FANNY DUMOND
Biographie

La littérature est ma passion, l'écriture mon passe-temps depuis 2012.

Quelques unes de mes créations :

- Constance ou la petite souris - autobiographie - 2015

- La garce - policier - 2015

- Les mémoires de Chatterton - saga familiale - 2016

- Pin-up de la galaxie, grain de sable dans l'univers - post apocalyptique – 2017

- Et au bout du chemin... - témoignage - 2018

- Cocktail à ma façon - recueil de textes - 2018

Brochés/ePub/PDF. Disponibles auprès d'Edilivre (où se trouvent des extraits), Decitre, Fnac.com, Chapitre.com, Amazon.fr et pour les librairies de France, Suisse et Belgique via Edilivre et Dilicom.com

"A l'est d’Éden" et "Les raisins de la colère" de John Steinbeck sont mes livres de chevet.

FANNY DUMOND a noté ces livres

5
Bonsoir@Paulo. T Je ne sais comment analyser votre texte. En bref, j'ai adoré son côté absurde, digne d'un sketch au premier abord. Merci à vous pour cette belle lecture qui m'a donné le sourire. Cordialement. Fanny
Publié le 26 Février 2019
5
Bonjour@nicolas gugliota J'ai beaucoup aimé le cheminement de vos propres pensée et logique pour vivre en harmonie avec votre "moi". Merci pour ce tour d'horizon de pensées, citations, axiomes... de philosophes qui ont, bien évidemment, leur propres idées sur le fonctionnement de la pensée qui se trouve être la dignité de l'Homme. Ma petite pensée du jour : "lorsqu'on est passionné comme vous l'êtes, un tel essai n'est pas un labeur". Cordialement. Fanny
Publié le 19 Février 2019
5
Bonjour@jbtanpi Je suis assistante de direction, alors que faut-il en conclure ? ;-))) Merci beaucoup à vous pour cette savoureuse lecture. Cordialement. Fanny
Publié le 18 Février 2019
4
Bonjour @Raymond MAGDELAINE Voici ma propre réflexion sur le sujet. Je n'ai pas tout lu, mais j'ai juste une question à vous poser ? Tous les soirs, avez-vous peur de la mort en vous couchant ? Pour moi, le sommeil c'est la mort, ne croyez-vous pas ? Nous ne sommes pas morts physiquement, mais pour moi c'est tout comme. Et au réveil nous reprenons conscience de notre corps puisque nous sommes également vivants par notre corps. Je ne crains pas la mort, mais s'il y a réincarnation avec une âme qui ne serait pas conforme à mon éthique de vie actuelle alors là, oui c'est ma principale crainte. Mais vous me répliquerez que je n'aurais pas conscience de mes vilénies. Et si j'avais le choix, ce serait de me réincarner en un gentil petit minet qui possède 9 vies pour ronronner dans le cou de ma maitresse et lui donner une nouvelle inspiration comme je l'ai fait pour l'un de ses ouvrages. Elle est un peu compliquée ma réflexion mais ce sont vraiment mes questionnements. En outre, je suis passée deux fois tout près des portes d'un "ailleurs, je n'ai pas vu de tunnel mais ma vie a radicalement changé depuis. Cordialement. Fanny
Publié le 14 Février 2019
5
Bonjour @Didier Leuenberger J'ai beaucoup aimé votre nouvelle que vous auriez pu intituler "Nouveau départ". Je vous rejoins : aimer l'autre pour ce qu'il est avec ses maladresses et ses défauts et savoir analyser pourquoi il est un handicapé de l'émotion. Oui, cher Didier, les êtres de lumières sont fragiles, ils ne veulent pas toucher les étoiles et l’éphémère leur suffit et dans ce passage, en particulier, je vous retrouve. Merci beaucoup, Didier, pour cette belle lecture qui se termine sur une note optimiste et pleine de votre philosophie : lorsqu'on a su affronter nos démons, nous sommes libres de notre vie et de nos actes. Avec ma très sincères amitié. Fanny
Publié le 07 Février 2019

Pages