Ainsi passaient les jours

25 pages
Extrait
de Nadine Passim
Ainsi passaient les jours Nadine Passim
Synopsis

Ainsi passaient les jours
Un paysage vallonné découpé par des haies d'aubépines, de
ronces, d'églantiers et par endroits, de murettes écroulées.
Avec des pierres grises parsemées de couleurs chaudes, où se
côtoient des reflets du ciel et les teintes paille des blés mûrs.
Tout cela, mélangé à des verts, des bruns intenses. On y grille
encore des châtaignes au feu de bois, tout en buvant un vin
léger, pour retrouver des senteurs qui réveillent les mémoires.
À travers les aventures de Charlou, vous découvrirez la vie

http://www.nadine-passim.com/

Du 04/07/2016 au 21/08/2016
Nadine Passim expose
nadine.passim@sfr.fr
Les tableaux, les livres romans,
les textes, les photo de sont grand père.
Une grande exposition
à la salle des expositions
12160 Baraqueville, Aveyron

5207 lectures depuis la publication le 24 Février 2016

Les statistiques du livre

  2811 Classement
  14 Lectures
  -249 Progression
  4.9 / 5 Notation
  14 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

14 commentaires , 14 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Bonjour Nadine, J'ai aimé votre écriture fluide et la fraîcheur de votre histoire. Merci pour ce voyage dans le temps avec des personnages authentiques. Très belle soirée. Elisa
Publié le 22 Avril 2016
5
Vous m'avez fait voyager dans mon enfance quand je passais mes vacances à la ferme d'un grand-oncle qui forçait mon père à boire sa piquette et tant d'autres souvenirs !
Publié le 05 Avril 2016

Bonjour @Nadine Passim
Merci beaucoup pour votre commentaire et cette pluie d'étoiles. Je viens de glisser "Ainsi passaient les jours " et je reviendrai vers vous dès ma lecture terminée.
Très belle soirée.
Elisa

Publié le 29 Mars 2016

@Nadine Passim

Un bon verre de rouge sur mon bureau
Un bon feu de cheminée au fond du salon
Un bon fauteuil où je me bascule
A défaut de votre livre en mains, je le lis sur mBS !
À plus, Fred

Publié le 23 Mars 2016
5
super
Publié le 23 Mars 2016

Les articles de Selyne
11 h ·
Bonsoir amis lecteurs, aujourd'hui, un petit article sur le roman de Nadine Passim, "Ainsi Passaient les Jours", un très joli roman que je vous recommande si vous avez envie de prendre un bon bol d'air.
" Ainsi passaient les jours
Nadine Passim
Une histoire simple, celle de Charlou, garçon vacher en Aveyron.
D’abord employé d’un fermier, le père Combe, il tombe amoureux de la belle Marie et quitte son emploi pour s’installer avec elle, mais ne supportant pas la vie à la campagne, elle le quitte.
Charlou, d’abord effondré, reprend petit à petit la routine quotidienne, aidant les amis, faisant tourner sa ferme.
Il rencontre Léone, puis tombe petit a petit amoureux d’elle. Au fil du temps il va tisser avec Léone et sa famille des liens solides. Un roman simple qui sent bon la terre et la vie d’autrefois,sans éclats, sans heurts. Un roman rafraîchissant comme une source au creux d’un rocher.

"https://www.facebook.com/Les-articles-de-Selyne-1681272418815465/

Publié le 22 Mars 2016

je vous remercie

http://www.nadine-passim.com/

Nadine Passim.

Vous présente 7 livres romans histoires
à lire dans un bon fauteuil confortable
et devant un bon feu de cheminée
avec des châtaignes grillées et
un bon verre de vin blanc moelleux.
De la série 1
Collection - Viens rêver en mon jardin.

-Une série 2 est en préparation
3 romans
Collection - Rêvons au gré du vent.

- Une 3 éme série est commencée
1 Livre de tableaux et de petits textes
Collection - Du rêve à la matière.

