Désirs, amours et fantasmes

7 pages
Extrait
de CLAUDE C.
Désirs, amours et fantasmes CLAUDE C.
Synopsis

Attention !
Ce roman est une fiction, il contient des scènes et propos crus qui peuvent choquer la sensibilité de certains lecteurs. Réservé aux adultes.
Un roman érotique qui vous emmènera sur les traces d'hommes et de femmes en quête de plaisirs variés, d'amour et de réponses existentielles. A partir de questions simples et universelles, la volonté de soigner des blessures secrètes du passé, nos héros vont faire des rencontres étonnantes, côtoyer des milieux où la perversité est normalité. Pour public adulte et averti.

Disponible sur Amazon https://www.amazon.fr/dp/B07SGNHV5C/ref=cm_sw_em_r_mt_dp_U_wj8-CbK1GNXW0

6797 lectures depuis la publication le 27 Février 2016

Les statistiques du livre

  730 Classement
  48 Lectures
  +55 Progression
  4.6 / 5 Notation
  94 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

13 commentaires , 9 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour à tous, désolé de cette absence ces derniers temps... Je ne pensais pas avoir des commentaires. @Boris Phillips merci beaucoup ! Je suis heureuse que ces élucubrations vous aient plu ! @Marianne Henriet : vous n'avez pas à être désolée ! Merci pour votre franchise. On ne peut plaire à tout le monde et surtout dans ce domaine ! J'avoue que faire rêver n'était pas mon objectif premier, plus peut-être réfléchir, choquer, exciter, interpeller, émouvoir... Pour @monica1979 et @Muriel E. merci beaucoup pour votre intérêt, si vous le souhaitez, je peux vous envoyer l'intégralité du livre si vous m'adressez un message à cclaude669@yahoo.com Il est en cours de correction et rééecriture, peut-être supprimerais-je certains passages trop crus... A voir. Bonne journée, merci à tous.

Publié le 14 Mai 2016
5
@Claude C. Merci! Une femme en recherche "d'homme(s)" et un séducteur désabusé... C'est beau... Presque le couple "idéal"! Un langage qui laisse sa part aux désirs du corps comme de l'âme... Étoiles plus que méritées! Fort cordialement. Boris Phillips.
Publié le 13 Avril 2016
3
Bonjour , Je me suis tout de suite imprégnée de l'histoire , mais reste sur ma faim , car se n'est qu'un extrait , et je n'arrive pas a trouver sur le site la suite , Autrement très bien écrit , je mettrait les dernières étoiles pour la suite , si j'arrive à la trouver ; Bonne continuation !!
Publié le 13 Avril 2016
5
Bonsoir, Même si ce n'est qu'un court extrait, vous avez une plume intéressante. Votre intrigue prend vite sa place, les personnage se dessinent et leurs rapports semblent promettre des rebondissements. J'espère pouvoir lire l'intégralité prochainement. Bien cordialement, Muriel E
Publié le 07 Avril 2016
5
super
Publié le 05 Avril 2016
5
Bonjour Claude, j'attendais d'avoir tout lu pour un commentaire global, la déplubication pour un extrait m'a pris de vitesse. Vous savez écrire, c'est ce qui m'avait incité à lire votre roman. J'aime l'intrigue évoluant autour de Loria et de Pierre. Je pense que vous vous sous-estimez (auto-flagellez ?) sciemment à travers vos descriptions parfois un peu brutes, dénuées de sentiment, de romantisme. Je suis enclin à penser que c'est un écran de fumée destiné à occulter, ou pour le moins atténuer quelque chose de profond (un traumatisme ?) qu'une psychanalyse permettrait de sonder. Les fantasmes D/S ou S/M sont chose courante. Une telle relation, contrairement à une idée reçue, est basée sur un profond respect réciproque et beaucoup d'amour. Votre roman plait à certains (l'audience le confirme), en effraiera d'autres, mais celui qui ne l'aura pas interprété au second degré sera passé à côté de l'essentiel. Je suis certain que si vous le réécrivez dans quelques années, vous lui trouverez un autre style, plus apaisé. Bravo pour cet exploit. MC
Publié le 27 Mars 2016

