jbtanpi
Biographie

Né en 1939.
Fasciné dès l’enfance par des super héros comme Gaston Lagaffe et ensuite par des bons auteurs comme Marcel Aymé, Courteline, ou Brassens.
Très tôt, j’ai aimé écrire, mais aussi étudier et bidouiller l’électronique et la musique.
Plus tard, j’ai rêvé de paradis langoureux sous les tropiques.
Doté d’une maladresse de très haut niveau, mon parcours d’adulte n’a jamais été sans histoires.
C’est pour ça que j’aime écrire.
Avec l’espoir de partager ce plaisir avec mes lecteurs.

jbtanpi a noté ces livres

5
Cher @Fernand Fallou, J'ai déjà lu et commenté plusieurs de vos textes, et je reconnais dans celui-ci la précision de vos descriptions et l'empathie que vous avez pour tous vos personnages, quels qu'ils soient. Malgré ma préférence pour les textes courts (et si possible légers), j'ai été attiré par le titre et le synopsis de ce roman que j'ai lu d'une traite jusqu'à la page 75 où vous écrivez : "Le premier moment de la mort, c'est la perte de l'envie de plaisir"... ... et là, je me suis arrêté pour réfléchir et laisser courir ce qui me venait à l'esprit à cet instant... ...et je me suis évadé vers mes souvenirs personnels de la guerre, car je suis né en 1939. Par exemple les résultats du bombardement de Royan. Des souvenirs personnels du petit enfant que j'étais, il ne me reste que quelques rares flashes... ... et surtout l'envie d'oublier... Ensuite, il m'a été très difficile de reprendre ma lecture. jbtanpi
Publié le 17 Octobre 2020
4
Vous m'avez invité à découvrir vos textes. Attiré par la vue du sang de la couverture, j'ai choisi celui-ci. Pour être très honnête avec vous, je me suis bien marré en vous lisant, mais j'ai du mal à vous noter, car cet ensemble de textes courts et de maximes est inclassable et ne correspond pas vraiment au genre "nouvelle" ("short story" en anglais). Vous préférez n'importe quel commentaire plutôt que le vide du silence. Alors... pourquoi ne pas avoir mis de titre sur la couverture ? Il est vrai que l'absence de mots est quelque peu angoissant sur un site consacré à l'écriture et au dialogue entre auteurs (dont beaucoup sont débutants). Quant à la notation, en tant que partisan de l'extrême centre, même si je sais que c'est très dangereux ("sur la route comme en politique, ni à droite ni à gauche : le juste milieu"), je vous accorde 4* car le côté marrant (voire juste) de vos maximes l'emporte sur le "hors sujet" (dont j'ai souvent été une victime des correcteurs de dissertation).
Publié le 07 Février 2020
5
Merci @Fernand Fallou (et à la forêt amazonienne) de nous avoir fait connaître cette fleur extraordinaire et de nous avoir si bien raconté les folles aventures de Ka. Après avoir lu ce conte, je ne regarde plus ma cafetière de la même façon. C'est une petite italienne. Elle n'est pas magique mais fidèle : elle verse chaque jour dans ma tasse un délicieux arabica.
Publié le 10 Novembre 2019
5
Votre éponge a une excellente mémoire qui a su absorber l'air du temps des années passées et le restituer avec précision, humour et poésie. J'y retrouve souvent des images de ma jeunesse que j'avais complètement oubliées, mais aussi des évènements, des objets, des idées, des gens que j'ai vus, lus, entendus ou connus autrefois. Votre texte me fait penser à une boutique d'antiquaire qui a su parfaitement mettre les objets en valeur, et même à les faire vivre (ou revivre). Merci de nous rappeler cette réalité d'autrefois, car j'ai parfois du mal à adhérer à celle d'aujourd'hui.
Publié le 22 Octobre 2019
5
Je suis impressionné par la fluidité et la précision de votre style avec tous ces détails de la vie des personnages. Une préparation en douceur aux évènements qui vont suivre, car il va sûrement se passer quelque chose... Bien cordialement.
Publié le 09 Octobre 2019

Pages