Berthe
Présentation

B

Berthe a noté ces livres

5
ce livre est completement original,et si bien écrit .Vos idees selon les nouvelles,sont sur un registre très different,très imaginatives,et super a lire.On est transportes dans des faits divers totalement diffzrents a chaque fois;incroyable! Bravo pour votre imagination,votre talent d'ecrivain etvos histoires qu'on ne lache pas en route Vous avez un bel avenir Bravo
Publié le 06 Février 2019
1
Je crois qu'il n'y a que 10 pages. Pas la suite. Ce que j'ai lu n'est pas très accrocheur car les dialogues sont plats et sans originalité. Désolée d'être peu positive,mais puisque vous aimez écrire travaillez vos dialogues. L'idée est bonne mais éternelle. Donc nécessairement originale. Courage! J'attends la suite
Publié le 17 Janvier 2019
5
J'ai lu ce livre non indiqué car envie de retrouver le style du précédent On reconnaît cette écriture facile et aérienne, le sujet est un coup de poing et j'imagine que l'auteur connaît bien ce monde de la folie. Les drames qui s'y déroulent sont exprimés avec pudeur et amour de l'autre. Un très beau livre Merci à vous
Publié le 17 Janvier 2019
5
Quel roman magnifique ! Il est très difficile d'écrire des lettres( je pense...)et le résultat est envoûtant. Anne Lise A un humour,vrài humour, ét le tout est si bien ecrit. Parfois je suis un peu perdue dans l'enquête qui finit par dévoiler des vies,tragiques,douloureuses, ou pathétiques. Tout lu en une après midi,tellement prise par l'ensemble ; histoire et écriture. Bravo; publication ?
Publié le 15 Janvier 2019
4
La première histoire est peu élaborée; les dialogues trop convenus ( salaud s'écrit ainsi...) les suivants, vous savez très bien écrire. ; c'est très bien ecrit. Les histoires sont crédibles , les dialogues des gendarmes aussi; on se voit ds le commissariat. Élaborez un peu vos intrigues et vos polars tiendront très bien la route. Vous n'avez pas succombe à la pluie, aux " ficelles" habituelles. L'histoire entre Donatienne et Giscard est un peu bof, pas grave. Bonne continuation Ca va marcher.
Publié le 18 Novembre 2018

Pages