@CLAUDE C. Bonjour Claude, vous qui avez apprécié le Journal intime de Claire, je vous informe que je viens d'ajouter les journées du 5 au 20 juin qui complètent le hiatus laissé volontairement en ajoutant pour Noël la journée du 21 juin (date charnière dans l'évolution de la relation que Claire appelait de tous ses voeux avec son amant, une voix au téléphone).
Je vous retrouverai sous peu pour mon commentaire et la notation de votre roman qui a atteint les sommets de l'audience sur mBS, ce dont je vous félicite. Avec toute mon amitié. MC

Publié le 25 Mars 2016

super

Publié le 17 Mars 2016
5
Des pages délicieusement "hot" au service de jeux entre dominants - dominés, où les dominants ne sont pas forcément ceux que l'on croit, ni les dominés d'ailleurs. Une écriture nerveuse, au service de fantasmes assumés, qui se savoure tout au long du récit. J'aurais aimé un peu plus de tendresse entre les protagonistes, mais ça c'est mon petit côté fleur bleue qui parle (on ne se refait pas...). Bravo !
Publié le 16 Mars 2016

@contrôle merci beaucoup pour la lecture, la note et le commentaire. Je reconnais que le romantisme n'est pas très présent dans ce livre. Mais il s'agit d'une grande histoire d'amour qui met en exergue la profondeur des sentiments liés à la relation physique et ce qui au plus profond nous pousse vers des comportements ou fantasmes induits par des traumatismes plus ou moins marqués ou au contraire des expériences plaisantes ... En toile de fond sont introduites des réflexions sur le viol et les traces qu'il peut laisser, des questionnements sur la domination plus ou moins consentie... C'est un ouvrage beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord, du moins c'est ainsi que je l'ai voulu en espérant que le rendu n'en soit pas trop éloigné. Il me semble que la profondeur de l'histoire se développe justement après le moment où vous avez stoppé votre lecture... En tous cas merci beaucoup encore pour ce que vous m'apportez par votre retour. Bien à vous.

Publié le 14 Mars 2016
5
trop brut à mon goût.Le texte est plus un descriptif qu'une histoire racontée.ça manque de romantisme et de joliesse pour moi,mais il en faut pour tous les goûts! Je me suis arrêtée à la page 83.
Publié le 13 Mars 2016

Chères lectrices, chers lecteurs, j'ai procédé ce week end à un certain nombre de modifications qui, je le pense, améliorent la fluidité du texte. Je remercie chaleureusement ceux qui m'ont fait part de leurs impressions et tous ceux qui ont lu. N'hésitez pas à me contacter si le coeur vous en dit ! A bientôt. Claude

Publié le 13 Mars 2016

Bonjour Palamède et merci pour votre commentaire ! Vous avez raison, c'est un aspect que je peux améliorer sans trop de peine, c'est donc une excellente piste pour rendre cet écrit plus attractif ! Je vais donc m'y atteler. Merci beaucoup... Et bonne journée

Publié le 06 Mars 2016

Je suis un peu moins dithyrambique que les précédents témoignages. Pour une raison basique : je trouve que le genre pourrait se passer de qualificatifs trop attendus, comme « hautes et rebondies » pour systématiquement parler des fesses ou « turgescent » pour l’homme… A part ça, se lit avec plaisirs !

