Celle qui est restée là-bas

41 pages de Juliette Demuth
Celle qui est restée là-bas Juliette Demuth
Synopsis

Au rythme de sa respiration compliquée, sa petite croix en or oscille doucement sur l'ombre portée de ses seins devenus vestiges de chairs flasques. Cette croix d'athée, comme elle aime à le dire, c'est sa mère, Martha, qui lui avait offerte lors du dernier Noël. Pour tenter, à bout de solutions, d'extirper sa fille de ses « ténèbres ». Et Joséphine l'avait acceptée à la suite d'un serment contre-nature, comme un vampire aurait tendu son cou vers un parfum d'eau bénite.

Publié le 25 Novembre 2021

Les statistiques du livre

  998 Classement
  40 Lectures 30 jours
  882 Lectures totales
  -173 Progression
  0 Téléchargement
  5 Bibliothèque
 

"Celle qui est restée là-bas" est le "Livre le +" du 6 décembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Juliette Demuth, c’est pour cela qu’elle publie gratuitement son court roman sur monBestSeller.

Publié le 06 Décembre 2021

Ce livre est noté par

6 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Quelle belle langue, et surtout, surtout quel courage, ou culot, je ne sais pas quel est le mot mais j'adore. Entrelacer la religion et son rejet, l'anorexie et la Shoah (ça c'est gonflé, super gonflé, un vol au-dessus de la falaise), la démence du tout. J'ai pensé à Maurice Pons, ce qui n'arrive pas (assez) souvent en lisant, je trouve... Quelle noirceur, et encore une fois dans une très belle langue. J'ai trois critiques : le sujet est tel qu'il me semble qu'il faudrait faire plus long pour accompagner le lecteur dans quelque chose qui est quand même dur. Et je ne suis pas très fan de la lettre à la fin, celle du médecin. Je trouve qu'elle tente d'expliquer, alors que ce qui, à mon avis, fait la force du texte, c'est l'incompréhensible. Enfin, la toute fin ne m'a pas semblé claire (à tout le moins, je ne l'ai pas comprise). Humbles commentaires. Mais vraiment impressionnant! Merci, bravo, dans l'ordre dans lequel vous préférez les compliments.
Publié le 02 Février 2022

@Ernesto Férié, @lamish, @Ahmed Bouchikhi, @Agostini Francois-Xavier, @Nathalie PAZ, @Denis Leverlin, un grand merci à vous tous pour vos compliments et la lecture de ce texte. Bien à vous !

Publié le 12 Décembre 2021
5
Bravo ! Je n'ai rien d'autre à dire. Ah si : j'ai lu "la nuit", il y a longtemps. Et j'en garde un souvenir très fort.
Publié le 12 Décembre 2021

@Juliette Demuth, vous nous offrez un récit fort, puissant, très bien écrit. Votre histoire résonne en moi comme un écho. Merci.

Publié le 10 Décembre 2021
5
Bonjour voici 5 étoiles filantes pour l'effort et l'idée. Vous dites"quand je serai née à la littérature" ne vous en faites pas comme je l'écris et prophétise dans "Prophetia..." nous allons vers la fin de l'écriture et la fin de la littérature ! En attendant lisons quand même un peu pendant cette campagne électorale qui, j'en ai le pressentiment, va très mal se terminer... Bonne lecture à tous les auteurs libres COMME VOUS ET MOI sur monbestseller.
Publié le 09 Décembre 2021

@juliettr demuth, bonjour, récit court, émouvant, saisissant, porté par une plume fluide. Bravo.

Publié le 07 Décembre 2021

@RodrigueHatu
Un grand merci Rodrigue pour votre lecture ! Pour faire simple et sans trop de pathos, j'ai une fille qui a connu l'anorexie et l'hôpital psychiatrique. J'avais envie d'écrire notre douleur familiale, mais je ne parvenais pas à l'aborder directement, de manière intime. Ce texte singulier et quelques autres nouvelles du même genre sont donc une transposition de cette terrible épreuve qui nous fut si difficile à exprimer. Bien à vous !

Publié le 05 Décembre 2021
5
Effectivement, je suis d’accord avec JeanPignon et Gene McBreth, vous pouvez en dire plus sur vous ! D’où sort ce récit ? pas seulement de votre imagination ? En tout cas, quel talent d’écriture pour le dire. Tous les personnages sont si dessinés qu’on est (avec) eux. Pourquoi / comment avez-vous décidé d’en faire ce (si) court texte, et non un roman. Joséphine est tant un personnage de roman.
Publié le 04 Décembre 2021

@Gene McBreth

Un grand merci pour votre lecture Gene McBreth ! Bien à vous !

Publié le 02 Décembre 2021

@JeanPignon

Un grand merci à vous pour votre lecture, cher Jean ! Je ne connaissais pas la monomanie littéraire. J'ai découvert cette affectation psychique par hasard, et je l'ai trouvée très intéressante. Bien à vous !

Publié le 29 Novembre 2021
5
J'ai été subjugué par cette histoire, dès le commencement. Que de souvenirs sont remontés de ma mémoire d'enfant en lisant les débuts ! Puis, j'ai lu d'un seul trait jusqu'à la fin. L'empathie que j'ai éprouvé pour cette femme n'a pas faibli, soutenu par un style et une narration sans failles à mes yeux. Excellente nouvelle sur un sujet terrible, mais plein d'une si grande humanité. Merci !
Publié le 29 Novembre 2021