Les péchés capiteux de Julie Tatin

182 pages de Sascha Spiel
Les péchés capiteux de Julie Tatin Sascha Spiel
Synopsis

Julie Tatin a grandi auprès de ses parents entre les cuisines et les salles du restaurant familial. Elle s’affranchit rapidement de la vie bien rangée dans laquelle elle a jusque-là évolué pour gouter d’autres chaires tendres et juteuses. Elle aime consommer les hommes sans modération jusqu’au jour où son placard se trouve vide de nouveaux garçons. Pour pallier à cela, elle découvre l’existence d’une pâtisserie où les hommes lui servent sur un plateau toutes les gourmandises dont elle pouvait rêver et même celles dont elle ignorait l’existence. C’est à ce moment-là que réapparait dans sa vie un de ses amants préférés, David. Elle ne sait plus où donner de la tête. La relation devient plus complice. Elle les conduit dans des jeux toujours plus sensuels mais ses vieux démons la hantent.

4346 lectures depuis la publication le 08 Octobre 2017

Les statistiques du livre

  85 Classement
  270 Lectures
  +5 Progression
  4.5 / 5 Notation
  103 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 13 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Très bonne lecture, merci beaucoup !

Publié le 19 Avril 2018
5
j ai bien aimée
Publié le 27 Mars 2018
5
Bon roman érotique, même si quelques fautes de français trainent ça et là...
Publié le 11 Février 2018

Merci infiniment @Michel CANAL pour votre commentaire élogieux. J en suis très très flatté. Je suis bien évidemment très preneur de vos conseils pour améliorer encore ce roman. C est toujours un très grand plaisir d avoir de si beaux commentaires !

Publié le 27 Décembre 2017
5
L’auteur de L’éveil de Claire — Ou l’émancipation d’une jeune femme trop sage ne pouvait qu’être intéressé par ce roman, écrit par un homme relatant les péripéties sexuelles d’une jeune femme. @Sascha Spiel, le moment est venu pour moi d’apporter ma contribution de retour de lecture, un avantage pour l’auteur que permet monBestSeller. En parlant d’auteur, cher Sascha, je ne crois pas un instant que vous soyez un jeune écrivain en herbe (notion de "jeune écrivain" à considérer non en fonction de l’âge, mais de la pratique de l’écriture comme je le préciserai in fine). Par contre, amoureux des mots et de leur sensualité, cela ne fait aucun doute. Parlons du roman. Le titre : "Les péchés capiteux de Julie Tatin" est bien choisi. Le ton est donné page 21 : "Dès le plus jeune âge, j’ai eu un penchant pour la transgression(…) Quel plaisir de se forger ainsi une moralité exemplaire, dénuée de culpabilité et remplie d’une bonne dose d’esprit libertaire !" Le style est plaisant, agrémenté d’humour, de poésie, enrichi de nombreuses citations d’adages et de poèmes, emmène le lecteur au rythme du tempérament de Julie pour consommer les hommes sans modération. L’idée du parallèle entre sexe et cuisine est excellente et bien développée au fil des pages, conformément à l’énoncé de la page 90 : "Le sexe c’est comme la cuisine, il y a généralement un début, un milieu et une fin ! Des préliminaires en entrée, une partie de jambes en l’air comme plat de résistance, et des orgasmes en dessert : voilà un menu complet, bien équilibré." On retiendra "La pâtisserie des délices", la séance privée de strip-tease avec Nina, la soirée costumée à Versailles. Tout ceci mérite les cinq étoiles, que j’attribue sans tenir compte d’une étape ultime à envisager : une relecture attentive et des corrections indispensables dont je donnerai un aperçu en aparté. Nonobstant cette étape ultime, cher Sascha, vous avez produit là un livre que j’ai eu plaisir à savourer, dont je salue l’originalité. Avec mes compliments et ma sympathie.
Publié le 27 Décembre 2017

Merci beaucoup @ROSA Jean. Il n y a rien à ajouter !

