FANNY DUMOND
Biographie

La littérature est ma passion, l'écriture mon passe-temps.

- Constance ou la petite souris - autobiographie - 2015

- La garce - policier - 2015

- Les mémoires de Chatterton - saga familiale - 2016

- Pin-up de la galaxie, grain de sable dans l'univers - post apocalyptique – 2017

- Et au bout du chemin... - témoignage - 2018

- Cocktail à ma façon - recueil de textes - 2018

- Les contes de Mamiechat - jeunesse - 2019

- Dans le courant de ma plume - à paraître en 2020

- Et... un nouveau roman en cours d'écriture !

D'autres lectures sur Trisha. E

Brochés/ePub/PDF. Disponibles auprès d'Edilivre (où se trouvent des extraits), Decitre, Fnac.com, Chapitre.com, Amazon.fr, Dilicom.com

Mes lectures : Steinbeck, Gide, Camus, Rousseau et tant d'autres...

FANNY DUMOND a noté ces livres

5
Bonjour@Philippe De Vos Quel uppercut au cœur j’ai reçu à vous lire ! Que votre poème percutant, tragique ne reste pas enfermé et puisse ouvrir les yeux au monde et à ces assassins briseurs d’os et d’âmes. Vous épousez la cause des femmes martyres et, par surcroit, celles de leurs enfants qui souffrent en silence. Aussi, au nom de ces victimes, je vous remercie infiniment. Mes respects, Monsieur ! Fanny
Publié le 18 Octobre 2019
5
Bonjour@Landry Excellent ! Quelle imagination ! Un grand bravo à vous. Je me suis régalée à vous lire en ce dimanche après-midi. Merci à vous pour ce beau partage. Cordialement. Fanny
Publié le 29 Septembre 2019
5
Bonjour@Duncan Cartwright Oui, un beau gâchis ! Je laisse vos lecteurs découvrir votre nouvelle bien menée et à lire à plusieurs niveaux. Je fais court ;-) Belle journée à vous. Cordialement. Fanny
Publié le 12 Septembre 2019
5
Bonjour@Vainqueur Makema. Malgré quelques longueurs j'ai beaucoup aimé lire votre difficile apprentissage de la vie, votre détermination et votre courage pour vous hisser petit à petit vers une voie qui vous convient mieux que ce premier job ingrat et harassant. Quel dommage que vous n'ayez pu devenir professeur de français car vous maîtrisez parfaitement bien la langue de Molière ! Continuez de lire encore et encore. Merci à vous pour ce beau voyage au Congo et toutes mes félicitations pour votre implication auprès des jeunes qui me plaît beaucoup. Vous portez bien votre prénom, c'est dans l'adversité que l'on grandit, que l'on se forge un caractère et que nos rêves se réalisent. Je vous souhaite un beau chemin de vie. Cordialement. Fanny
Publié le 05 Septembre 2019
4
Bonjour@P.C Madouma Pour avoir l'habitude de lire de jeunes africains francophones (je loue au passage leurs efforts pour maîtriser notre langue qu'ils baragouinent comme le dit si bien l'un d'eux, faute d'avoir des enseignants à la hauteur !), je n'ai pas été trop déstabilisée par cette lecture. Je retiens le fond à savoir que vous dénoncez l'hypocrisie de prétendus croyants en Christ qui s'ingénient à répandre la rumeur qui enfle au point de déchirer ce couple non marié. Votre texte est un peu brouillon et difficile à suivre avec les multiples personnages et dans le temps (je pensais qu'il s'agissait d'un jeune couple et vers la fin on apprend qu'il a des enfants). Je viens de lire que les femmes gabonaises ne seraient pas réfractaires à la polygamie, donc j'en déduis que ce n'est pas encore le cas et j'avais cru comprendre le contraire ! Merci pour ce beau voyage à des milliers de kilomètres de chez nous et belle continuation à votre plume. Cordialement. Fanny
Publié le 01 Septembre 2019

Pages