Voyage au bout du bout

105 pages
Extrait
de Aboubacar Demba Sow
Voyage au bout du bout Aboubacar Demba Sow
Synopsis

Ce livre est un grand et long voyage d'un jeune garçon à travers un imaginaire très florissant qui lui conduira à se connaitre lui même et a s'affirmer, même si pour cela il lui faudra faire envoyer tous se faire foutre(pardon pour le langage mais le livre est très cru dans avec les mots)

Publié le 07 Juillet 2021

Les statistiques du livre

  451 Classement
  69 Lectures 30 jours
  412 Lectures totales
  -51 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Cayali merci pour votre message je compte me mettre à la phase de réécriture bientôt

Publié le 31 Août 2021

Je ne vais pas noter votre livre car je ne l'ai pas achevé. Pourtant, les 40 pages que j'ai déchiffrées m'ont fait regretter que la lecture ne soit pas plus aisée. Vous semblez écrire avec facilité et l'histoire de ce jeune homme me paraît captivante. J'ai eu du mal à l'abandonner mais c'était vraiment trop fastidieux (littérairement) de le suivre.
J'espère qu'il nous reviendra dans une écriture plus légère et aérée. Je l'attends donc.

Publié le 30 Août 2021

@Patrick Praton Effectivement la mort c'est un thème qui me tiens bien à cœur pour des raisons personnelle

Publié le 18 Août 2021

@MartinM merci pour votre commentaires et vos remarques

Publié le 18 Août 2021

Et en lisant vos premières lignes, je me suis, non pas demandé, mais dit, que cela vaudrait vraiment le coup, si vous voulez être lu que vous demandiez une aide efficace à la relecture, pour qu’on puisse vous lire, non pas phonétiquement, mais facilement. Ça serait je trouve rendre justice à votre travail d’auteur.

Publié le 17 Août 2021

Des scènes surréalistes et surprenantes avec un jeune qui un jour décide de faire une fugue et et de partir vers de nouvelles aventures vers Toubouctou avec son amie dont il semble amoureux, Hadja. Vous semblez être bien branché par le sujet des cadavres et de la mort puisque vous évoquez les peintures du père de Hadja qui dessinent des cadavres. Puis il y a cet avion qui s'écrase avec un jeune parachutiste qui passe tout à côté de la mort. Puis enfin cette vieille personne qui meurt dans le bus et dont on veut accrocher la dépouille au dessus d'un toit de voiture ou autre engin( vous admettrez que c'est une idée bien étrange...). Au moins on ne peut pas dire que votre récit est soporifique.

Publié le 27 Juillet 2021