Éloge du Cygne

174 pages de Chapon David
Éloge du Cygne Chapon David
Synopsis

« Ça veut dire quoi, aimer ? dis-je. Il y a tant de choses dans ce mot : de la tendresse, des projets, de l’affection, du désir, de la passion... tellement de choses à la fois, si contraires et si volatiles...
— Volatiles ?
— Comme les oiseaux, oui. »
Elle reste silencieuse, et je me félicite de m’être si habilement esquivé de cette opération.
Face à nous, le soleil fond comme une belle boule de lave à la fraise, et je me crois tout à fait tiré d’affaire jusqu’à ce qu’elle lance d’un ton toujours aussi calme et net :
« L’amour, c’est tout à la fois. »
Elle n’ajoute rien, et face à moi, c’est comme si le soleil éclatait sur l’horizon dans un immense magma en fusion."

Une histoire d'amour au printemps 2020. Sélection Prix Concours 2020

Publié le 12 Août 2020

Les statistiques du livre

  21 Classement
  1038 Lectures 30 jours
  2232 Lectures totales
  -1 Progression
  128 Téléchargement
  24 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

23 commentaires , 14 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Maxime38, merci pour votre lecture et votre message. Au plaisir de retrouver un jour Eloge du Cygne dans votre bibliothèque :) à bientôt, David.

Publié le 01 Décembre 2020
5
livre très beau et très touchant. Je le glisserai avec plaisir dans ma bibliothèque
Publié le 30 Novembre 2020

@Melody Haubin, merci pour ce très beau commentaire, et d'avoir pris le temps de trouver les mots pour partager votre sentiment de lecture. J'espère au passage que vous êtes bien rétablie... N'hésitez pas à profiter des derniers jours du Prix Concours 2020 pour apporter votre vote Eloge du Cygne pour le Prix des Lecteurs. Bien à vous et à bientôt, David

Publié le 29 Novembre 2020
5
"Je crois que si le cœur se serre, c'est pour tenter de refermer les petits trous que la vie y fait" Un roman touchant, émouvant, sincère, des personnages attachants qui se livrent au fil des pages avec profondeur , le ton est en apparence assez léger mais cette apparence s'effrite bientôt pour révéler une gravité qui nous prend au cœur avec beaucoup de pudeur. La fin m'a laissé sans mot et une forte émotion entre colère, tristesse et injustice m'a envahit. J'ai peiné à fermer ces pages et à quitter ces personnages attendrissants, tantôt cygnes, moineaux ou canards. Un grand bravo pour ce livre qui a su m'embarquer dans une belle histoire, tendre et profonde. Ironie du sort, je l'ai lu en étant malade du covid ...
Publié le 26 Novembre 2020

@Claudine L : merci pour votre lecture et d'avoir pris le temps de laisser ce message qui me fait très plaisir. Très heureux que vous ayez passé un bon moment au gré des chapitres, dont le 13…espérons qu'il porte chance.
Au plaisir, David

Publié le 24 Novembre 2020

@Rozental, merci pour votre lecture et ce très beau commentaire. Que le lecteur se sente immergé et complice, c'est quelque chose qui me tient à coeur, et je suis plus qu'heureux que vous l'ayez ressenti. Encore merci et à bientôt

Publié le 24 Novembre 2020
5
J'aime beaucoup ce roman contemporain inspiré, lucide et intime. J'aime le courage du chapitre 13. C'est une histoire originale qui vous invite à prendre le temps qui passe en pleine conscience. Bravo! Claudine L
Publié le 24 Novembre 2020
5
Que de délectation à lire cet ouvrage qui est un savant mélange de pudeur et d'émotion et qui est parsemé de nombreux traits d'humour comme autant de clins d'oeil complices au lecteur ! Bravo !
Publié le 23 Novembre 2020

@Florence Berthaud
Merci pour votre message.
Heureux de vous trouver d'accord sur l'épilogue, heureux de savoir le sentiment que vous avez eu à la lecture de ces pages, qu'elles se soient tournées facilement et que la dernière vous ait laissé avec le sourire. Au plaisir,
David

Publié le 21 Novembre 2020

@Michel Canal, merci pour cette note et ce commentaire.
Il me touche d'autant plus sachant votre exigence, et qu'au fil de nos échanges, je mesure votre bienveillance.
Je garde votre contact précieusement.
Bien à vous et à bientôt, David.

