La mélancolie du sac à main

7 pages de AnouK Mathieu
La mélancolie du sac à main AnouK Mathieu
Synopsis

Une rencontre entre une femme et un homme.
Extrait du recueil de nouvelles : A hue et à dia - AnouK.

951 lectures depuis la publication le 15 Mai 2016

Les statistiques du livre

  3542 Classement
  7 Lectures
  +103 Progression
  5 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@sandrine C merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis très touchée.

Publié le 03 Juin 2016
5
Très bien vu, bien dit, avec des phrases qui disent le manque, la nostalgie, l’espoir ou l’illusion, « auras-tu de l’appétence, deux sous d’ambition amoureuse », ou « si j’arrive à allumer ma cigarette du premier coup, tu vas venir »… Un petit bijou d’abandon.
Publié le 02 Juin 2016

@gatinautdaniel : c'est déjà ça :-)

Publié le 20 Mai 2016
5
Un bon moment de lecture.
Publié le 20 Mai 2016

@tavulleurkil Votre commentaire en arc en ciel est super ! Merci d'avoir pris le temps de si joliment le rédiger ! Cordialement aussi !

Publié le 18 Mai 2016
5
Un sac à main rouge, le cuir rougi des épaules, des écrevisses brûlantes, des peaux brunes, les écrans totalement blanchâtres des crèmes à bronzer, de l'écume en bouclettes blanches, une mer bleue comme un ciel où brille un soleil tel un pendentif plaqué or... L'air iodée d'une femme seule. Le souvenir d'une histoire, d'un homme. La foule des plages, la solitude parmi la foule... Un joli passage, nostalgique, coloré. J'ai bien aimé. Cordialement.
Publié le 18 Mai 2016

Oui, votre personnage est très attachant Christine. Nous avons envie de voir cette femme heureuse et épanouie. Merci pour votre très joli commentaire qui m'a beaucoup touchée. Vous n'avez pas mis d'étoiles, est-ce volontaire ou un oubli de votre part? Très belle fin de journée.
Elisa

Publié le 16 Mai 2016

@Elisagalam : Merci ! Je suis très touchée que vous puissiez aimer un peu mon personnage, elle en a tellement besoin ! Très bonne journée à vous. Au plaisir !

Publié le 16 Mai 2016

@zultabix Merci. Décousu ? C'est amusant comme commentaire mais je trouve que ça va très bien au personnage ! Cette femme est effectivement décousue, son ourlet est défait et quelques fils sont apparents dur le bord de sa robe d'été ! Très gentil de vous arrêter sur mes lignes et de prendre le temps d'en livrer vos impressions. Bonne journée !

Publié le 16 Mai 2016
5
@CHRISTINE MATHIEU, Bonjour Christine, j'ai beaucoup aimé votre écriture fluide, votre façon de narrer l'histoire ce cette femme. On s'attache d'ailleurs très vite à ce personnage qui a besoin d'une épaule, d'être aimée et sur qui la solitude pèse. Je me suis laissée entraîner dans votre récit avec plaisir. Merci pour le partage. Très belle journée. Elisa
Publié le 16 Mai 2016

@Christine Mathieu. C'est un texte un peu décousu avec de jolies maladresses, mais l'on est indéniablement en été sur la plage, face à la mer qui isole un peu plus, parmi les rires des enfants et les siestes des hommes, cette jeune mère isolée. Le titre est très attirant. La fin sonne le glas du dévouement journalier maternel et retient juste ce qu'il faut le soleil couchant en otage, ce soleil qu'elle aura à peine goûté, et ce divertissement fugace dont elle aura été la grande absente. Au plaisir de lire tes autres nouvelles. Bien à toi !

Publié le 16 Mai 2016