La solitude du petit prince

172 pages de EYMARD
La solitude du petit prince EYMARD
Synopsis

Les traumatismes d'une enfance et ses répercutions à l'âge adulte.
Sloan et sa mère vivent isolés, sans aucun ami, aucun parent. Ni ses camarades de classe, ni ses profs, ne perçoivent l’immense solitude de l’enfant. Que cache sa mère ? Il a seize ans lorsqu’elle décède.
A sa majorité, alors qu'il pense obtenir des réponses à ses interrogations qui l’obsèdent depuis l’enfance, la lettre qu’elle lui a laissée en lui faisant promettre de ne l'ouvrir qu'à ses 18 ans a disparu.
Lorsqu’il la retrouve, son équilibre déjà perturbé, bascule dans une spirale de haine, de vengeance, en lisant les effroyables révélations de sa mère.
L’amour de Charlyne sera-t-il assez puissant pour qu’il renonce à ses plans ? Pourra-t-il se débarrasser de la noirceur si profondément ancrée en lui.

Publié le 16 Mars 2023

Les statistiques du livre

  636 Classement
  67 Lectures 30 jours
  2529 Lectures totales
  -125 Progression
  49 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@MICHELET FREDERIC
Merci d'avoir lu, noté et commenté mon roman. Lire dans les commentaires le plaisir que procure sa lecture est à chaque fois une joie renouvelée pour moi.
Votre résumé en quelques mots est une véritable invitation à sa lecture. Merci pour mon petit prince Sloan qui devient au cours du récit un ...A lire
Je vous propose de lire mon autre roman " Je reviendrai à La Bassonie " également sur mon BestSeller. Autre genre dans lequel l'amitié est l'élément essentiel.
Bonne continuation Annie Eymard

Publié le 15 Février 2024
5
je viens de finir "la solitude du petit Prince" ... je ne l'ai pas lâché un instant. On tremble avec Sloan, avec ces terribles révélations de sa mère... avec Charlyne... avec les meurtres.. l'enquête... l'internement... l'évasion... et la fin terrible. J'en sais le souffle coupé. Un beau roman. Une belle écriture. Un vrai snénar de film. bravo.
Publié le 14 Février 2024

EYMARD
@Chris Corman

Voici le nouveau texte . Des coquilles corrigées (comme Slogan) et autres petites imperfections supprimées. Je vous remercie grandement d'avoir lu avec attention mon roman et de m'avoir signalé ces fautes que nous ne voyons plus à force de lire et relire nos textes. Vos compliments sur mon écriture me touche donc particulièrement. Cependant je n'ai pas pu me résoudre à supprimer une partie de l'évasion de Sloan de l'hôpital psychiatrique., même si je le reconnais, un passage n'est pas indispensable à l'histoire.
Bien cordialement Annie Eymard

Publié le 29 Décembre 2023
4
Votre livre m'a tenu en haleine jusqu'à la fin (malgré le passage consacré à l'évasion de Sloan de l'hôpital psychiatrique dont vous auriez peut-être pu faire l'économie. ) j'ai bien aimé la mise en place des personnages et la plupart des rebondissements dans l'histoire. ( quelques coquilles dans la deuxième partie du livre ( la plus gênante étant la déformation de Sloan en Slogan entre les pages 160 et 180)). Vous avez une belle plume romanesque.
Publié le 23 Décembre 2023

EYMARD
,@athéna skat
Un film ? super ! Bon j'arrête de rêver. Vous avez été heureuse de le lire, c'est tout de même un bon début !
Je tiens compte de votre remarque. J'ai voulu, durant ces quelques premieres pages, que les lecteurs s'imprégnent totalement de la personalié de Sloan.
Pour répondre à votre question, j'ai seulement eu des amis à Caussade, qui n'y sont plus aujourd'hui. Je réside en Dordogne et Creuse. Merci pour votre intéressement à mon écrit. Bonne contiuation

