Interview
Le 18 Jan 2019

Portrait de Livre : LA QUADRILOGIE « Mes quatre vérités »

Tout le monde connaît le terme trilogie, qui fut souvent utilisé pour des œuvres littéraires ou cinématographiques à succès, dont les plus célèbres furent celle de Marcel Pagnol, « Marius - Fanny - César », ou encore celle d’Alexandre Dumas « Les trois mousquetaires » . De nombreuses autres productions Hollywoodiennes, comme « le parrain » de Francis Ford Coppola, « la guerre des étoiles » ont été des trilogies. Quadrilogie ? C’est le mot choisi par l’auteur, pour désigner quatre « essais » ci-dessous présentés, séparés mais complémentaires, pour tenter de connaître et comprendre les questions essentielles qu’un individu conscient devra affronter, pour s’assurer une vie réfléchie. Bonjour Jean-Claude Robin.
Le quatre est un chiffre magique. En littérature aussi ?Le quatre est un chiffre magique. En littérature aussi ?

 LA QUADRILOGIE a t'elle un sens particulier ?

Avec ses quatre ouvrages

- L’essence de la vie ou l’énergie du monde
- L’homme chinchilla et le rêve au féminin
- Les migrations humaines matérielles et immatérielles
- La question source du savoir ?

L’auteur, jean-Claude Robin aurait pu choisir de les concentrer en un seul et même ouvrage, mais la densité des sujets est telle qu’il était préférable de les aérer en une série de quatre tomes, plutôt qu’un pavé de 600 ou 800 pages.
Plus encore, retenir la symbolique du chiffre « quatre »  n’est pas innocent, si l’on considère qu’il symbolise l’« univers matière », c’est à dire ce qui est tangible et universel. C’est aussi, le nombre vérité dans la croyance bouddhiste, mais aussi les quatre éléments de la Grèce classique, le feu, l’air, l’eau et la terre.

Quatre : un chiffre magique pour définir un état limité de nos identités respectives, dans l’espace et dans le temps.

Nous devons retenir également que parmi tous les autres chiffres, il fut le seul chiffre magique de toutes les civilisations d’Amérique centrale, également utilisé sans-cesse pour définir un état limité de nos identités respectives, dans l’espace et dans le temps. 

Les quatre saisons, les quatre races, les quatre groupes sanguins, les quatre humanités, les quatre complétions, les quatre tempéraments, les quatre points cardinaux, les quatre faces pour les pyramides etc...Mais aussi les expressions, elles sont multiples : Se mettre en quatre, un de ces quatre matins, manger comme quatre, la semaine des quatre jeudis, monter les marches quatre à quatre, les quatre vérités, se saigner aux quatre veines, couper les cheveux en quatre, etc...

C’est ainsi, que le choix  de l’auteur de dénommer ses 4 ouvrages, QUADRILOGIE est un terme qui convient parfaitement aux enchaînements des 4 ouvrages.      

Autant, chez les amérindiens le chiffre quatre est sacré, il n’en est pas de même en Extrême-orient, en Chine particulièrement où il évoque le chaos, il porte malheur il symbolise la mort. La raison de sa disgrâce, est le sens de son expression « shi », qui signifie la mort en chinois. C’est très sérieux, aucune plaque d’immatriculation ne doit comporter un quatre, comme le quatrième étage est banni des grands immeubles, il est réservé à l’espace technique où les mauvais esprits sont censés être cantonnés. A l’inverse, le chiffre 8 est fortement apprécié au point de valoriser la plaque d’immatriculation d’une voiture jusqu’à un million de dollars, si elle comporte plusieurs 8. 
C’est ainsi, qu’il faut comprendre que cela fait partie des diversités culturelles que seule la connaissance permet le respect.

 L'essai : observer, étudier, apprécier, évaluer

Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’un « roman » qui permet de fuir ce monde uniformisé, à tendance égalitariste forcené, par nature liberticide, alors que « l’essai » est d’une essence différente, il permet de comprendre le monde réel, afin de mieux appréhender son futur et si possible le maîtriser. 
Comme son nom l’indique le mot « Essai » dérivé du latin « exagium » signifie , observer, étudier, apprécier, évaluer. Ces quatre conditions ont été la matière première de cette « quadrilogie », principes d’analyse et de réflexion que l’auteur en toutes circonstances s’est efforcé de respecter, en parfaite liberté.

Aucune contrainte autre, seul le désir de livrer sa vision personnelle des faits et des choses de la vie, sa vérité aussi proche que possible de la vérité implicite que chaque sujet abordé exigeait, vérité non subversive, mais toujours objective.
L’auteur s’est imposé cette discipline comme la symbolique du chiffre quatre le souligne, il s’est efforcé d’être méthodique, organisé, systématique, contrôlé, et surtout décisif dans l’écriture.

Sa réflexion approfondie, le questionnement et la recherche du sens caché des choses, ont été son cheminement constant. Un objectif : démasquer les hypocrisies, le convenu, le bien pensant, la pensée conventionnelle, ou pire le politiquement correct, afin de dénoncer à sa façon, le mensonge ou l’imposture.  C’est aussi dire ses « QUATRE VERITES » , à ceux qui veulent bien les entendre.

L’essai est un moyen au-delà du verbal, de pouvoir analyser en parfaite tranquillité, le concret et non le virtuel des  choses dont on est abreuvé jusqu’à plus soif, c’est ainsi que cette « quadrilogie » a été élaborée.

Quatre citations définitives pour conclure, relatives à chaque titre des quatre ouvrages

L’essence de la vie ou l’énergie du monde : « Il faut apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger » Narada.
L’homme chinchilla et le rêve au féminin « Les hommes se trompent quand ils se croient libres : cette opinion consiste en cela seul qu’ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés » Spinoza.
Les migrations humaines, matérielles et immatérielles. « Comprendre est le commencement d’approuver » Spinoza « et parfois de s’inquiéter ! »
La question source du savoir ? « Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions ». Confucius.

                                          

Ces quatre livres sont à découvrir auprès de vos distributeurs habituels 

L’éditeur : « LES EDITIONS DU NET »
L’auteur  : «  Jean Claude ROBIN

 

                                              

J'ai déjà beaucoup apprécié les trois premiers, voilà un quatrième bébé que je vais prendre le temps de découvrir très prochainement. A très vite. Amicalement. Michèle

Publié le 18 Janvier 2019

Merci pour cette information sur Jean-Claude Robin et sa "quadrilogie" qui me semble vraiment très intéressante.
Toutes mes félicitations pour ce que je considère comme étant un exploit littéraire.
Cordialement
MC

Publié le 18 Janvier 2019