Le Combat des Eternels

79 pages de Axelle Kentia
Le Combat des Eternels Axelle Kentia
Synopsis

En l'an 2717, la réalité dans laquelle vivent nos descendants est bien différente de celle que nous imaginons, car il existe une chose à laquelle vous ne vous attendiez pas : les éternels. Des hommes dotés de la vie éternelle et d'une grande résistance.
L'un d'entre eux, Maxime, méprise l'espèce humaine, et voue son existence à supprimer toute trace de l'humanité.

Eléa est une éternelle partisante et un soldat de l'armée humaine. Sa mission est d'arrêter Maxime et la guerre qu'il a commencé, mais il est bien trop puissant, et l'armé est décimée.
Dans un élan désespéré, Eléa remonte le temps jusqu'en 2017, époque où les immortels étaient encore inconnus du monde, et où Maxime n'était qu'un jeune homme normal, et bien plus attirant que la jeune femme ne l'aurait pensé...

Publié le 15 Décembre 2020

Les statistiques du livre

  886 Classement
  45 Lectures 30 jours
  646 Lectures totales
  -99 Progression
  31 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Votre roman est sympathique, agréable à lire, bien écrit mais je n'ai pas été surpris par le scénario. J'ai bien aimé votre biographie car vous faites preuve d'une certaine humilité. Je ne doute que vous allez continuer à vous améliorer, en tout cas ce roman est encourageant pour la suite de vos publications.

Publié le 12 Janvier 2021

Merci @mamylou pour ton retour ! Contente qu'il t'aie plu !
Challenge pour moi :3

Publié le 12 Janvier 2021
4
Très bon sujet, bien écrit, il manque une étoile car je suis comme Faustine, il manque un petit quelque chose. Bonne continuation!
Publié le 08 Janvier 2021

Merci @FaustineFaust pour ce retour !
Je garderai ça en tête lorsque je passerai à la réécriture :)

Publié le 04 Janvier 2021

Sympa ! Mais il manque ce petit quelque chose qui fait que l’on passe d’un récit raconté, décrit, à un roman que l’on vit, que l’on s’approprie. Je serais bien incapable de justifier cette assertion, c’est mon ressenti. Et je pense que cela vaudrait le coup car c’est un fantasme éternel, la vie éternelle, que cela soit pour une caste, ou pour tous… bonne inspiration si vous vous attelez à la tâche et surtout, bonne année !

Publié le 31 Décembre 2020