Marie Peterburger

Biographie

Je suis née en 1939, veuve et retraitée. J'ai toujours voulu écrire mais n'ai pu réaliser ce rêve qu'à partir du moment où j'ai pris ma retraite en tant que comptable indépendante.

Marie Peterburger a noté ces livres

5
@ Junel Amorin J'ai adoré votre livre à tous points de vue (style, atmosphère...) Un seul petit regret: celui qu'à la fin le méchant ne soit pas puni. Je trouve qu'avec votre talent, vous devriez pouvoir imaginer une fin en ce sens. Merci pour cette lecture d'une rare qualité!
Publié le 13 Février 2024
5
@ Catarina Viti Une histoire à lire en se laissant séduire sans réfléchir, comme par une caresse... Lecteurs, laissez-vous emporter par les mots, les impressions. la poésie. rien de dur ou de cérébral, rien que de la chaleur humaine, du merveilleux, du soleil et des couleurs. Bravo!
Publié le 01 Décembre 2023
5
@Alix Cordouan Merci pour ce texte charmant. Merci pour la vraisemblance, la poésie, le mental sain... Tout ce qu'il nous faut en ces temps difficiles...
Publié le 29 Octobre 2023
5
@ Alix Cordouan Ha ! Ha ! Ha ! Je ris a en avoir le hoquet ! Non, c’est trop bon !!! Surtout, amis lecteurs, lisez bien jusqu’au bout « Les bottes jaunes » ! Si vous en avez marre de la pluie, de la chaleur, de la guerre en Ukraine, mais SURTOUT, si vous vous êtes frottés au monde de l’édition, vous vous régalerez ! Merci mille fois, Alix Cordouan ! Je vous embrasse sur les deux joues !
Publié le 16 Août 2023
5
@Thierry Judey Voilà un livre qui m’a touchée jusqu’au plus profond de ce qu’il est convenu d’appeler l’âme, un de ces livres qu’on n’oublie jamais, un authentique chef-d’œuvre. Je pense qu’ll n’y a rien de plus à dire, sauf que je déplore infiniment qu’il ne soit pas (encore ?) un succès de librairie, et peut-être aussi qu’il ne soit pas à mettre entre toutes les mains, car en raison, justement, de sa vérité passionnée et communicative, certains esprits étriqués risqueraient d’ y voir l’autorisation de commettre un meurtre. Mais une courte phrase de préambule sur la page de titre suffirait à éviter un tel malentendu. Vu la valeur de ce texte brûlant, il serait mesquin de faire allusion à une nécessaire relecture au point de vue orthographique. Il est clair que l’auteur, était impatient de faire lire son livre et qu’il compte rectifier les accords de participes passés après un peu de recul. Merci pour ces pages empreintes de sincérité. Je souhaite un destin brillant au livre et à son auteur.
Publié le 14 Août 2023

Pages