GEORGES F
Biographie

Natif du Québec, j'ai toujours été un passionné d'histoire et un amoureux de la langue française. Détenteur d'un baccalauréat en Histoire et en enseignement, je caressais depuis longtemps ce rêve un peu fou de rédiger une fresque historique se déroulant pendant la guerre de la Conquête en Nouvelle-France (guerre de sept ans).
Je suis heureux de vous offrir sur MBS mon gros bébé de 450 pages, le fruit de deux ans de labeur (après huit refus d'éditeurs établis dois-je admettre...). Le pondre fut un plaisir inégalé! Il s'agit d'une épopée historique regorgeant de dialogues, d'actions et d'aventures, le tout avec un soupçon de romance. Tout écrivain en herbe ne rêve que d'être lu... N'hésitez surtout pas à me faire part de vos appréciations! Et bonne lecture!

GEORGES F a noté ces livres

4
C'est glauque et sombre à la fois. Assez bonne maîtrise du ton de la nouvelle. À la fin, on se demande bien qui du chien ou de l'homme est le véritable con dans cette histoire ! Amicalement
Publié le 16 Janvier 2021
4
@rimbert cristina Récit dense mais fort bien mené inspiré de l'oeuvre de Bram Stoker. J'ai bien aimé.
Publié le 13 Janvier 2021
5
J'oubliais la note! Et voilà
Publié le 08 Décembre 2020
4
Votre récit, au dénouement avouons-le pour le moins troublant, emprunte quelque peu au roman noir à l'ambiance sombre. L'écriture est très belle, variée, soignée, coule bien, sans manquer de couleurs. Les dialogues sont percutants et directs! On ne voudrait pas avoir à chausser les souliers de ce pauvre inspecteur Armand Périers! Quel tourment perpétuel de l'esprit ce devait être pour ces gendarmes français de devoir composer avec l'occupant Allemand que l'on détestait... De devoir manoeuvrer si périlleusement pour lui mettre du bois dans les roues sans mettre sa vie en danger ou risquer de perdre sa pitance... Ce roman nous rappelle aussi que la bêtise humaine (peut-on qualifier autrement cette briseuse de vies qu'est la guerre?) peut faire surgir, malheureusement, le pire et le meilleur chez chaque individu. Merci pour ce partage. (P.S: Si le coeur vous en dit, vous pouvez jeter un oeil sur le roman historique que j'ai publié récemment sur ce site. Je crois que le vôtre aurait pu trouver sa place aussi sous cette même rubrique.) Cordialement.
Publié le 18 Mai 2019
A lire dans les actualités