Publié le 21 Novembre 2020
5
@Chapon David, j'aime les histoires d'amour, et vous avez su donner une belle définition de ce que veut dire aimer. L'intérêt de ce roman est d'avoir été écrit par un écrivain en devenir — comme son personnage Nicolas — pendant la première phase de la pandémie de Covid 19 qui en constitue la toile de fond. C'est tout son talent d'avoir su entraîner le lecteur, par une écriture simple, naturelle, collant au quotidien des protagonistes, dans la relation qui s'est établie entre l'écrivain Nicolas et Elena, la belle et brillante cardiologue roumaine. Une relation amoureuse qui se renforce parallèlement à l'évolution de la pandémie. L'histoire, avec un titre judicieux, une métaphore originale (la magnificence du cygne s'accordant bien avec la beauté d'Elena), est menée avec délicatesse, humour et réalisme. On y croit, et on se laisse porter par tout ce qui répond à la question initiale : « Ça veut dire quoi, aimer ?... » On comprend pourquoi ce roman-romance a été sélectionné pour le Concours monBestSeller 2020. Bonne chance pour ce Concours, David… et pour la suite. MC
Publié le 21 Novembre 2020

Une œuvre fraîche, dans le vent, pleine d’humour, à l’écriture simpliste émaillée de poésie. Une narration aérée, de petits paragraphes et de courts chapitres permettent de tourner rapidement les pages. Même si l’épilogue tragique s’impose, j’ai fermé le livre avec un sourire sur les lèvres.

Publié le 20 Novembre 2020

Bonjour @Michel Canal, merci de votre message et votre lecture.
Heureux que dans le fond vous ayez trouvé l'histoire originale et que vous ne niez pas les éloges de l'éloge.
Merci également des critiques sur la forme, qui sont bienvenues encore plus en début de carrière. Sans aucun doute un éditeur pourrait grandement aider sur ce point, je touche du bois.
Je découvre au passage vos nombreuses publications, notamment sur le terrain de l'amour que je me ferai un grand plaisir de découvrir.
David

Publié le 18 Novembre 2020

@Chapon David, je suis venu vers "Eloge du cygne" parce qu'il a été le livre le + en septembre, puis la Sélection de septembre du Prix Concours monBestSeller. Un choix de lecture aussi parce que ce roman relate une histoire d'amour (laquelle se termine dramatiquement) durant la pandémie de Covid 19, deux sujets que j'ai moi-même traités.
Encouragé par la définition de l'amour de votre synopsis : « Ça veut dire quoi, aimer ?... Il y a tant de chose dans ce mot : de la tendresse, des projets, de l’affection, du désir, de la passion... tellement de choses à la fois, si contraires et si volatiles... L’amour, c’est tout à la fois. », j'avais donc une motivation toute particulière pour découvrir comment Nicolas, jeune écrivain contemplatif venu de l'univers du contrôle de gestion (un univers qui a aussi été le mien) a vécu son histoire d'amour avec la jeune cardiologue roumaine Elena.
Concernant le fond, l'histoire d'un vilain petit canard qui croise la route d'un magnifique cygne blanc et qui en tombe amoureux est originale. Je ne nierai pas les éloges de "votre Eloge" : « ... j’ai adoré votre roman... Votre écriture est subtile et concise, drôle et intelligente. L'histoire est à la fois légère et profonde... roman réaliste... porté par une plume simple, sans effets de manches, qui colle parfaitement à un quotidien au goût de vécu... Cette romance m’a à la fois attendrie, émue, fait sourire et transportée dans un monde plus doux... J'ai aimé cette histoire où se mêle la poésie, la désinvolture, l'humour, la légèreté... etc. »
Mais concernant la forme, d'auteur à auteur, outre mon amie @lamish dont on connaît la franchise et l'honnêteté intellectuelle, il faut regretter que vous n'ayez pas été plus informé dans les retours — par solidarité pour vous inviter à faire le nécessaire —, que la langue est trop fortement égratignée par des fautes énormes de tous ordres. Certes cette étape peut-être considérée comme la tâche finale des correcteurs ; mais tout de même, il aurait été souhaitable de faire appel à des bêta-lecteurs non complaisants avant de vous publier.

Publié le 18 Novembre 2020

@Yves Brard, merci pour message. C'est un récit aux apparences légères en effet, la profondeur est peut-être davantage sur un second plan, symbolique. C'est en tout cas comme cela que les choses se sont présentées à moi pour raconter cette histoire. Je suis heureux que vous ayez passé un bon moment aux côtés de ces héros ordinaires pris par les évènements d'une époque extra-ordinaire et vous remercie de votre lecture.

