LE VÉLO

5 pages de Marc Richard
LE VÉLO Marc Richard
Synopsis

Pourquoi être parti sous ce ciel menaçant ? Un seul motif : arrêter l'affluence incessante de ses pensées. Celles-ci se succédaient par rebondissements, s’entrecroisaient en d’interminables ricochets. Ce bruit de fond perpétuel ...

Publié le 16 Janvier 2023

Les statistiques du livre

  2219 Classement
  30 Lectures 30 jours
  839 Lectures totales
  +481 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Destiny HOUEDANOU
Merci de m'avoir lu ; pour votre compliment et la jolie note. Bonne semaine.

Publié le 27 Février 2023
5
@ Marc Richard Je vous félicite. Vous avez une belle plume
Publié le 25 Février 2023

@Phillechat
Merci pour votre lecture et la jolie note. Bon après-midi.

Publié le 20 Février 2023
4
J'ai apprécié ce vélo poético-philosophique.
Publié le 19 Février 2023

@ Chris Martelli
Un commentaire livré par une fane de la petite reine : c'est royal ! Merci d'avoir ralenti et fait votre pause par ici pour me lire.

Publié le 31 Janvier 2023

Je ne pouvais pas passer par là sans freiner et m’arrêter… Vous connaissez le syndrome du cycliste qui pleure dans les descentes et rit dans les montées… puisqu’il sait qu’après l’une, l’attend l’autre ! C’est pour ce que vous dites bien que j’aime le vélo, on s’évade !

Publié le 31 Janvier 2023

@Lucas Belmont
L’idée se présente à l’esprit, on s’en saisit, la considère sous tous les angles : son poids ; sa forme ; sa couleur. Même le parfum s’en mêle. Cette estimation faite, la teneur du message éclaircie, on se lance dans la rédaction. Le texte est remis aux lecteurs car quelle autre destinée si ce n’est celle d’être lu. Partant de là, il ne nous appartient plus, il s’envole, libre. Je suis heureux de découvrir, par votre commentaire, qu’il porte en lui autant d’éléments évocateurs. Merci pour la note.

Publié le 21 Janvier 2023

@JOHANNELLE
Bonjour, votre commentaire est tout aussi agréable à lire. Merci pour la contribution. En effet, se retrouver soi ne peut passer par le mensonge de la compétition. Il s'immisce et perturbe nos volitions les plus intimes. Difficile de désactiver ce logiciel, installé dès l'enfance à la racine du mental, sans tomber dans son piège. Heureusement, sur les bas-côtés du chemin, il y pousse encore des fleurs.

Publié le 20 Janvier 2023

Vous avez une écriture agréable à lire et votre nouvelle est intéressante, avec un double challenge, celui d'une part du désir de se reconnecter à soi-même et d'autre part, cet instinct de compétition qui rivalise à l'autre. En revanche, je reviens surtout sur votre écriture qui, à mon sens, est particulièrement belle.

Publié le 19 Janvier 2023

@Damian Jade
Merci pour la note et votre plaisant commentaire. Il est vrai que notre jeune homme est resté connecté tout du long. Peut-être faudra-t-il que je raconte sa reconnexion au monde des marguerites en espérant qu'il ne s'attrape pas les pieds dans un tapis de pensées sauvages.

Publié le 18 Janvier 2023
5
Magnifique approche de ce que nos pensées peuvent être envahissantes et de comment l'ego s'y attache. Votre texte est aussi haletant que la poursuite de la gloire de votre personnage, et aussi vrai que l'est son court mais indispensable cheminement. Le jeune homme me semble n'être que l'alter-ego qui, à n'en pas douter, atteindra lui aussi les chemins de la sagesse au détour de quelques pensées détachées du soi et reconnectées aux marguerites. Damian.
Publié le 17 Janvier 2023