Publié le 24 Décembre 2017
5
A @Sacha Spiel Bravo pour ce livre que j’ai aimé avec sa comparaison entre la relation sexuelle, l’ébat amoureux et la restauration, non je doit dire la gastronomie car, moi qui suis athée, j’ose dire qu’on s’en délecte religieusement et qu’on est prêt à faire le péché de gourmandise. Mais votre livre suit également la même approche parallèle. Le début du livre est tout à fait comme les entrées d’un menu ou les préambules amoureux : Les diverses petites rencontres érotiques sont à la fois comme les divers petits plats d’entrées qu’on picore de ci de là, dont hume les arômes différents et dont on apprécie les variétés de saveurs et qui nous titillent les papilles mais ne nous remplissent pas suffisamment l’estomac et nous font saliver dans une attente de plus en plus excitante du plat principal, et à la fois comme les petits jeux du préambule amoureux avec des caresses de plus en plus hardies, des mots doux et des suggestions de plus en plus coquines, des baisers sur les endroits de plus en plus érogènes, avec aussi les parfums (et les saveurs) différents, tout cela faisant monter notre excitation au paroxysme , mais si nous en restions là nous serions dans un manque total de ce rush final qui va nous rassasier. Puis arrive enfin la rencontre principale qui va faire exploser l’héroïne de sensations les plus fortes et trouver ainsi la jouissance ultime, de même que l’arrivée du plat principal d’un menu va satisfaire à notre contentement, les discussions entre convives vont ralentir et chacun va déguster avec gourmandise chaque bouchée et se laisser griser par les arômes et les saveurs et finir par satisfaire pleinement son estomac et pousser intérieurement un ah de satisfaction, (dans certaines ethnies il pourrait et même devrait laisser jaillir un rot de contentement !) et de même dans le rush final de l’ébat amoureux chaque partenaire va prendre un plaisir de plus en plus fort qui va envahir tout son être et l’amener au moment ultime du plaisir absolu avec bien souvent un râle de jouissance. Puis l’héroïne émergeant de cette relation extraordinaire, va comprendre qu’elle peut se laisser aller à un doux bonheur dans la durée, de même que dans la suite du menu gastronomique il y a a la petite douceur du dessert qui va nous apaiser et nous garder dans un état de douce satisfaction, de même dans l’ébat amoureux après le rush il y a cet état de douce béatitude ou chaque partenaire reste accolé à l’autre avec de petites caresses et un ressentit de bonheur absolu. Pour moi ces trois phases sont indispensables, si on se contente d’un plat principal avalé à toute vitesse sans prendre le temps de déguster, au niveau du rapport sexuel cela devient un rut bestial voire un viol.
Publié le 18 Décembre 2017
5
Bien écrit facile à lire j'ai passe un agréable moment
Publié le 25 Novembre 2017

Merci @JulieBatifole. Ma part féminine m a conduit dans des atmosphères sensuelles, imaginaires, flirtant avec la réalité ... Pour distraire, surprendre et amuser cette muse qui inspire autant de créativité ! Un pari osé d écrire de l érotisme avec légèreté... Une œuvre gourmande qui eveille le désir... Juste avec les yeux. :)

Publié le 05 Novembre 2017

Beaucoup de sensualité et de passages très intenses... Une connaissance presque parfaite du désir de la femme...Un homme qui écrit dans la peau d'une femme... Comment vous etes vous inspiré ? auriez vous une muse ? ou est-ce le fruit de votre propre désir...

Publié le 05 Novembre 2017

@ joannetjean
Merci beaucoup ! Un peu de poésie dans ce monde de rut ! :)

Publié le 28 Octobre 2017

@ Axurit
Merci beaucoup. L amour on l aime tendre, à point ou même cru ! Il en faut pour tous les goûts ! À chacun d y mettre sa pointe de sel. :)

Publié le 28 Octobre 2017
5
Sublime, bonne cuisinière des saveurs érotiques et recettes torides ,écriture précises des scènes d'amours avec semble t'il un bon vécu ( on ne peut imaginer tout cela sans l'avoir pratiqué intensément )une bonne histoire qui se lit au lit....avec remontées de raideurs
Publié le 27 Octobre 2017

@Audrey Baum
Merci beaucoup ! Ce commentaire est une vraie mise en bouche ! Quand on aime l'art littéraire ou culinaire, mieux vaut savoir jouer de la langue !

Publié le 26 Octobre 2017
5
Un style appétissant, drôle et gaillard, un kamasutra gastronomique, qui réussit le pari de parler d'érotisme et de gourmandise avec sensualité et humour.
Publié le 26 Octobre 2017
5
j'ai aimé les rimes aléatoires
Publié le 22 Octobre 2017

@Chris Martelli
Merci beaucoup ! En effet c est un drôle de livre de recettes ! Un peu de sucre mais beaucoup de sel !

Publié le 20 Octobre 2017

@jhart
C est pas grave, ça arrive à beaucoup d être un 'ejectulecteur' précoce :)

Publié le 20 Octobre 2017

@Lola G.
Merci pour votre succulent commentaire. Digne du guide Michelin :)

Publié le 19 Octobre 2017
4
La trame du roman est bonne, l'écriture aérée, les idées bonnes, j'ai aimé, du solide, quelques passages bien HOT, continuez !!!
Publié le 19 Octobre 2017
5
C'est léger et drôle, gourmand et plein de rebondissements. Un nouveau style !
Publié le 18 Octobre 2017

"Les péchés capiteux de Julie Tatin" est le "Livre le +" du 16 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/8283-roman-er.... Bonne lecture ! Et n'oubliez pas : laissez un commentaire à l'auteur qui vous en sera reconnaissant.

Publié le 16 Octobre 2017
4
Bien écrit. Bien coquin. Bien sage celle qui ne va pas vouloir essayer quelques-unes de vos recettes !!
Publié le 12 Octobre 2017
4
Délicieux ta cuisine ! et très créatif et fun à lire. Une p’tite dose de hot, une pincée de ohhhh, saupoudrés de ce qu’il faut de smile et d’esprit. Je regrette d’avoir loupé l’option cours de cuisine. Et comme on dit à la TV, un excellent 4
Publié le 11 Octobre 2017
1
pas assez accrocheur les 12 premieres pages. ne me donne pas envie d'aller plus loin. dsl :-(
Publié le 10 Octobre 2017