Jean Jac
Présentation

l'histoire

Jean Jac a noté ces livres

4
Ah… mes souvenirs de scout remontent à si loin, apparemment cela n’a pas autant changé que ça ! Les mêmes tout, les mêmes blagues, les mêmes gars, les mêmes galères, les mêmes veillées etc. etc. Très bien vu et très gai. Et très bien vu aussi les personnalités de chacun. Pas facile à lire cela dit tant il y a de dialogues, d’ailleurs vous êtes très fort en dialogues, on voit le film derrière, c’est un peu rédigé comme j’imagine qu’un scénario doit l’être. Je vous souhaite plein de lecteurs beaucoup plus jeunes que moi et je ne sais pas s’il y aura des camps cet été mais s’il y en a, je leur souhaite de vous emporter en livre de lit de camp…
Publié le 03 Juin 2020
4
Votre titre est bien trouvé, ce ne sont pas des nouvelles, mais des déambulations, c’est ça, qu’on prend par ci par là, qu’on abandonne un peu et qu’on reprend. Moins facile avec un ordinateur. Ce sont des mini romans, la chute n’est pas le sujet. Il faut affronter les premières lignes, oser déambuler, se laisser porter, il y a une certaine ingratitude. Le second texte m’a fait penser à la chanson Marianne de Leonard Cohen qui en si peu de mots si poétiques dit toute une vie de si.
Publié le 30 Mai 2020
5
Vous nous gâtez avec tant de talents et tant de variété sur un même thème. J’ai été plus sensible à certaines histoires bien sûr. Elles disent le pouvoir d’attraction de la lecture et les traces qu’elle laisse. J’invite tous les lecteurs à découvrir vos récits, chacun y trouvera sans nul doute un texte au moins qui lui parle. Merci à vous tous de nous élever avec votre imagination et vos mots.
Publié le 11 Avril 2020
5
Vous m’avez comblé. Vos lignes sont pour moi autant de souvenirs, même si je ne suis pas de Marseille. Les découvertes que vous contez, les expériences, toutes ces anecdotes, sont des retours en enfance et de fait, une petite psychanalyse par vos mots interposés. Votre mémoire est vive et on voit bien que vous avez du métier, si je puis m’exprimer ainsi, quand il s’agit de dire avec intelligence, finesse, des réflexions sur la vie. Sans parler de l’humour que vous distillez tout du long, et pas que pour parler longuement, et à plusieurs moments, de notre fonction d’évacuation. Merci d’avoir partagé vos souvenirs et vos pensées avec autant de talent, je vais maintenant rechercher des chansons que vous avez écrites.
Publié le 04 Janvier 2020
4
Evidemment c’est un temps que les moins de 20 ans… C’est distrayant à lire vos souvenirs, même si on ne les a pas partagés. Car je se souviens bien de cette époque, de ces amis ou cousins qui vivaient en Afrique, de ce qu’ils nous racontaient l’été. Et finalement, les souvenirs de cette époque sont un peu les mêmes pour tous les enfants. Les maquettes de bateaux, les bricolages, les animaux (les votres sont nettement plus exotiques, la première mob, etc. et puis on grandit... Je regrette juste un peu que vous n’ayez pas approfondi quelques passages, ou en d’autres mots, que vous ayez voulu vous contenter d’une narration factuelle, où vous n’avez pas laissé les sentiments, vos points de vue, émerger. Mais en même temps, ça se lit comme on mangerait des petits pains au lait. Merci pour ce partage.
Publié le 03 Novembre 2019