Freddy le zombie

25 pages de fleurdepat
Freddy le zombie fleurdepat
Synopsis

Il arrive que parfois les plaintes soient si puissantes, les situations si désespérées qu'au lieu de monter, les cris descendent. Du tréfonds des enfers est née la ligue d'outre-tombe. Quand il vous semble que tout est perdu, quand Dieu vous trahit, quand la justice des hommes vous blesse, nous traversons la terre pour répondre à vos appels.

"Dès le lendemain il se mit en quête de « se faire beau » pour son premier rendez-vous avec Marcel et la directrice de la maison de repos qu'il se faisait fort de parvenir à convaincre. La ligue l'avait déjà prévenue, qu'elle avait droit à une soirée d'animation gratuite de la part de l'association des « jeunes retraités », elle ne devrait donc pas faire trop de problème.

2433 lectures depuis la publication le 08 Janvier 2016

Les statistiques du livre

  1213 Classement
  29 Lectures
  +111 Progression
  3.7 / 5 Notation
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
fleurdepat@ Bonsoir, j'ai bien aimé votre histoire qui parle de freddy, un zombie attachant qui donne de son temps en distrayant les personne âges dans une maison de retraite et je vous met 4 étoiles pour ce récit. J'ai même écris deux livres dans la rubrique jeunesse que je vous invite à découvrir. Bien à vous loly h.
Publié le 19 Avril 2017
5
Mes félicitations pour cette nouvelle fort sympathique, qui a le mérite de montrer les zombies sous un jour nouveau... Concernant les commentaires argneux de Kristof29, n'en faites pas cas. Certes il a relevé quelques petites maladresses, mais après tout, nul n'a la science infuse... Pourquoi tant de violence dans vos propos Monsieur Méchin... Montrez vous magnanime et donnez de vos conseils de professionnel à Patricia en toute amitié entre confrères... Bref ! Un grand bravo Patricia pour votre nouvelle si rafraichissante, et... Merci.
Publié le 14 Avril 2016
4
Merci, Patricia, pour cette jolie nouvelle au sujet original. J'ai trouvé Freddy plutôt sympathique en justicier des petits vieux abandonnés par leurs enfants cupides. Avec ma complicité. Lamish.
Publié le 29 Janvier 2016

Merci Lisa DJ de votre lecture et de votre appréciation. Je vais tâcher de mettre un peu plus d'humour. Cette nouvelle fait partie d'une série et le personnage de Freddy est justement le plus drôle de tous. Mais en fait, l'humour n'est pas le but de ces petites nouvelles.

Publié le 18 Janvier 2016
3
Vous ne manquez pas d'imagination, et les méandres ou vous nous emmenez sont originaux. Ça se lit. Peut être pourrais je vous faire une suggestion, l'humour serait pas mal venu dans cette histoire, un petit deuxième degré qui nous ferait sourire...Le format court s'y prête
Publié le 18 Janvier 2016

Mais bien sûr, vous avez certainement raison. Vous pourrez parler quand vous serez éditée vous aussi, cela viendra peut-être quand vous aurez du talent. En attendant, sachez rester modeste apprenez à rester à votre place.

Publié le 13 Janvier 2016

Kristo Dois-je m'inquiéter de ces manquements de virgules et d'espace? Je prends la critique d'où elle vient et je vous remercie des précisions qui vont très certainement apporter un plus à mon texte. Lorsque je lis un texte je dis ce que je pense au vu de ma lecture et cela bien sûr n'engage que moi. Pourquoi tant de virulence si vous êtes si sûr de l'excellence de vos écrits? La petite vengeance que vous vous accordez ici n'est pas un geste qui vous honore. PS être publié par des maison d'édition est loin d'être un gage de qualité lorsqu'on voit ce qui sort en librairie.

 

Point numéro 1 exemple du dictionnaire Larousse

effluve

nom masculin (parfois féminin au pluriel)

(latin effluvium, de fluere, couler)

Genre
Masculin : des effluves nauséabonds.
remarque
La faute de genre est fréquente, notamment au pluriel.

 

Point numéro 2 exemple du dictionnaire Larousse

Pâques

nom masculin

Féminin ou masculin, singulier ou pluriel, avec ou sans article, avec ou sans majuscule, selon le sens.

Nom féminin singulier, toujours employé avec l'article, majuscule facultative. La pâque ou la Pâque = S y est

Point numéro 3

On est inquiets, le S y est.

 

Point numéro 3

ensemble

Ensemble ne peut prendre la marque du pluriel que lorsqu'il est employé comme nom : La théorie des ensembles. Tous ces ensembles vous vont bien. Au sens de « les uns avec les autres, les uns en même temps que les autres », il est adverbe (emprunté du latin insimul, « à la fois, en même temps ») et donc invariable

http://parler-francais.eklablog.com/tous-ensemble-s-tous-ensemble-s-a93169027

 

Voici donc la preuve que je prends vos remarques au sérieux malgré l'ostentation dont vous fîtes montre. Comme vous pouvez le constater, seul le mot ensemble est à corrigé. Cependant je vous remercie de ces précision car un bon auteur doit toujours s'améliorer sur n'importe quelle critique.

Publié le 13 Janvier 2016
1
Lorsque l'on veut noter le travail des autres, la moindre des choses est d'être soi-même irréprochable. Vous en êtes loin. Voilà ce que j'ai relevé rien que sur vos deux premières pages: Page 1: - Une effluve ne peut pas être nauséabonde, on parle alors de relent. - Pensez à justifier des deux côtés. - Un espace en trop entre "rétorqua" et "enthousiaste". - Chez moi on ne dit pas la Pâques mais les Pâques, toutefois je peux concevoir qu'il s'agisse d'une expression locale. - Vous avez écrit la Pacques. Page 2 - Pensez à justifier des deux côtés. - On est inquiet sans "s" à la fin, sinon utilisez "nous". - Un espace en trop entre "personnel qualifié" et le point. - "C'était toujours, pour son fils Jérôme," rajoutez une virgule avant "pour". - "aider dans le ménage" n'est pas français. - ensemble est invariable tel que vous l'employez ici. Cela fait vingt ans que j'écris, j'ai des livres publiés par de vraies maisons d'édition et j'ai déjà été invité à des salons du livre comme auteur. Visiblement, votre travail médiocre me laisse à croire que ce n'est pas encore votre cas. Attention aux accidents de décompression si vous voulez venir jouer avec moi. Je n'accepte la critique que quand elle émane de gens crédibles et, je le redis ici, quand elle est argumentée.
Publié le 13 Janvier 2016

Merci pour votre compliment, et je suis ravie que cette petite histoire sardonique vous ait plue.

Vous trouverez toute la collection de la ligue d'outre-tombe sur : http://www.amazon.fr/Patricia-Epstein/e/B00FKQ5RJS/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1452339575&sr=8-1

Publié le 09 Janvier 2016
5
Cette histoire de zombies dans une maison de retraite est originale, bien écrite avec une plume qui ne manque pas d’égratigner une certaine catégorie de gens qui garde bonne conscience tout en abandonnant carrément leurs aïeux dans des maisons de retraite. Le style est bon et les personnages bien campés, surtout le héros, Freddy, un zombie qui se révèle être attachant et drôle tandis que certains êtres humains bien vivants sont à vomir. J'adore la satire sociale et le petit côté vengeur des forces du Mal. Bravo pour cette nouvelle. Avec mes meilleurs vœux pour 2016.
Publié le 09 Janvier 2016