Sandie Khougassian
Biographie

J’ai trente-sept ans, je n’ai pas de casier littéraire, c’est mon premier-né avec des mots. Le titre pourrait prêter à confusion mais non, il ne s’agit pas d’un livre érotique à l’eau de pissenlit interdit aux moins de seize ans. J’aime les jeux de mots et les détournements d’images même si au fond, il y a toujours une part de vérité. C’est un roman comique sur fond de poils et de postérieurs qui rebondit sur les pas d’une esthéticienne qui n’en est pas une au pays du SIF ou sillon interfessier.
Les allées et venues de Monsieur et Madame tout le monde rythment avec tempo le circuit surréaliste de cette apprentie patronne de la beauté.
Pour « interfessier », je sais, cela prend un trait d’union mais j’ai préféré une scission de l’humour à celle du mot. Pardon Molière...

Sandie Khougassian a noté ces livres

4
Un récit émouvant et captivant sur un sujet lourd et pourtant allégé par l’intonation fluide et imagée de son narrateur. D’une vie déracinée, on se fait le spectateur d’une histoire atypique et singulière sans tortillage de sentiments, sans faux-semblants et sans fausses promesses. On s’attache très vite au personnage dont le chemin est chaque fois une nouvelle renaissance ou une nouvelle lutte pour un nouveau départ. Bravo à son auteur et au papa de la Lueur d’espérance.
Publié le 08 Juin 2014
5
Il y a longtemps que je ne lis plus de poèmes. Je redécouvre grâce à vous, merci ! Coup de cœur pour Le couloir, Coma, Le marchand qui aimait une dentiste carismatique et Rivière où l'audace métaphorique côtoie avec brio style, émotion, force, gravité ou légèreté. Beau jeu de vers !
Publié le 29 Mai 2014