Actualité
Le 11 juin 2014

Parce qu’il est gratuit, mon livre peut être plein de fautes ?

Les fautes d’orthographe ça énerve le lecteur. Quand il a payé un livre, c’est normal. Mais, quand il n’a pas eu à l’acheter, ça l’énerve aussi ! La notion de qualité et la crédibilité de l’auteur passent donc aussi par l’exigence en matière d’orthographe, de ponctuation… Et ce, quels que soient le style et le genre.
Avis-aux-auteurs-Les-lecteurs-aiment-les-livres-sans-fautesLes lecteurs aiment les livres sans fautes !

Les fautes d’orthographe seraient légion et rédhibitoires pour le lecteur. 

C’est ce qu’on apprend sur les forums consacrés à la lecture de ebooks auto-publiés. Mais apparemment, il n’y a aucune honte à avoir… Une éditrice confie que beaucoup d'auteurs connus, et même très connus, font des fautes. Seulement, ils ont derrière eux toute une équipe de correcteurs Œil de lynx. Ce qui n’empêche pas de trouver ce qu’on appelle alors gentiment « coquille » dans les livres imprimés…

Pas de chiffre précis sur la capacité de résistance du lecteur, mais près de 35 % trouvent ça « intolérable » dit une étude. Pourtant, peu d’entre nous se sentent visés quand il s’agit des fautes : le dernier sondage du Projet Voltaire et des Timbrés de l’orthographe révèle que 80 % des Français s’estiment bons en orthographe. Et malgré la complexité de notre langue, 64 % s’opposent à une quelconque simplification !

Pour un auteur indépendant, le zéro faute tiendrait de la mission impossible ?

Sans une équipe de pros, ce n’est pas évident. Par expérience, même plutôt bonne en orthographe (oui je fais aussi partie de la majorité auto satisfaite !), et même ayant relu X fois (je fais aussi partie des auteurs consciencieux comme vous !), je peux vous affirmer que j’ai vu revenir des épreuves avant impression bourrées d’annotations et de corrections de vocabulaire, grammaire et ponctuation.

L’orthographe, ça fait partie de la forme. Et la qualité, c’est le fond ET la forme.

Ce serait dommage que les défaillances de forme empêchent vos lecteurs d’apprécier le fond… Pour relire efficacement, il y a des règles de base simples. Simples mais qui exigent de la patience : 5 conseils de correcteur professionnel pour relire efficacement.

Isabelle de Gueltzl. monBestSeller

Bon, je remets mon post ici alors :) C'est loin d'être un petit secret mais moi j'utilise le site "Sus aux fautes !" pour faire corriger mes textes. C'est un de ces sites professionnels derrière lesquels il y a de vraies personnes qui relisent. Puisqu'aucun logiciel n'est efficace... On récupère la version corrigée avec les correction surlignées comme ça je m'améliore. Puis y'a plus qu'à effacer les surlignages. Certains d'entre vous ont des expériences positives avec d'autres sites de ce genre ?
Publié le 14 Novembre 2014
Eliminer autant que possible les fautes est un respect minimal. Gratuit ne signifie pas sans effort, on ne peut pas se permettre d'offrir un cadeau de paccotille. Le gratuit dévalorise l'auteur (on prend, on oublie pourquoi, on abandonne: la logique d'échange qui devrait s'instaurer passe vite à la trappe), et l'auteur qui se dévalorise encore plus est voué à ne jamais avoir de seconde chance. La correction ne suffit pas. Les fautes insupportent, une mise en page bâclée tout autant. Trop souvent, l'irrespect typographique s'y ajoute. Autant de façons de mettre à l'épreuve le lecteur. Imaginez donc un roman en police Papyrus, paragraphes alinés à gauche sans retrait d'alinée: exemple extrême auquel j'ai été confronté, tout simplement illisible malgré un style agréable. Un texte laid à l'oeil devient vite laid tout court. Nous devons aussi y prendre garde.
Publié le 13 Juin 2014
le problème c'est que les fautes perturbent la lecture du roman. Le lecteur ne s'attache plus à l'histoire il ne voit que les fautes...
Publié le 12 Juin 2014