@Annick Riquier, merci pour votre commentaire qui me touche, je suis très heureux que vous avez pu aimer Elena, Nicolas, Garfield et peut-être même Delphine, et passer un agréable moment en leur compagnie. Au plaisir, David

Publié le 18 Novembre 2020
4
J’ai finalement bien aimé cette chronique des temps modernes, c’est léger et voulu mais du coup J’ai trouvé que ça manquait un peu de densité et de profondeur,( il faut dire qu’en littérature j’affectionne les « pavés ») mais ça reflète bien notre époque, le dénouement donne de la profondeur à ce qui n’aurait pu être qu’une histoire banale si elle ne s’inscrivait pas dans ce contexte si particulier. En conclusion c’est une jolie et douloureuse chronique de ce qu’on vit actuellement.
Publié le 18 Novembre 2020
5
J'ai aimé cette histoire où se mêle la poésie, la désinvolture, l'humour, la légèreté. J'y ai retrouvé un goût de vécu actuel avec toutes les émotions que cela suscite. J'aime vos personnages. C'est un très beau roman.
Publié le 18 Novembre 2020

@Marrec.A, merci pour votre lecture et votre commentaire. Très heureux qu'Eloge du Cygne vous ait plu, et vous ai permis de revenir sur votre propre expérience, c'est aussi le but. Vous pouvez laisser un vote dans la rubrique Prix Concours pour Eloge du Cygne si ce n'est déjà fait pour le Prix des Lecteurs 2020. Merci des encouragements, l'écriture continue... à bientôt :)

Publié le 13 Novembre 2020
5
@Chapon David, j’ai adoré votre roman. Je l’ai lu d’un trait avec beaucoup de plaisir. Pendant ces quelques heures, je me suis fortement attaché à vos deux magnifiques personnages. Quel bel éloge ! Votre écriture est subtile et concise, drôle et intelligente. L'histoire est à la fois légère et profonde. J'ai été très ému par la fin. Se replonger dans le confinement permet à la fois d’entrer avec pudeur dans l’intimité de ce couple, et de revivre avec du recul sa propre expérience de cette drôle d’époque. J’espère vraiment que vous serez publié ! Bravo, et un conseil : continuez à écrire !
Publié le 09 Novembre 2020

Bonjour @Marine.Petry, un grand merci pour votre lecture et votre commentaire. Très heureux que vous ayez été émue par cet éloge, et que vous ayez pu vous évader un doux moment en compagnie d'Elena, Nicolas et Garfield.

Jusqu'au 30 novembre, vous pouvez également laisser un vote dans la rubrique Prix Concours 2020 du site si ce n'est déjà fait pour l'aider à se faire connaitre : https://www.monbestseller.com/prix-concours-2020

Encore merci & à bientôt, David

Publié le 08 Novembre 2020

J’ai adoré ce livre, que j’ai dévoré en quelques petites heures, captivée. Cette romance m’a a la fois attendrie, émue, fait sourire et transportée dans un monde plus doux - et pourtant si violent, notamment à la fin (oui oui une larme a coulé sur les dernières pages, je n’ai pas pu m’en empêcher). Un moment d’évasion simple et poétique qui fait beaucoup de bien, et qui mérite d’être publié ! Merci @davidchapon.

Publié le 07 Novembre 2020

"Éloge du Cygne" de David Chapon est la Sélection de septembre du Prix Concours monBestSeller et ainsi nominé pour le Prix littéraire qui sera remis en décembre prochain. Retrouvez l'interview de David Chapon : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/13711-eloge-du-cygne....

Publié le 23 Octobre 2020

@Marc Lebreton merci pour votre commentaire, heureux de vous avoir accueilli un instant dans le monde d'Elena et Nicolas, et vous y avoir trouvé si bien. Au plaisir de retourner dans le vôtre, à bientôt

Publié le 19 Octobre 2020
5
@Chapon David, J'ai aimé ce roman, qui mêle légèreté, poésie, désinvolture, profondeur, ironie. J'ai ressenti l'impression presque physique de pénétrer dans un autre monde que le mien, et je me suis laissé capté, comme hypnotisé par le spectacle d'un prestidigitateur. Bravo et merci.
Publié le 13 Octobre 2020

