40 balais et quelques poussières

59 pages de Agnès Fayad
40 balais et quelques poussières Agnès Fayad
Synopsis

Il ne me semblait pas être tracassée par le tic-tac des horloges
C'était juste une impression...
Juste une illusion...
Recueil réservé aux femmes d'âge mûr... (Ou aux hommes)

Merci pour vos commentaires positifs ou négatifs. Ils sont essentiels pour faire avancer son travail.

Bonne lecture.
Agnès

Publié le 27 Mai 2023

Les statistiques du livre

  1324 Classement
  41 Lectures 30 jours
  929 Lectures totales
  -62 Progression
  2 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Des poèmes intimes, évocateurs du temps qui passe et de celui qui laisse des traces – tout autant que celui qui laisse de la poussière dans les coins et les recoins d’une maison parfois remplie de solitude – . Ce sont des poèmes touchants, pleins de l’expérience et de la conscience d’une femme de sa quarantaine et des poussières et qui reste belle malgré tout (tout du moins, c’est ainsi que je l’ai imaginée à travers vos vers libres). J’ai aimé ces jeux de mots – écrits de manière parfois automatique, au fil de la pensée - qui donne du rythme à votre poésie. Mon poème préféré est « Maman », je pense. Il évoque comment change le regard, le point de vue à travers les générations. Merci pour ce partage, Amicalement Alexandre Majorczyk.
Publié le 15 Septembre 2023

@Antonini merci pour votre lecture et vos mots au sujet de mes poèmes. Il n'y a pas de tristesse dans mes écrits. Je ne crois pas. juste un brin de nostalgie... J'ai essayé de garder une note positive à chaque fois! Peut-être suis-je la seule à lm'en apercevoir? mais c'est dur de vieillir!!! (Rire). A très vite et encore merci pour votre commentaire.
Agnès

Publié le 08 Septembre 2023

@Francis LEDER Merci pour votre commentaire. Cela m'encourage à continuer. A bientôt. Agnès

Publié le 08 Septembre 2023

Bonjour Agnès Fayad,

De très jolis textes et une belle musique, un brin de nostalgie, beaucoup de douceur et un zeste de tristesse aussi, peut être, bref une réussite. Bravo et merci.

Publié le 07 Septembre 2023
5
Une poésie intime, sans concession et pourtant d'une infinie douceur. Les mots sont précis, les sentiments sont vrais... une poésie à fleur de peau d'une grande sensibilité. Merci d'avoir partagé ces vers. Merci et bravo.
Publié le 28 Juillet 2023

@Zoé Florent Merci pour votre commentaire et la note associée. J'espère en effet ne pas trop "plomber le lecteur" ! Je voulais juste "jeter de l'encre sur les maux" ! Ces maux qui sans doute m'habitent sans pour autant m'attrister au quotidien. Ces mots qui m'aident à passer le cap. La crise de la cinquantaine? Peut-être... J'ai encore deux ans pour y réfléchir!!!
Encore merci
Agnès.

Publié le 16 Juin 2023
5
@agnes33200 Jolis poèmes teintés d'un spleen omniprésent, mais assez discret pour ne pas plomber le lecteur. Douceur des images et musicalité des mots disent bien cette étape de la vie que l'on redoute, parfois. Pourtant, comme les autres, elle se profile, est franchie, puis s'éloigne et nous fait sourire, plus tard, pour peu que l'on ait su la négocier et en tirer profit. /// Merci pour cette agréable lecture et bonne soirée ! Michèle-Zoé
Publié le 14 Juin 2023

@Plastic Früstuck merci pour votre gentil commentaire. Je suis ravie que ce recueil vous ait plu.
merci d'avoir pris le temps de lire, de noter et de commenter.
Agnès

Publié le 07 Juin 2023
5
Ce soir j'avais envie d'un petit zeste de poésie. De tous les titres de recueil seul le vôtre a fait tilt. Et je ne l'ai pas regretté.
Publié le 07 Juin 2023

Il y a un peu de ces mots dans les votres, c’est beau les poussières à 40 balais !
Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices, suspendez votre cours ! Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours ! Lamartine

Publié le 06 Juin 2023

@Ange-François tout d'abord merci d'être passé sur ma page et d'avoir lu mon recueil. Alors je vous rassure je ne suis pas malheureuse.
Il est vrai que jusque là, je n'étais pas tracassée par le temps qui passe mais un jour on se réveille et on réalise que les enfants ont grandi, que les parents ont vieilli! Les rides se dessinent sournoisement sur le visage et le regard est moins pétillant. Je pense que nous passons tous par cette étape mais qu'on se l'avoue plus ou moins. Moi j'ai pris ma plume et j'ai écrit ces poésies. Cela m'a du bien et j'espère que d'autres femmes se reconnaîtront dans ces écrits (Et des hommes aussi).
je garde toujours à l'esprit la citation de Mark Twain : "Ne vous plaignez pas de vieillir. C'est un privilège refusé à beaucoup". J'espère en bénéficier encore longtemps.
Encore merci.
Agnès

Publié le 01 Juin 2023

Touchant témoignage, vous ne vous êtes pas... ménagée. Mais n'oubliez pas : le bonheur peut frapper à tout moment et à tout âge.

Publié le 01 Juin 2023

@Albert H. Laul Je me plie comme l'arc pour vous remercier d'avoir pris le temps de me lire! J'esppère que je vais pouvoir me redresser pour à mon tour vous découvrir.
Je vous souhaite une belle soirée.
Agnès

Publié le 29 Mai 2023

Votre travail sur les assonances est dès plus intéressant !
Vous dites, entre autres, et je vous en remercie:
"Elle entend le tic-tac incessant, tactique d'un temps antipathique et pathétique."
ou "Patraque, elle craque et se détraque". (J'ajoute, je ne devrais pas, ... et se brise comme un arc)
Bien vu !
Merci pour ce partage,
Cordialement,
Albert H. Laul

Publié le 28 Mai 2023