Anne Clécie

Biographie

J'ai toujours aimé écrire : des rédactions pendant mon enfance, des chroniques pour les réunions familiales, des articles pour mon métier... J'ai envie aujourd'hui d'étendre mon lectorat au-delà du cercle de mes proches, savoir à quel point mes histoires peuvent capter des lecteurs, leur donner envie éventuellement d'échanger avec moi. Et je suis aussi une lectrice assidue, les textes sur mBS viendront compléter ma bibliothèque !

Anne Clécie a noté ces livres

5
Bonsoir Michèle, Sujet délicat, douloureux, la violence faite aux femmes. Votre texte ne fait pas de détours, il dit les choses, la réalité crue, sans sombrer dans le mélo. Avec toujours cette simplicité et capacité à nous rendre proches de vos personnages. Jade joue "le rôle de sa vie", l'expression est à la fois réaliste et teintée d'ironie. Cela aurait pu être un autre titre (provocateur) pour votre nouvelle... Quant à la chute, ce sera peut-être mon petit bémol, j'ai du mal à croire à la légéreté de Jade, capable de rire du destin chanceux de Thomas. Comment avoir un tel recul ? Amicalement, Anne
Publié le 05 Février 2024
5
Merci pour cette nouvelle originale, qui a suscité plusieurs questions en moi : - Existe-t-il une porte avant la naissance, la vie intra-utérine ? Cela aurait pu être intéressant. - Y-a-t-il une porte où j'aurais eu envie de m'attarder plus longtemps ? Question intime, liée à notre propre histoire, et au moment de la vie où nous sommes arrivés bien sûr. - De quel futur ai-je envie, moi qui suis arrivée à l'âge de la maturité ? Vivre avec un Baby ? On y est déjà. La menace de l'obscurantisme (cela me fait pense à la dystopie "La servante écarlate") ? Elle existe au regard des évolutions des gouvernements dans le monde. - Est-ce que j'ai envie de vivre plusieurs vies ? Hé bien, comme le vit votre personnage, c'est quand-même la loterie. Qui sait ce qu'une prochaine vie nous réserve... Voilà pour mes quelques réflexions, grâce à votre récit. Amicalement, Anne
Publié le 08 Janvier 2024
5
Le Dieu vengeur, le pêcheur voué au châtiment divin, ce sont hélas des thèmes qui sont toujours d'actualité, quels que soient les religions et les pays. Votre histoire est d'autant plus forte qu'elle est racontée avec les yeux d'un enfant. Avec son innocence, sa naïveté touchante, qui l'amènent à un invoquer un Dieu "aussi doux que la limonage gazeuse". Quelle jolie et poétique expression ! Rien que pour elle je vous envoie 5 étoiles de lumière et de tolérance. Amicalement, Anne
Publié le 02 Janvier 2024
5
Ma lecture de vacances est achevée et je ne la regrette pas. Quelle imagination foisonnante ! J'aime aussi que sous l'ironie et l'humour grinçant, on puisse retrouver une âme d'enfant qui aime et sait raconter des contes merveilleux (mais pas que). Je serais d'avis que pour chaque Noël, on glisse sous le sapin des sachets de poudre magique qui rend curieux (à ne pas confondre avec d'autres sachets de poudre inappropriés), ce serait un cadeau fort utile pour petits et grands. Amicalement, Anne PS : Simplet qui ne veut pas donner son coin à champignons, ça m'a fait rire (entre autres).
Publié le 26 Décembre 2023
5
Je me suis régalée avec ce conte de Noël contemporain où tout part en cacahuète ! Votre galerie de personnages est réjouissante et votre humour décapant. Je retiendrai certaines formules, "On ne plaisante pas avec la misère" c'est clair ! En amoureuse des chats, j'avoue avoir failli pleurer à la mort de Pomponette, mais heureusement ce fut de courte durée. La Pomponette, tout droit sortie d'un conte de Pagnol :-) La fin est plus grave, mais finalement comme l'était le début. A Noël, on n'est pas forcément à la fête... Amicalement, Anne
Publié le 26 Décembre 2023

Pages