Dorénavant, philosophons... - par Jean Kroussar

3 pages de monBestSeller
Dorénavant, philosophons... - par Jean Kroussar monBestSeller
Synopsis

Pour Spinoza, tous les hommes sont déterminés dans leurs actions. C'est une nouvelle conception de la liberté, qui n’est pas le fait d’échapper au déterminisme mais le fait d’être déterminé de l’intérieur par sa propre nature et non pas de l’extérieur par des causes contraires. (Ariel Suhamy).

Publié le 16 Juillet 2020

Les statistiques du livre

  2072 Classement
  22 Lectures 30 jours
  367 Lectures totales
  -289 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Damian Jade
/n
Merci à vous pour votre commentaire étoilé, qui récompense cet essai bien modeste. Très respectueusement.
/n
PS : vous ne faîtes pas erreur, il y a plusieurs significations.

Publié le 29 Juillet 2021
5
En quelques lignes, vous m'avez donné envie de me replonger dans Spinoza, merci. La philo devrait/pourrait nous accompagner davantage dans notre vie, ce ne serait pas du luxe. Sauf erreur, le 'pathos' est aussi la racine étymologique de la passion. Ce qui illustre bien le propos, me semble-t-il. Merci pour cet instant de réflexion :-)
Publié le 26 Juillet 2021

@Annie Pic
/n
Annie, merci pour votre commentaire que je partage sans retenue. Il se trouve qu'ainsi j'ai découvert votre plume et j'ai presque terminé votre dernier roman. Alors à très vite...

Publié le 24 Juillet 2020

@Jean Kroussar
Dorénavant oublions...
Oublions tout ce que l'on nous a enseigné ! Demeurons vierge des bien-pensants qui au long de l'histoire humaine ont forgé nos esprits. Intrinsèquement liée à notre enfance, notre conscience s'illusionne le plus souvent. Notre pensée nous emprisonne et nous façonne. Tant que l'homme connaîtra la peur, il ne sera jamais libre. Mais comment oublier la peur ?

Publié le 19 Juillet 2020