Karin
Présentation

Lectrice qui se permet de donner son avis (jamais méchant et toujours sincère).

L'écriture est un art difficile et délicat que vous êtes nombreux à maîtriser. A défaut de posséder une telle qualité je fais miennes les émotions que vous me transmettez par vos récits et pour cela je vous remercie.

Karin a noté ces livres

5
Bonjour, C'est lamish, suite à mon commentaire sur le fruit de votre collaboration qui m'a conseillé pour ce choix de lecture et je ne regrette pas d'avoir suivi son conseil. D'ailleurs, très curieusement, j'ai fait un parallèle avec elle du fait du choix du prénom de votre personnage féminin. Vous avez une écriture précise qui me donne le sentiment que vous soupesez chaque mot avant de l'offrir au lecteur et je trouve cela très délicat. L'expérience vous offre peut-être ce privilège. Votre récit m'a beaucoup plu et me confirme que l'amour n'est pas obligatoirement un sentiment exclusif. Je vous remercie pour m'avoir permis de faire cette lecture.
Publié le 16 Mai 2017
5
Les concours de circonstances sont bien l'essence de la vie, qu'ils soient bons ou mauvais. Vous en avez fait une belle démonstration. Merci
Publié le 16 Mai 2017
4
Après le marathon, la contemplation. La fin me laisse perplexe alors que le début m'avait fait rêver. Vous devez être un curieux personnage parce que ne ressens pas de joie ou de légèreté dans vos écrits même si vous semblez être doté d'une sensibilité particulière (les citations utilisées dans le marathon me donnent cette impression) et d'un humour très particulier. Pour mon confort de lecture, pourriez vous s'il vous plait aérer vos textes en mettant un interlignage un peu plus grand. Cela ajoutera une fluidité de lecture qui ne peut pas vous être préjudiciable. La vie est belle, ne l'oubliez pas.
Publié le 14 Mai 2017
4
Le tourbillon de vos personnages m'a épuisé. Votre récit est un bon reflet sociétal, les gens courent après le temps et ne supportent plus le vide, l'ennui ou l'attente. Après cette lecture, j'ai seulement envie d'écouter les rires des enfants, de humer cette odeur si particulière de l'herbe fraîchement coupée et dans quelques heures, regarder les étoiles et m'installer sur la terrasse pour écouter la ville s'endormir. En résumé, prendre le temps de sentir et ressentir et me détacher de ce marathon qui est devenu le standard de la personne accomplie. Vous avez un regard très éclairé sur le fonctionnement de vos semblables.
Publié le 14 Mai 2017
4
Y-a-t-il réellement des femmes qui s'ennuient à ce point pour que leur époux leur fasse sciemment vivre une telle frayeur? Je trouve cela très incongru et je préfère mille fois lire votre nouvelle que de la vivre. Toutefois, la lecture est fluide, rapide et agréable. Il manque une étoile afin de vous encourager à corriger les dernières fautes qui subsistent. Bonne continuation
Publié le 14 Mai 2017

Pages