1 Livre de petits textes
Les bêtises de mon grand père
série 04 Rêvons avec le vent

Publié le 21 Mars 2016

J'ai trouvé ce livre très bien je me suis régalé à lire, Charlou est un personnage authentique. J'ai retrouvé la vie rude des paysans Aveyronnais que mes parents m'ont racontés dans la vie de Charlou

Publié le 21 Mars 2016
5
Une époque, une ambiance, la campagne... L'atmosphère très bien rendue ! C'est un peu court et cela donne envie d'en lire plus, j'imagine que c'est l'objectif. J'aurais mis le texte de la missive en italique ou entre guillemets mais c'est un détail et par hasard j'ai relevé une petite faute à corriger dans la phrase "où vas-tu habiller(é) comme ça ?". J'espère que vous ne m'en voudrez pas, ce n'est pas du tout une critique négative, il y a toujours des détails que l'on peut corriger dans un texte, d'ailleurs les cinq étoiles témoignent que le petit détail ne gâche en rien la qualité de l'oeuvre. Bien à vous.
Publié le 19 Mars 2016

bonjour les commentaires si dessous sont des commentaires annonime reçu par e mail

Publié le 17 Mars 2016
5
C'est agréable à lire et empreint de nostalgie. De jolis tableaux et une écriture fluide. Nul besoin de vous noter vous même, les lecteurs aiment à avoir de vrais avis et c'est l'avis de lamish qui m'a attirée, pas la pluie d'étoiles et de compliments que vous vous êtes attribués. Au contraire, cela nuit à la crédibilité des autres avis. Bonne continuation, Bien à vous, Muriel E
Publié le 16 Mars 2016
5
super
Publié le 15 Mars 2016
5
Vous nous proposez une mise en bouche bien agréable, Nadine. Je reste carrément sur ma faim ! Des odeurs de "Grand chemin", des rapports simples empreints de bonté, une bouffée de fraîcheur malgré la canicule... J'ai beaucoup aimé vous lire. Voici 5 étoiles de plus à votre firmament. Voyez qu'il n'était pas nécessaire de vous étoiler et commenter vous-même ! Les étoiles et commentaires de vos lecteurs sont réels et ont plus de valeur ! Avec ma complicité d'auteure.
Publié le 13 Mars 2016
5
Merci Nadine, votre voyage temporel est un vrai bonheur. Je retrouve une certaine ambiance de quelques vacances à la campagne que j'ai eu la chance de vivre dans mon enfance. Les casse-croute que j'ai pu faire apprenti lors de chantier dans des fermes, ou la pause matinale et le vin rouge à 10° mettait l'ambiance pour la journée. Des personnages attachants et de belles descriptions. Tango m'a bien fait sourire, le cocker de mon grand père s'appelait Tango et courait comme un dératé en rase campagne. Merci de votre présence. Je vous souhaite une belle réussite dans vos projet.
Publié le 09 Mars 2016
5
super
Publié le 08 Mars 2016

La fin est dans le livre a télécharger sur mon site ou commandez un livre papier
http://www.nadine-passim.com/

160 pages en A5
320 pages en verssion poche

Publié le 07 Mars 2016
5
Eh m'dame Nadine... Y fait bein bon d'lire vot' histoire ! C'est touchant et l'Charlou est très attachant ! Votre écriture est fluide et on ressent une bonne bouffée d'air champêtre qui fait du bien ! Merci pour ce partage !! Bien à vous, Adelyre
Publié le 04 Mars 2016
4
Bon, moi aussi, j’aimerais bien balancer 3 haricots par dessus l’épaule dans le puits pour que les soucis s’en aillent ! Truculent. Ps. J’aurais bien aimé une fin beaucoup plus loin !
Publié le 04 Mars 2016

une superbe petite histoire qui ce passe dans le sud Aveyron,
J'ai trouvé ce livre très bien je me suis régalé à lire, Charlou est un personnage authentique.
J'ai retrouvé la vie rude des paysans Aveyronnais que mes parents m'ont racontés dans la vie de Charlou

Publié le 01 Mars 2016
5
J'ai trouvé ce livre très bien je me suis régalé à lire, Charlou est un personnage authentique. J'ai retrouvé la vie rude des paysans Aveyronnais que mes parents m'ont racontés dans la vie de Charlou
Publié le 26 Février 2016

Nadine Passim.

