L'édifice intime

62 pages de rosa sin espina
L'édifice intime rosa sin espina
Synopsis

un ensemble d'histoires très brèves, drôles ou graves, pour illustrer ce qui peut fonder le devenir d'un individu, comment il devient ce qu'il est

2714 lectures depuis la publication le 02 Avril 2013

Les statistiques du livre

  982 Classement
  37 Lectures
  -62 Progression
  4.7 / 5 Notation
  14 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 12 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Adelyre

Merci, c'est vraiment très gentil. Je suis heureuse que mon écriture vous convienne. Cordialement,

Publié le 02 Mai 2016
5
Bonjour Rosa sin espina, je me suis délectée de vos nouvelles courtes mais très efficaces !!! Votre écriture est tranchante et touchante. Vos descriptions sont concises, fortes, et sans fioriture... Pour moi c'est le top et j'aime beaucoup ! C'est un grand plaisir que de vous lire... Bien à vous, Adelyre
Publié le 16 Avril 2016

@Mary COUSIN Merci de ton commentaire, c'est très gentil. Il est parfaitement vrai que mon Cotentin me manque, exilée que je suis en toulousain depuis plus de trente ans maintenant. J'ai 54 ans aujourd'hui et je me dis que l'âge de la retraite se profilant, je vais bientôt pouvoir revenir chez ce que j'ai toujours considéré comme chez moi. La Manche est dans mon coeur pour l'éternité, je crois. Amicalement.

Publié le 23 Février 2016
5
La fraîcheur, la sensibilité et le naturel de votre plume m’ayant comme aspiré dans votre récit, j’ai été curieuse de savoir qui se cachait derrière « cette rose sans épine » et j’y ai découvert quelqu’un avec qui j’avais beaucoup de points en commun en plus de l’écriture et l’histoire. Déjà, vous portez deux de mes trois prénoms de naissance et nous devons être à peu près du même âge. Mais j’ai vu aussi que vous aviez croisé notre ami Yann Pailleret, animateur du Jeu des 1000 Euros auquel vous avez brillamment participé tandis que moi, je l’ai organisé dans le magnifique château de ma commune lors que j’étais conseillère municipale dans cette contrée perdue de Normandie que vous semblez affectionner si j’en crois vos superbes transcriptions de vos lointains passages dans ma région. Félicitation pour tout. Cordialement.
Publié le 22 Février 2016
5
Bonjour, Marie-Brigitte, et merci pour vos tranches de vie qui cachent toutes une petite fève sur laquelle on se casse parfois les dents. Je n'ai pas pu lâcher votre plume précise et fluide brossant le portrait d'une femme à la fois fragile et forte, douce et intransigeante. Bravo et à très vite pour la lecture de "trempa hay". Avec ma complicité d'auteure. Lamish.
Publié le 14 Janvier 2016

Pour ceux qui aiment me lire, je voudrais citer un proverbe espagnol : rosa sin espina, trempa hay.

J'ai donc mis d'autres textes sous le nom de "trempa hay", rubrique Autres, autres.

En espérant ne pas vous décevoir.

Rosa sin espina

Publié le 06 Octobre 2015

Bonjour,

Je suis très touchée par les commentaires de lecteurs qui acceptent de se laisser embarquer par des souvenirs aussi insignifiants mais dont l'écriture m'a procuré un bonheur inouï.

J'envisage, après ces fondations de L'Edifice intime, d'écrire "le gros-œuvre" avant "les finitions", sur le même mode.

Merci à tous de vos appréciations qui me donnent envie de continuer cette aventure.

Publié le 04 Octobre 2015

Bonjour, j'ai lu avec attention ces délicieuses tranches de vie laissant parfois l'imagination prendre le relais pour en comprendre le sens et la portée.
Pourquoi ce moment en particulier, perdu entre des millions d'autres, est-il resté gravé ?
Du tourment à la douce nostalgie, ces infimes souvenirs forment une destinée, j'en suis sûr, ces fragments insignifiants mais qui nous marquent et peuvent parfois nous obséder jusqu'à en chercher soi même la signification.

Publié le 01 Octobre 2015
5
Rien que votre prénom invite au voyage, j'ai juste clické sur vous comme on peut clické sur "Camille Briton!". Nouveau sur ce site j'ai de plus en plus l'impression que l'on cache des petit trésors... (voie comico-maléfique) je reviendrai Madame Espina, je reviendrai vous lire...je reviendrrrai.
Publié le 03 Juillet 2015
5
Je l'avais loupé? Si loin dans le classement, normal. Avec le temps, on finit par dégringoler les étages. J'aime ce genre d'écriture, dotée de finesse et qui sait capturer des instants pour nous en renvoyer les reflets. Moments ordinaires (?) mais transfigurés, pour moi il ne faut rien toucher: nouvelles ce sont, nouvelles ce doivent rester, miroirs déposés le long d'un chemin.
Publié le 30 Juillet 2014
4
Sympathique ce livre... je prends pour mes nuits océaniques. Sophie Angeli Chacoux
Publié le 21 Mars 2014
5
Très intéressant et agréable. C'est dommage qu'il y ait le principe des nouvelles, c'est trop court. En plus on voudrait bien savoir la suite et la chute. Mais c'est beau et bien.
Publié le 28 Février 2014
3
L'écriture me séduit, ce qui n'est pas si fréquent sur ce site. Des tranches de la vie ordinaire, qu'on lit sans ennui, mais dont on se dit, justement, qu'elles sont par trop ordinaires. Sympathique malgré tout.
Publié le 08 Février 2014
4
Des moments de vies, de l'enfance à celle de l'adulte traités avec de l'humour, mais parfois aussi de la gravité. Un bon moment de lecture
Publié le 06 Janvier 2014
5
Del
Rigolo ;-)
Publié le 21 Décembre 2013
5
cool je note 87%
Publié le 15 Décembre 2013
j'ai beaucoup aimé! ^w^ c'est très amusant comme histoire et ça se lit très facilement
Publié le 29 Septembre 2013
5
Des bulles de champagne ! je comprends le jury du Grand prix Philémon, ces histoires courtes sont amusantes et tendres, avec un art consommé de la chute.
Publié le 23 Juillet 2013
Ne capte pas l'attention, mais belle rédaction.
Publié le 04 Avril 2013