Mon enfance angevine

57 pages de sorges
Mon enfance angevine sorges
Synopsis

Histoire d'une enfance angevine depuis ma naissance dans l'immédiat après-guerre jusqu'à la fin des années 60 entourée d'une famille laborieuse dans la banlieue ouvrière d'Angers.

2260 lectures depuis la publication le 06 Octobre 2015

Les statistiques du livre

  1335 Classement
  27 Lectures
  -290 Progression
  4.3 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 6 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@CANET Serge

Merci Serge pour votre visite sur ce récit trélazéen de "mon enfance angevine". Je revois très bien les locaux Jaffrenou dans cette rue Ferdinand Vest qui mène à la Mairie auprès du site des Grands Carreaux (ardoisières). Merci d'avoir apprécié ces souvenirs nostalgiques. Christiane.

Publié le 10 Octobre 2016

@danheur

Merci Daniel de votre gentil message. Si mon enfance - comme mon adolescence - s'est déroulée en Anjou, j'habite la Sarthe depuis 1972 et je vis à Fillé, près du Mans, depuis 1977. Mon mari y a été Maire pendant près de 20 ans. D'ailleurs, le circuit des 24 Heures n'est qu'à quelques kilomètres à vol d'oiseau de notre village. Donc, je remercie encore Daniel de la Sarthe d'avoir bien voulu lire mon récit d'une enfance angevine. Très cordialement. Christiane.

Publié le 23 Mai 2016
4
Merci, Sorges pour ces quelques heures qui m'ont replongées dans mon passé pratiquement similaire au votre. Je suis né au Mans en 1947,j'étais aux 24h la même année que vous, nos destinations vacances étaient pratiquement les mêmes, et l'ambiance famille aussi. Par instant, en lisant certains passage, j'avais de la buée dans les yeux. Encore merci pour cet agréable moment. Daniel
Publié le 23 Mai 2016

@sorges. Bonjour Christiane, vous qui avez apprécié le Journal intime de Claire, je vous informe que je viens d'ajouter les journées du 5 au 20 juin qui complètent le hiatus laissé volontairement en ajoutant pour Noël la journée du 21 juin (date charnière dans l'évolution de la relation que Claire appelait de tous ses voeux avec son amant, une voix au téléphone).
Je vous en souhaite bonne lecture ! Je suis certain que vous ne serez pas insensible à la détermination de Claire pour séduire Eric, ni à la progression de sa sensualité.Vous pouvez aussi la retrouver sur mon site : michelcanal.fr vous amène directement à la page d'accueil.
Très cordialement. MC

Publié le 26 Mars 2016

Merci Christiane (je suis heureux de pouvoir vous appeler par votre prénom) pour votre commentaire sur l'ajout du chapitre 5. Vous pouvez accéder d'un clic à mon site en passant par "Voir son profil" puis par le logo "W". Pour le cas où, je vous mets l'adresse du site, que je recommande car il est très simple d'utilisation et confortable : http://michelcanal.simplesite.com
Avec toute mon amitié. MC

Publié le 24 Janvier 2016

Bonsoir sorges, compte tenu de l'intérêt que vous avez manifesté pour L'éveil de Claire, je pense que vous aimerez lire l'ajout au chapitre 5 que j'ai mis hier soir. Il relate la première rencontre, très émouvante, entre Eric et Claire (pages 56 à 60 du roman). Naturellement, vous pouvez le voir aussi sur mon site dans les extraits du chapitre 5. Si vous avez quelque chose à exprimer discrètement, vous savez que vous avez ma messagerie. Bonne lecture. Amicalement. MC

Publié le 20 Janvier 2016

Merci Lamish de votre visite et de votre gentil commentaire. Sorges.

Publié le 17 Janvier 2016
4
Merci Sorges pour votre histoire, détaillée, émouvante et nostalgique qui nous ramène à nos souvenirs d'enfance. Un petit coup d'air frais, de sensations simples mais si pleines. Avec ma complicité. Lamish.
Publié le 17 Janvier 2016

Bonjour Monsieur,

Merci pour l'intérêt que vous portez à la mise en page de mon livre. Je vais prendre connaissance du récit que vous m'indiquez. Tous mes vœux pour cette année 2016. Sorges.