Publié le 05 Juin 2023

Publié le 07 Juin 2023
5
Bonjour Eymard, Je viens de terminer la lecture de votre roman « La solitude du petit prince ». J’ai beaucoup apprécié, une seule petite remarque, une lenteur au début…. Sinon tout s’enchaîne bien. Votre roman pourrait servir de base à un scénario pour en faire un bon film. J’aurai aimé vous poser un question, si je ne suis pas indiscrète : Dans votre roman vous citez les départements du Tarn et de la Haute-Garonne, peut-être sommes-nous voisines, moi étant du Tarn ? Amicalement. Alhéna.
Publié le 04 Juin 2023
5
Bonjour Eymard, Je viens de terminer la lecture de votre roman « La solitude du petit prince ». J’ai beaucoup apprécié, une seule petite remarque, une lenteur au début…. Sinon tout s’enchaîne bien. Votre roman pourrait servir de base à un scénario pour en faire un bon film. J’aurai aimé vous poser un question, si je ne suis pas indiscrète : Dans votre roman vous citez les départements du Tarn et de la Haute-Garonne, peut-être sommes-nous voisines, moi étant du Tarn ? Amicalement. Alhéna.
Publié le 04 Juin 2023

EYMARD
@Sabrina Gabiana
Je vous remercie Sabrina pour votre commentaire que je reçois avec un immense plaisir. Je suis ravie que mes personnages vous aient «  saisi le cœur ».

Peut-on sortir indemne d’une telle enfance et adolescence ? Je ne pense pas. Pour autant la faible résilience dont fait preuve Sloan peut surprendre les lecteurs. D’autres, tout autant heurtés par la vie que ce garçon, arrivent à panser quelque peu leur traumatisme et se construisent un avenir nouveau. Je me suis attachée au fil des pages à ce garçon, cet esprit paradoxal, doté d’une grande sensibilité lorsque la partie sombre de son cerveau demeure latente. Et vous amis lecteurs, aurez vous un peu d’indulgence pour ce garçon perturbé ?

Publié le 02 Mai 2023

@Eymard votre récit est poignant et intense, les émotions des personnages nous saisissent au coeur. La lecture de votre roman laisse une empreinte marquante.

Publié le 02 Mai 2023

Annie Eymard
@Capucine Fleur
L’analyse que vous faites de mon roman correspond à ce que j’ai voulu faire ressentir aux lecteurs ; l’impatience à découvrir les révélations de sa mère, puis l’accroissement de son traumatisme au fil de sa vie. Traumatisme qui l’entraîne dans une vengeance qui devient l’unique but de sa vie. Cette vengeance assouvie ne lui apportant pas le soulagement qu’il espère, sa dérive se poursuit sans que l’amour parvienne à le délivrer.
Je vous remercie d’avoir pris le temps de déposer un commentaire. C’est très rare et pourtant si précieux de savoir ce que nos liseurs pensent de nos écrits. Encore merci !

Publié le 26 Avril 2023

Vous faites durer le plaisir… enfin, la souffrance à venir, tant vous prolongez le prologue de l’histoire de sa vie. Ça fait monter l’appréhension que l’on a à découvrir en même temps que lui les révélations de sa mère. C’est ça, le beau le bon le bien le mal le laid. Et au-delà, comment effectivement les traumatismes peuvent être non seulement portés pendant le reste de sa vie, mais même plus, devenir importables. Vous faites une analyse romancée bien sûr, mais assez probable je pense. Une lecture qui fait réfléchir à ce genre de situations..

Publié le 25 Avril 2023
5
Un grand merci à tous ceux qui me lisent.
Publié le 04 Avril 2023

Annie Eymard
@ Pelo
Je suis ravie que ce début de lecture vous plaise. J 'espère qu'il continuera à attirer votre attention jusqu'à la dernière page. J'attends avec impatience votre commentaire de fin de lecture.

Publié le 17 Mars 2023

Histoire perturbante et intrigante qui m'a fendu le coeur, avec ce style d'histoire il est facile d'avoir la larme à l'oeil tellement elle est triste. En tout cas le sujet m'a ému, il est mystérieux et vous avez su attirer mon attention. J'en suis encore qu'au début et j'ai vraiment envie de lire la suite, j'espère que la fin ne va pas être trop triste... Vous dressez un portrait psychologique des personnages qui est vraiment intéressant.

Publié le 17 Mars 2023