Le Langage des Dieux

123 pages
EssaiArts
de Ennemond
Le Langage des Dieux Ennemond
Synopsis

Le luth a été un instrument de musique très prisé depuis la fin du XV° siècle jusqu'à la fin du XVIII° siècle. Mais il s'agit d'une famille d'instruments, et les générations se sont suivies. Les luthistes aussi et certains apparaissaient avec un instrument nouveau pendant que d'autres disparaissaient avec un instrument démodé. Ici, nous suivons François Dufaut, avec le luth baroque français qui a connu une aventure inouïe. Son parcours est unique dans l'histoire de la musique occidentale.

460 lectures depuis la publication le 22 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  992 Classement
  35 Lectures
  +166 Progression
  4 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Je vous remercie pour votre commentaire.
Je suis bien d 'accord avec vous sur tous les points que vous évoquez. Il n'en demeure pas moins que les sources d'archives sur cette période de l'histoire seraient à creuser encore car il me manque beaucoup d'informations pour en avoir des idées encore plus claires.
Bien cordialement.

Publié le 13 Novembre 2018
4
Je ne suis pas une connaisseuse pour tout ce qui concerne le luth, mais ce récit montre l’exigence de certains artistes lorsqu’ils sont au contact de leurs instruments ou lorsqu'ils enseignent. Ils peuvent être tyranniques!! Cela devait être trop stylé de savoir jouer un instrument de musique et de se produire dans des lieux publics ou des salons à l'époque..... Mais cela demande une rigueur de fou d'apprendre le lutin….Par contre certains mecs, ils se font plaisir avec le sexe, ce sont des vrais libertins !
Publié le 10 Novembre 2018

Je vous remercie pour votre commentaire.
La difficulté pour moi était d'écrire ces lignes aussi bien pour des personnes qu' s'intéresse ou qui connaissent le luth qu'à d'autres qui auraient pu ne pas se sentir concernées.
Quand on parle d'une spécialité, on mécontente les spécialistes qui trouvent qu'on ne va pas assez loin et les non initiés qui se sentent en dehors du sujet.
Heureusement il y a l'histoire et tout ce qui est hors sujet...
Bien cordialement.

Publié le 05 Novembre 2018
4
Tout à fait pour initiés du luth, et pourtant on se prend à lire votre essai écrit comme un roman. C’est inattendu pour moi de m’y être intéressé t de m’être fait porter. C’est léger, c’est vif, et même si on n’y connait rien en musique, on l’oublie. Merci pour ce partage.
Publié le 04 Novembre 2018