Bonjour @Zoulou56. Merci d'avoir lu Eloge du Cygne, et d'avoir pris le temps de laisser un commentaire. J'espère aussi que ce texte servira de témoignage, à ceux qui n'ont pas vécu cette époque particulière, et peut-être aussi à nous-même qui l'avons vécue mais oublions si vite .... à bientôt, David

Publié le 07 Octobre 2020
5
Belle histoire racontee magistralement avec pudeur et humour. On s’attache à vos personnages . Vous retracez bien l’époque que l’on vit qui éclairera les futurs lecteurs qui ne l’auront pas vécu eux-mêmes. Bravo
Publié le 06 Octobre 2020

@Iamish, merci pour votre lecture et votre retour, Michèle. Je suis heureux que vous ayez dépassé le contexte pour partager un peu de la vie d'Elena et Nicolas :) Je découvre au passage votre roman, je ne manquerai pas de vous faire un retour dès que j'y aurai jeté un oeil. Bien à vous et à bientôt, David. PS : bien noté, j'avoue laisser quelques coquilles malgré moi, sans doute le côté canard ;)

Publié le 07 Septembre 2020
5
Bonjour, David. Le contexte a failli me faire fuir. Il faut dire que pour moi, la Covid-19 est encore trop présente pour souhaiter la ressasser. Ce sont donc vos premiers commentaires, associés à la mise en ligne de la suite, qui m'ont incitée à franchir le pas... Et bien m'en a pris ;-). Au final, j'ai lu votre roman réaliste avec plaisir, portée par une plume simple, sans effets de manches, qui colle parfaitement à un quotidien au goût de vécu, malgré des variantes, pour nombre d'entre nous. Légèreté du ton et sincérité pudique en font un cocktail subtile qui passe vraiment bien. Pour la forme, quelques fautes et oublis, mais rien qui ne puisse échapper à une relecture consciencieuse. Merci pour cet agréable partage. Amicalement, Michèle.
Publié le 07 Septembre 2020

"Éloge du Cygne" est le "Livre le +" du 7 septembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/13558-eloge-.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 07 Septembre 2020

@Jeanne Bageau, merci pour votre message et vos étoiles, très heureux que cet éloge vous ait plu.

Publié le 06 Septembre 2020

@Chris Martelli, un grand merci pour votre lecture jusqu'au bout et votre retour.

@Louise Casenove, j'espère que la suite vous plaira autant. Je vous lis prochainement, j'ai trouvé les premiers chapitres de votre roman merveilleusement écrits.

Publié le 06 Septembre 2020
5
Vous avez écrit un très bel éloge. Et votre cygne est magnifique, de finesse, d’amour. Je les aimé tous les deux. Lui, aérien. Et elle si légère, lunaire. Tout est parfait en elle. De vrais personnages de roman. Et un très, très beau roman. merci
Publié le 04 Septembre 2020

Merci, c’est beau de bout en bout. Et votre pudique retenue trouble infiniment. Sans même parler de vos phrases qu’on a envie d’apprendre par cœur.

Publié le 04 Septembre 2020
5
Avec les étoiles c est mieux...
Publié le 03 Septembre 2020

Mon message ne vous surprendra pas ou peut être que oui. J ai été averti que vous téléchargiez mon roman alors curiosité oblige, je vous lis. Vous êtes sur Amazon, préférant ma liseuse à l écran de mon téléphone, je télécharge l extrait puis ... le livre. Quelle surprise... quelle merveille.. Poétique, subtil, intelligent et drôle et je n en suis qu au début mais je tenais à partager ces premiers impressions !!! Hâte d être à demain pour lire la suite. Merci de ce bijou !

Publié le 03 Septembre 2020

@Chris Martelli, merci pour votre commentaire :) La suite est désormais disponible pour les lecteurs de MBS, un peu grâce à vous je crois. Bonne lecture et à bientôt

Publié le 01 Septembre 2020
5
C’est extrêmement doux et délicieux votre récit, plein de beauté et d’amour, et de tendres images, je suis sous le charme, vos mots, Elena, votre fausse légèreté, votre pudique transparence, quel dommage que vous nous arrêtiez en cours même si c’est la règle d’A, quel dommage que je ne prenne jamais le pont qui va de A à M. Si jamais vous avez fait fortune avec vos baskets WILO, si jamais vous n’avez plus besoin des subsides de A, si jamais vous constatez qu’un extrait publié c’est une frustrée assurée ( !), si jamais vous publiez la totalité de votre éloge de la grâce, dites le moi :) Merci Merci…
Publié le 27 Août 2020