Ma chère Jacqueline

36 pages de jbtanpi
Ma chère Jacqueline jbtanpi
Synopsis

L'action se passe au début des années 70.
À l'époque, la sécurité routière et le féminisme n'étaient pas encore des préoccupations majeures.
Simon, bricoleur incorrigible, rentre chez lui au moment où sa femme s'apprête à le quitter, mais ce n'est que le début de ses mésaventures.

Cette pièce écrite il y a plus de 30 ans nécessite un vieux piano, sept personnages et trois décors différents.

C'est du théâtre de boulevard qui cherche simplement à divertir, genre que j'adorais dans les années 60.

223 lectures depuis la publication le 14 Avril 2019

Les statistiques du livre

  2542 Classement
  15 Lectures
  +198 Progression
  4.5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @Gaby Chantrie
Contrairement à vous, j'ai du mal à lire un roman : du texte, du texte, du texte (des dialogues, des sentiments internes, des décors)... sans images visibles ni points de repère concrets. Je me sens un peu comme quelqu'un perdu en forêt au milieu des arbres et des buissons.
Une pièce de théâtre me paraît plus facile à écrire qu'un roman : Elle comporte essentiellement une structure et des dialogues.
Les sentiments des personnages sont souvent réduits à leur plus simple expression (au moins dans le théâtre de boulevard).
L'auteur dramatique confie à d'autres (metteur en scène, acteurs, accessoiriste...) le soin de finir le boulot (ou de sauver un texte médiocre !).
Il est un peu comme le compositeur qui écrit une partition pour les musiciens.
Le romancier, quant à lui, est un homme seul qui raconte une histoire.

Publié le 12 Mai 2019

Evidemment le théâtre à lire, c’est pas facile ! Mais cela laisse tout à fait l’imagination faire son chemin. Et à vous lire, il y a matière ! Merci d’avoir partagé ce théâtre de boulevard.

Publié le 09 Mai 2019

Merci @BAGHOU et @lucie pergola pour cette pluie d'étoiles et vos commentaires encourageants.
Je suis donc pas le seul que cette pièce amuse. À l'époque où je l'ai écrite, ma tendre épouse a lu le manuscrit et son accueil était plutôt mitigé. Mon prof de théâtre me l'a redonné en évitant mon regard.

Publié le 24 Avril 2019
4
Joyeux capharnaüm, cela détend, on en oublie certaines imperfections qui du coup ne sont plus gênantes. Votre Simon ressemble tellement à mon père, le côté soumis indécis, pataud pas doué et en même temps un je ne sais quoi qui fait qu'il s'en sort toujours, chanceux et pas mécontent de la tournure des évènements. L'image même du soixante-huitard parfois agaçant, mais qu'au fil du temps on apprécie. Que de bonnes idées, de très bons personnages cohérents et donc au final un vaudeville qui tient jusqu'au bout le lecteur. J'ai beaucoup apprécié ma pause ensoleillée de samedi, merci.
Publié le 23 Avril 2019