Vous présente 7 livres romans histoires
à lire dans un bon fauteuil confortable
et devant un bon feu de cheminée
avec des châtaignes grillées et
un bon verre de vin blanc moelleux.
De la série 1
collection - viens rêver en mon jardin.

-Une série 2 est en préparation
3 romans
collection - rêvons au gré du vent.

- Une 3 éme série est commencée
1 livre de tableaux et de petits textes
collection - du rêve à la matière.

1 livre de petits textes
les bêtises de mon grand père
série 04 Rêvons avec le vent
http://www.nadine-passim.com/

Publié le 25 Février 2016

J'ai trouvé ce livre très bien je me suis régalé à lire, Charlou est un personnage authentique. J'ai retrouvé la vie rude des paysans Aveyronnais que mes parents m'ont racontés dans la vie de Charlou

Publié le 25 Février 2016
5
Votre style est clair et agréable, il y a de l'humour et de la joie de vivre à toutes les pages.J'ai aimé la poésie que vous mettez dans vos descriptions de cette belle région et de la vie de ses habitants. Vos mots sont directs, chantants, agrémentés des accents de ce patois qui fleure bon la vie rude des paysans aveyronnais tel celui de votre personnages vrais et attachant qu’est Charlou. Il m'est arrivé de passer des vacances dans le Massif Central et j’ai eu l'impression d’y revenir en vous lisant ! Bravo
Publié le 24 Février 2016

ces un beau livre c'est vrai qu'autrefois dans le midi ils savaient vivre de rien mais bien et leur accents leur facon de s'exprimer etait magique

Publié le 24 Février 2016

sur babelio.fr
Histoire de gens simples dans l'ancien monde rural , du temps ou les paysans ne manquaient pas de bon sens mais avaient des valeurs sures , pratiquaient l'entraide , et vivaient avec la nature sans lui causer du tort . Un livre édité à compte d'auteur .... les éditeurs passent peut-être à coté d'un nouveau Jean Giono .

Publié le 24 Février 2016

Je voudrais vous remercier de ce cadeau et vous dire combien j'ai eu plaisir à lire cette histoire : le ton est vif et entraînant, il y a de l'humour et de la joie de vivre à toutes les pages. On retrouve avec plaisir des coutumes dont nos anciens nous parlaient, des événements comme la foire de Millau etc. Mais surtout, on est immergé immédiatement dans la mentalité paysanne, simple et un peu rude, dans ses valeurs, son quotidien fait de travail et de patience, en contact étroit avec la nature. Les paroles sont directes, chantantes, fleuries de ce patois qui nous colle encore un peu aux talons. Ce fut sincèrement pour moi un vrai régal.

Publié le 24 Février 2016

Ainsi passaient les jours
sur babelio.fr
Ce texte me fait penser à des auteurs anciens comme Pagnol en Provence , Mais ce texte est beau

Publié le 24 Février 2016
5
Ainsi passaient les jours Un paysage vallonné découpé par des haies d'aubépines, de ronces, d'églantiers et par endroits, de murettes écroulées. Avec des pierres grises parsemées de couleurs chaudes, où se côtoient des reflets du ciel et les teintes paille des blés mûrs. Tout cela, mélangé à des verts, des bruns intenses. On y grille encore des châtaignes au feu de bois, tout en buvant un vin léger, pour retrouver des senteurs qui réveillent les mémoires. À travers les aventures de Charlou, vous découvrirez la vie rude des paysans du Lévézou. Avec beaucoup de péripéties, et traduction immédiate des mots occitan. Viens rêver en mon jardin
Publié le 24 Février 2016