Anne Loréal
Biographie

Apprentie écrivain(e) sur le tard, j'ai eu la chance de voir mon premier roman publié. Tout autant surprenant qu'inattendu...

Mes références? Résolument historiques, teintées d'aventures et pourquoi pas un jour de fantastique.

Anne Loréal a publié

Anne Loréal a noté ces livres

5
Tout bonnement passionnant...je n'en suis qu'au tiers de cette histoire mystérieuse, aux personnages bien campés, voire adorablement croqués ( surtout Mr Dubourg!) et à l'atmosphère digne d'un bon vieux film des années soixante...le mystère s'épaissit pour l'instant à chaque page. Je ne manquerai pas de revenir vous donner mon avis sur l'ensemble lorsque j'aurai fini. Bien à vous, Anne.
Publié le 31 Décembre 2016
5
Ce qui m'a attirée, c'est la couverture : très bien choisie, mystérieuse à souhait. Je fais partie de ces lecteurs qui accrochent à une esthétique de couverture, censée refléter une atmosphère, un état d'esprit, une impression. Bref, j'ai ouvert la boite aux trésors, et j'ai aimé ce que j'y ai trouvé. Cela ferait un très beau début de roman. Bravo! Anne. PS: juste une petite faute de rien du tout s'est glissée dans le texte en dernière page: "trahit" serait peut être mieux que "trahie".
Publié le 13 Décembre 2016
5
Waouh...Michèle, je suis encore sous l'effet de votre nouvelle. Je viens de lire ces 51 pages, qui sont tour à tour dramatiques, simplement tristes, inquiétantes, terriblement réalistes, puis, au bout du tunnel du métro, une lueur d'espoir....Le sujet est délicat et difficile à traiter, mais vos personnages l'appréhendent avec finesse et sans fausse note. C'est élégant et juste. C'est bouleversant aussi, parce qu'on a tous été l'un de ces passants aveugles, trop préssés pour voir ce qui se passe sous nos yeux, on trop lâches pour ne pas s'arrêter. Vous me donneriez presque le spleen ce soir....Mais n'est ce pas là le talent d'un écrivain: déclencher des émotions? Bravo. A bientôt, Anne.
Publié le 20 Novembre 2016
5
J'hésite par où commencer mon commentaire: le style et le rythme, ou bien la performance (dont je me sens bien incapable) d'écrire à la première personne d'un personnage masculin...? Je vais commencer par le rythme: quand on commence, on ne peut plus le lâcher. Je crois avoir compris pourquoi: on a l'impression de voir à travers l'objectif d'une caméra scotchée sur l'épaule du personnage principal d'un film très actuel. Cela me fait penser à ces petites scènes très à la mode que l'on voit à la télévision, qui nous jouent des tranches de vies, rapides, drôles, percutantes. Bref, j'ai accroché à ce style que je n'avais pas encore vu ailleurs. Ensuite, je salue la performance d'écrivain de "changer de genre" à travers une oeuvre. Dans votre cas, je trouve que cela sonne vrai et juste, mais peut être seul un homme pourrait nous confirmer? En synthèse, vraiment bravo! Anne.
Publié le 17 Novembre 2016
5
C'est surprenant, poignant, et on se laisse emmener par le suspense pour découvrir une fin inattendue. Bravo! Anne.
Publié le 12 Novembre 2016

Pages