Publié le 16 Janvier 2016

Bonjour sorges, j'ai trouvé dans les livres de mBS celui de Rosa Jean (même catégorie que vous) qui a relaté les souvenirs de son enfance dans le livre intitulé "Une vie comme bien d'autres - tome 1". Il a comme vous inclus des photos. Si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseille car c'est un bon exemple de mise en forme. Avec mon amitié. MC

Publié le 16 Janvier 2016
5
Joachim du Bellay (1522-1560) dans son poème :"Heureux qui comme Ulysse", terminait par une ode à son cher pays : Plus mon Loire gaulois que le Tibre latin, - Plus mon petit Liré que le mont Palatin,- Et plus que l'air marin la douceur angevine. Avec cette superbe et intéressante mémoire illustrée de cette époque révolue, juste après-guerre, que vous nous racontez, vous rivalisez de mérite avec lui. Il n’y a qu’à voir votre attachement à votre terre natale où vous avez grandi sans grand besoin avec des distractions que nos enfants et petits enfants trouveraient ringardes, mais dont nous sommes pourtant nostalgiques. J’ai constaté que ce livre « Mon enfance angevine », Chère Christiane, n’est pas votre seule façon de promouvoir ce territoire, frontalier de ma Normandie, ( mon hameau est le dernier avant d’entrer dans le Maine ,) que vous mettez en valeur sur Internet de la même manière que je le fais pour le mien sur internet et avec mes livres. Mon commentaire sera donc la reconnaissance de votre travail de mémoire ainsi qu'un coup de chapeau à votre action d'ambassadrice pour faire connaître votre région. Bonnes fêtes de fin d'année et mes meilleurs vœux pour 2016 pour vous, vos proches et votre livre.
Publié le 30 Décembre 2015

Bonsoir Sorges, nouveau merci de vous intéresser cette fois au roman (qui raconte cette romance). Plus complet sur cette histoire singulière que la seule version de Claire dans son Journal, il y a l'autre facette. Bonne lecture, et au plaisir de vous retrouver si vous exprimez un avis. MC

Publié le 13 Décembre 2015

Bonsoir Monsieur,

Merci pour votre (long) commentaire mais aussi et surtout pour vos conseils. Je vais essayer d'en tenir compte pour la fois prochaine. Enfin merci pour la note que vous avez attribuée à ce récit.

En ce qui me concerne, je continue la lecture du journal intime de Claire. Bon Week-end et toutes mes amitiés.

Sorges.

Publié le 12 Décembre 2015
5
Bonjour Sorges, j'ai été époustouflé par l'importance du travail de mémoire que vous avez réussi. Rien, de cette époque que vous racontez jusqu'à votre union après mai 68 n'a été oublié. Si vous avez des petits-enfants, vous leur avez laissé un trésor : la mémoire illustrée d'une époque révolue, mais ô combien intéressante. Sans doute auriez-vous intérêt à faire connaître votre récit au plan local en le faisant publier par épisodes sur un quotidien à grand tirage. J'ai pu déduire de vos précisions que nous sommes probablement nés la même année, que nous avons porté les mêmes blouses, que nous avons eu la chance d'avoir les enseignants de la vieille école, que nous avons connu les mêmes distractions simples au moment de Noël, etc. J'ai grandi dans un département du Sud plutôt rural et j'en garde une profonde nostalgie. Je rends hommage à votre travail, en vous conseillant de prendre votre temps pour en améliorer la présentation : interlignes plus importants (1,2 ou 1,5), justification du texte, écriture droite (italique seulement pour des citations), repositionnement des photos par rapport au texte, titres de chapitre bien en évidence. Avec mBS, vous pouvez corriger autant de fois que vous le jugez nécessaire, retirer la version ancienne et la remplacer par la nouvelle. Votre récit mérite ce travail. Il en sera valorisé, pour votre satisfaction. Avec toute mon amitié. MC
Publié le 12 Décembre 2015

Bonjour Sorges, vous me permettez de commencer la journée par le plaisir de découvrir que vous avez mis le Journal intime de Claire dans votre bibliothèque, ce dont je vous remercie. Chaque lectrice qui s'intéresse à elle me conforte d'avoir osé la faire revivre à travers le roman (notre romance), et en dévoilant son propre ressenti consigné au jour le jour dans son Journal, avec sa facilité de femme de lettres et d'historienne. Auteure dans un genre très différent, votre avis éventuel me sera très utile. Vous me donnez l'occasion de revivre, à travers "Mon enfance angevine", la même époque que moi dans une autre région. Merci pour ce partage de nostalgie. MC

Publié le 11 Décembre 2015
4
Je n'ai pas fini de le lire mais comptez sur moi pour aller au bout avec enthousiasme. Quel magnifique témoignage et les photos choisies, touchantes à souhait. J'ai vécu ces souvenirs à travers vos écrits. Le seul bémol est les différentes couleurs à chaque paragraphe, pourquoi avoir fait cela?, Merci pour ce moment....
Publié le 22 Octobre 2015
3
Qu'elle est curieuse et méconnue cet période d'immédiate après guerre, ou les maladies menaçaient, ou l'école commençait par l'instruction civique et la morale, ouu l'on "garnissait" les livrets d'épargne, ou Noêl n'était pas une fête pour tout le monde, ou finalement uon sentait peu la "pauvreté après ces années de guerre douloureuse . Un vrai témoignage édifiant.
Publié le 11 Octobre 2015