LA MAIN SUR LE FLEUVE

311 pages de Mondebeau
LA MAIN SUR LE FLEUVE Mondebeau
Synopsis

« La main sur le fleuve » est un titre, trouvé longuement, à la fois poétique et énigmatique. C'est un roman aventureux, puisé dans des faits et des rêves réellement vécus. Chacun l’interprétera comme tout roman. Le sujet en est les enfants dits de « remplacement ». Tout lecteur qui ira au bout de cette lecture en comprendra le message. Dali, Van Gogh, Balavoine, Gainsbourg, Macron sont nés dans les conditions d'être des enfants de remplacement.

Publié le 25 Mai 2021

Les statistiques du livre

  138 Classement
  160 Lectures 30 jours
  1076 Lectures totales
  -36 Progression
  84 Téléchargement
  8 Bibliothèque
 

"La main sur le fleuve" est le "Livre le +" du 7 juin. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/14953-la-mai.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à Mondebeau, c’est pour cela qu’il publie gratuitement son récit sur monBestSeller.

Publié le 07 Juin 2021

Ce livre est noté par

5 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ Berthe C

Merci pour votre si belle compréhension. Amitiés

Publié le 05 Juillet 2021

Quel livre,magnifique et puissant,je l'ai relu devant tant de descriptions de la nature et de la recherche de lui même faIte par URUGUAY
Au début,il vit dans un monde de souffrance,et l' on découvre qu'il est courageux et intelligent,il se décrit dans ses differents asiles,avec toujours la mort en lui,l'angoisse et la solitude,et une espèce de lucidité aussi
IL va faire un long parcours "initiatique",douloureux,plein de ses fantasmes amoureux,ou d'une bataille avec le taureau,qu' il va bien sûr gagner
Cette histoire est une suite de symboles,et la maniaco depression y est évoquée avec pudeur.Les mots" mort peur, solitude,noyade et obsession de ce grand fleuve Uruguay
, le suicide et sa tristesse sont aussi très souvent évoqués.
Ensuite son parcours est ,je crois ,symbolique et initiatique et poetique aussi;je le pense dialoguant avec son psy.Et il va enfn,au bout de ce parcours découvrir cette vérité qui l'empéchait de vivre,il n'a jamais baissé les bras.
Je vous reexprime mon admiration,et il est bien difficile de parler d'un sujet si dramatique,avec ce talent,et cette force.Ce livre m'a particulierement,touchée,un sincère bravo

Publié le 30 Juin 2021

@ marie Peterburger

Vous m'avez bien lu. A mon tour de vous lire. Vous refrenez votre ardeur d'écrire. Osez. Osez. Marie. C'est facile ! Et, à mon tour, je vous lirai. A bientôt, Marie.

Publié le 28 Juin 2021

@ marie Peterburger

Vous m'avez bien lu. A mon tour de vous lire. Vous refrenez votre ardeur d'écrire. Osez. Osez. Marie. C'est facile ! Et, à mon tour, je vous lirai. A bientôt, Marie.

Publié le 28 Juin 2021
5
Vous méritez cinq étoiles pour l’élan, la spontanéité, la sincérité la poésie qui se dégage de ce roman riche en symboles, que j’ai dévoré avidement. Cela, c’est pour le côté cœur et sympathie. Mais le cœur est parfois injuste. Si j’écoutais ma raison, et qu’une telle cote était possible, je vous mettrais quatre étoiles et neuf dixièmes d’étoile, juste à cause de l’accord fautif du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir, accordé systématiquement avec le sujet ! Il y a aussi quelques coquilles, par-ci, par là, un personnage qui semble s’appeler tantôt Silvio, tantôt DD, tantôt Andreo, tantôt Jésus, ou bien je lis mal. Certaines expressions (traîner des pieds pour traîner les pieds) m’ont fait penser que vous êtes peut-être canadien. Un texte aussi merveilleux, aussi prenant, mérite vraiment une relecture pour éliminer ces quelques défauts. Merci pour les bons moments passés grâce à vous et bonne chance en littérature (et dans les autres domaines aussi évidemment) !
Publié le 28 Juin 2021

@ Sandrine C

Merci Sandrine. Je suis content d'avoir été si bien lu. Pour répondre à vos interrogations, je peux dire : Uruguay, c'est moi. J'ai connu le fleuve, les Gorges du diable et surtout l'île. L'homme doué
Qui dénoue les tourments d'Uruguay à réellement existé. Merci encore et autres voyages.

Publié le 03 Juin 2021
5
Quelle merveilleuse histoire. D’où vient-elle ? C’est un petit prince, Uruguay. Votre plume a une délicatesse hors du temps, il y a une lenteur poétique. Puis il y a un deuxième livre je trouve, c’est un peu Forest Gump à avancer sans cesse vers une destination libératrice. Je crois que je me serais bien arrêtée au petit prince ! (ou alors ne pas savoir dès le synopsis quel était ce secret si lourd qu’on devine quand même assez vite). Mais j’aimerais en savoir plus sur l’origine de cette histoire, ou sur celui ou celle qui l’a écrit. Bravo et merci.
Publié le 03 Juin 2021