Anne Clécie

Biographie

J'ai toujours aimé écrire : des rédactions pendant mon enfance, des chroniques pour les réunions familiales, des articles pour mon métier... J'ai envie aujourd'hui d'étendre mon lectorat au-delà du cercle de mes proches, savoir à quel point mes histoires peuvent capter des lecteurs, leur donner envie éventuellement d'échanger avec moi. Et je suis aussi une lectrice assidue, les textes sur mBS viendront compléter ma bibliothèque !

Anne Clécie a noté ces livres

3
Bravo pour votre originalité, votre ton, votre mise en scène. C'est très plaisant de plonger dans l'absurde, on pense à Raymond Devos. Et la femme de s'écrier dans sa dernière réplique : "C'est une honte ! Tu te paies ma tête !" Amicalement, Anne
Publié le 10 Juin 2024
3
Cette histoire m'a rendue triste. Ce n'est pas une critique car un lecteur peut passer par toutes les émotions, c'est que l'histoire a su les transmettre. Je plains John de ne peut pouvoir exprimer ses émotions, mais lui en fait est soulagé qu'on le laisse tranquille en prison... Constat extrême. Dans votre récit, j'ai pensé que vous alliez aussi faire parler Alex et Lara. Cela aurait pu être intéressant. Merci pour votre partage, Anne
Publié le 15 Mai 2024
3
Votre texte m'a touchée, je l'ai trouvé sensible et juste. L'urgence d'écrire, l'écriture comme une libération, l'écriture qui mène à la joie ou qui tord le ventre, l'écriture qui devient poésie, l'écriture comme compagne du quotidien. Et l'écriture comme une face cachée de nous-même que l'on ose (ou pas) exposer au monde. Cette mise à nu est-elle impudique ? Audacieuse ? Généreuse ? Tout à la fois ? Merci en tout cas pour votre hymne à l'écriture. Amicalement, Anne
Publié le 18 Avril 2024
3
Cette histoire est-elle vraie ou le faites-vous dire à votre narrateur pour plus de réalisme ? Si elle est véridique, elle a tout du romanesque. Je l'ai trouvée bien écrite, d'une écriture fluide et facile à lire. Vous abordez la mort avec sensibilité, de cette vieille dame élégante et de ce papa qui taisait ses sentiments. Du suspense également, qui sera le 3e mort du brelan ? Pas le narrateur, j'en ai été soulagée ! Amicalement, Anne
Publié le 28 Février 2024
3
Bonsoir Michèle, Sujet délicat, douloureux, la violence faite aux femmes. Votre texte ne fait pas de détours, il dit les choses, la réalité crue, sans sombrer dans le mélo. Avec toujours cette simplicité et capacité à nous rendre proches de vos personnages. Jade joue "le rôle de sa vie", l'expression est à la fois réaliste et teintée d'ironie. Cela aurait pu être un autre titre (provocateur) pour votre nouvelle... Quant à la chute, ce sera peut-être mon petit bémol, j'ai du mal à croire à la légéreté de Jade, capable de rire du destin chanceux de Thomas. Comment avoir un tel recul ? Amicalement, Anne
Publié le 05 Février 2024

Pages