Nicolas Fumo
Présentation

Natif de l'an 1983 et amoureux des lettres et d'écriture depuis près de vingt ans, j'aime explorer différents thèmes, différents formats, différents univers. J'aime agencer les mots, les phrases, les sons, les idées ; j'aime plonger dans des considérations à la fois philosophiques et poétiques... Du moins, ce que j'aime à considérer comme philosophique et poétique.

Également théâtreux, j'écris et monte sur les planches pour la compagnie Je Suis Ton Père depuis de nombreuses années.

Nicolas Fumo a noté ces livres

5
Je viens de commencer la lecture de Failed System et, jusque-là (marque-page placé Chapitre 2), j'aime beaucoup ! Surtout la mouette (ouèk-ouèk) et la moquette harmonique (super idée, j'en veux une comme ça chez moi !). Le prologue est bien ficelé et intriguant (que fait-il là, qui le pourchasse ?) avec ces Renifleurs qui me font penser aux vilaines bestioles traqueuses de Minority Report. Pour l'heure j'aime l'univers et l'ambiance. L'écriture est fluide et bien menée malgré quelques virgules hasardeuses qui viennent couper les phrases en des endroits insolites. Ce qui ne gêne pas mais cela est fréquent (surtout dans les premiers passages mais ça semble s'atténuer ensuite. Ex : "Des détecteurs à l'entrée de l'appartement, diagnostiquaient l'état des habitants", ou dans la même page : "ces artères bitumées, provoquaient l'engourdissement"). Je rependrai donc avec plaisir la lecture week-end !
Publié le 28 Janvier 2017
5
Un doux parfum de l'échange entre le Petit Prince et sa Rose... La vie est un mystérieux secret auquel vous offrez un bien bel hommage à travers vos lignes, très respectueux et poétique... Comme quoi, certains termes un peu techniques ou "froids" (tels les éléments chimiques) trouvent leur place au chaud dans un écrin délicatement ciselé.
Publié le 28 Janvier 2017
5
Quelle superbe nouvelle ! J'ai adoré l'atmosphère qui s'en dégage, les vibrations d'étrangeté sereine qui en émanent ! Sachez que votre nouvelle est auréolée d'une douce couleur rappelant les écrits d'un certain H.P Lovecraft (sans pour autant plonger dans l'abîme d'une dimension profondément fantastique). Et j'aime ce genre d'ambiance, ce genre d'aura qui plane au-dessus des textes. Envoûtant. Un instant j'ai cru à un effet de vases-communiquant des personnage mais j'ai préféré cela ainsi que vous l'avez voulu Puis cela m'a donné encore davantage envie de découvrir Keats (qu'il me faut, oui, oui, lire depuis longtemps mais j'ai toujours crains d'être déçu par les traductions). Bravo, quoiqu'il en soit ; et bien à vous ! Nicolas
Publié le 24 Janvier 2017
5
Brrrr, terrible ; votre histoire (qui doit être celle de nombre de gens) fait froid dans le dos... On a passé la nuit à préparer la présentation de la présentation de la réunion de présentation (!)
Publié le 22 Janvier 2017