Annie Pic
Biographie

L'écriture, c'est un art très personnel.
Son pouvoir m'a permis à chaque étape de ma vie, d'élaborer mes pensées.
Je me passionne pour tout ce qui se confond avec l’imaginaire.
Peu importe où le délire, entre le rationnel et l'irrationnel, entraîne ma plume.

Annie Pic a noté ces livres

5
Bonjour Alix Cordouan. Au travers d'une écriture réaliste, nuancée, vous décrivez l'atmosphère et l''ambiance des années 1965 avec une précision chirurgicale. En respectant le tempo de l'époque, le portrait de la famille Constant reflète parfaitement la recette du patriarcat. Basée sur la dominance du père dont l'orgueil génère à la fois sa vacuité, la trame révèlera les failles. Cet homme prisonnier du qu'en dira-t-on, dont l'épouse Bernadette est entièrement soumise à son bon vouloir, entrainera leur déchéance, ainsi que celle de leur fils. Cette analyse psychologique sur l'errance du jeune Martin, se déroule au fil du temps, glissant dans les réminiscences, la hantise, la culpabilité, jusqu'à la victimisation. Comment Martin pourra-t-il exorciser ses frustrations, et se sortir d'une vie de misère, pour aller jusqu'à la rédemption ? La succession des instants de vie de Martin, se dévoilera progressivement et tout prendra sa place dans ce roman “Instants d'ombre et de lumière” dont les feuillets vont se perdre au gré des aléas de la nature. Merci Alix Cordouan pour ce partage. Bien à vous, Annie
Publié le 15 Avril 2021
5
Bonjour Pierre-Philippe Blancher. Suite aux nombreux livres, et films, ayant déjà exploité le sujet, votre roman n'explore pas vraiment une nouvelle veine de la SF. Avec ce qu'englobe le paradoxe soulevé par Einstein sur le voyage dans le temps, et pour avoir vu le film "Philadelphia Experiment", j'ai anticipé (à tort) le cheminement de votre trame. Contrairement à ce que j'imaginais, trop de descriptions (longues et souvent répétitives) au détriment de l'action, m'ont laissée sur ma faim. Chaque voyage dans le passé, ainsi que les contre-visites du retour, sont décrits minutieusement, mais ils s'apparentent plus à un documentaire historique qu'à de véritables tribulations. J'ai eu quelques difficultés avec cette Ducati se déplaçant dans les voies et les cités des différentes époques. À partir de la page 200, le récit malgré les longueurs évidentes, marque un peu plus mon intérêt. Le rythme et l'ambiance SF n'est pas tout à fait au RDV, mais cela reste un parcours historique bien narré, servi par une écriture assez maitrisée. Bien cordialement, Annie
Publié le 12 Avril 2021
5
Bonjour Freddy Khol. Je rejoins totalement le commentaire de Jean Benjamin Jouteur. Dans la lignée du cinéma de SF (avec les protagonistes tour à tour décimés par le méchant Alien), vous décrivez sur 6 jours, et avec justesse, les mésaventures de prospecteurs miniers dont la mission va très vite virer au cauchemar. Bien que trop souvent exploitée, la recette est toujours bonne. Votre récit est prenant, par contre, les principaux personnages se révèlent modérément. Pour ma part, ils manquent d'épaisseur. Dommage aussi pour la fin trop précipitée. Petit aparté. Il semblerait que pages : 9 - 19 et 132, les dates du Mercredi 22 mars, 15:45 — Mercredi 22 mars, 16:22 — Mardi 24 mars, 12:02 — ne correspondent pas. Amicalement, Annie
Publié le 09 Avril 2021
5
Bonjour Papou Bezard, j'ai pris plaisir à vous lire. Votre prose est très dense. Sans temps mort, vous détaillez la complexité de vos personnages, et l'on s'apitoie sur leurs traumatismes. Toutefois, votre narration mériterait d'être plus aérée. Si je peux me permettre, j'ai trouvé le rythme un peu monocorde. Mais rassurez-vous l'histoire est prenante. Très bonne journée à vous. Cordialement, Annie
Publié le 03 Avril 2021
5
Chère Michèle, bien que nos univers d'autrices soient passablement éloignés, je dois avouer que vos personnages très bien campés, sont autant d'ingrédients pour en faire un roman immersif. L'écriture visuelle, les mots choisis, la candeur et la violence des sentiments, sont d'excellents passeports pour les amateurs du genre. Bref, je n'en rajouterai pas. Je signe mon accord avec les commentaires précédents. Merci pour le partage. Bises, Annie
Publié le 04 Mars 2021

Pages