Publié le 06 Mars 2016

Claude, j'ai feuilleté par hasard votre roman parce que nous avons écrit dans le même genre. Je poursuis rarement la lecture, déçu. J'ai donc le plaisir de vous dire que j'ai cliqué sur le marque-page pour en poursuivre la lecture. Nos approches sont aux antipodes, mais étant exigeant sur l'écriture, j'ai eu plaisir à partager votre style. Si vous ne le saviez pas, le genre " érotique " est le plus difficile à exprimer. Nombreux sont ceux qui s'y essaient, peu réussissent à produire un texte intéressant un lectorat honorable.
Il y aurait juste à apporter quelques corrections après une relecture attentive, ceci pour la qualité que vous méritez. Avec mes encouragements et ma solidarité d'auteur. J'ai hâte de découvrir les désirs et les fantasmes de Loria et les intentions de Pierre dans sa quête de séducteur. MC

Publié le 03 Mars 2016

@Miguelito Merci infiniment pour les étoiles (comme dans un rêve pour moi) et le commentaire ! Pour répondre à votre conditionnel, c'est un essai pour la catégorie érotique. J'écris parfois des romans et m'oblige à éteindre la lumière lorsque l'indécence pointe son nez, à couper les passages qui relèvent de l'intime, par respect pour les lecteurs qui ne recherchent pas le frisson de l'érotisme. Mais quelle frustration !
Aussi, avec ce livre, j'ai voulu me faire plaisir, en me lâchant totalement ; j'ai écrit tout ce que je retenais depuis si longtemps, d'où mon angoisse quant à la perception des lecteurs.
Je me suis fait plaisir, mais si en plus, c'est un plaisir partagé, alors là, c'est le paradis, le 7è ciel ! :-) En tous cas, je vous remercie Miguelito d'avoir apprécié et partagé votre avis.

Publié le 03 Mars 2016
5
Si vous vous essayez, je trouve l'essai réussi. Bravo et il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin.
Publié le 02 Mars 2016

@ClaudeC Je crains fort que vous le jugiez par trop banal,
du point de vue qui est le vôtre et dont j'admets jusqu'à un certain point la justification ... car vous avez évidemment raison.

Mon récit contient un secret qui défie l'imagination. C'est le processus qui y a mené qui lui confère un certain intérêt à mes yeux encore aujourd'hui, et qui en dit long sur les rapports hommes/femmes mais aussi sur les rapports sociaux en général, bien au-delà de l'exercice de style érotique ...

A vrai dire, ce texte est pris dans un karma, c'est un témoignage, un résidu errant de quelque chose de bien réel.

Votre lecture libère ... quelle qu'elle soit, mais qui peut comprendre ? alors que dans l'érotisme d'abord, dans la littérature, dans la littérature érotique particulièrement, on recherche d'abord la jouissance, la jouissance du texte ? Je pense que le texte Aline Tilleul est jouissif pour certains, ça dépend des fantasmes et de la mise en scène, mais pas seulement ...

Un grand merci pour votre lecture. Serez-vous à Paris le 17 ? car on pourra échanger plus ...

Publié le 01 Mars 2016

@AlineTilleul merci beaucoup pour ce message et votre analyse que je rejoins tout à fait et me donne envie de découvrir votre livre, ce que je vais faire de ce pas. Bonne journée !

Publié le 01 Mars 2016

La plupart des écrivains s'essayent à l'érotisme. C'est un passage presque obligé, un test quasi initiatique.

Car l'érotisme, comme l'écrit Bataille, est l'envers d'autre chose.

Tout ce qui se dit de la littérature érotique ne touche au fond ni son origine ni sa finalité propres qui sont secrets. La vie la mort, se jouent dans l'érotisme.

Aussi ne faut-il pas juger superficiellement ce qui s'écrit/ne s'écrit pas sous prétexte érotique. La littérature érotique n'est pas toujours un exercice de style ... loin s'en faut ...

Alors, bravo ! Bravo d'avoir franchi ce pas ... un petit pas de côté qui vous mène un peu plus loin sur votre chemin.

Publié le 01 Mars 2016

@PriscaOgouma Mon premier commentaire ! Je m'attendais à tout mais je n'imaginais pas cette joie, ce bonheur de partage ! Merci, merci infiniment, PriscaOgouma, c'est un plaisir d'imaginer que vous avez lu et apprécié ce texte. Vous embellissez ma soirée !

Publié le 29 Février 2016
5
Vous avez assuré! Bravo
Publié le 29 Février 2016