Annie Pic
Biographie

J'écris depuis l'adolescence. J'ai plusieurs romans à mon actif, ainsi que de nombreuses nouvelles. J'aime explorer le champs du possible. Je me passionne pour tout ce qui se confond avec l’imaginaire. Peu importe où le délire entre le rationnel et l’irrationnel entraîne ma plume. J'aime particulièrement le genre SFF qui me permet d’aller au delà de la cohérence et m’ouvre toutes les portes.

Annie Pic a noté ces livres

5
Bonjour Aurélien Millot, nous ne sommes que le reflet de l’Être, l’image que nous avons créée conforme à la société à laquelle nous appartenons. À bien y réfléchir et à bien entendre, nos actions, celles de nos semblables, s’enregistrent simultanément comme une empreinte déjà surannée. Les faits qui nous entourent sont-ils conformes à la réalité que nous croyons vivre ? Quelle est donc la valeur de notre existence plus ou moins brève. Nous passons aussi vite qu'une comète, nous glissons immanquablement dans les rapides du futur, sans avoir vu s'écouler la petite source du présent. L'instant bonheur n'est pas seulement ici et maintenant, il a certainement été ailleurs. C'est pourquoi définir et apprendre resteront toujours les maîtres-mots de notre singularité. C'est tout du moins ce qui m'est apparue à la lecture de vos “Saintes Thèses” à valeur créative. Ce fut un plaisir de vous découvrir. Annie
Publié le 10 Juillet 2020
5
Bonjour Parthemise 33, votre exercice de style est impeccable. Il est parsemé de références littéraires, saupoudré de vocables précis, assaisonné de termes adéquats, relevé par des allusions tout en finesse... Toutefois je m'interroge. Malgré l'habilité de votre plume, la sauce agrémentée de trop de sophistication, ne pourrait-elle pas devenir rapidement indigeste ? À mon humble avis, si cette élaboration était utilisée avec plus de parcimonie, la valeur de l'œuvre n'en serait que plus justifiée. Ce fut un plaisir de vous lire, Annie.
Publié le 10 Juillet 2020
2
Bonjour @lamarque robert, votre analyse de ce foutoir actuel est subtile. J'y adhère. Au cours des siècles, le concept utopique de vouloir changer les règles beaucoup y ont cru, même au péril de leur vie, mais jamais personne n'a réussi. Depuis que le monde existe, les êtres tournent en rond. Dans toutes les époques, richesse, pauvreté, cruauté de l'âme humaine, épidémies, pandémies, intempéries meurtrières ont toujours été le lot de l'humanité. Et certainement dans un avenir proche, l'homme entouré de robots, sera lui-même augmenté. Mais je doute qu'il soit un jour immunisé contre lui-même... Permettez-moi un petit conseil. Faites corriger votre texte, il y a vraiment trop de fautes, ce qui gâche le plaisir de vous lire. Avec ma complicité d’auteure. Annie
Publié le 18 Juin 2020
5
Bonjour Fernand Fallou, votre travail de recherche pour aboutir ce livre est intéressant. Dans votre souci d'équité, vous vous êtes appliqué à restituer les passages les plus édifiants que vous ayez récoltés, afin que le lecteur comprenne bien où vous voulez en venir. Tout en laissant alchimie et ésotérisme se côtoyer généreusement, vous nous amenez à y voir, et à notre gré, une méditation sur le paradoxe de la vie et de la mort. Bien à vous, Annie
Publié le 15 Juin 2020
5
Bonjour Boris, "en effet, sur l'écran noir de vos nuits blanches, vous faites votre cinéma". Mon univers est éloigné du votre, mais je sais reconnaître l'exercice de style. Dans ce cas, votre talent n'est plus à reconsidérer. Amicalement, Annie.
Publié le 15 Juin 2020

Pages