Actualité
Le 16 mar 2015

Salon du Livre. Les femmes cartonnent dans l’auto édition !

Au pays des auteurs indés, quelques chiffres révélateurs sur ces femmes indépendantes qui se défendent avec des mots. Aujourd’hui, elles publieraient plus et vendraient plus que les hommes...
Le succès des femmes dans l'auto éditionLa route du succès s'ouvre aux femmes auto éditées

Les lecteurs aiment les livres auto édités par des femmes. Vive l’indépendance !

Ça se passe dans une étude du site communautaire FicShelf, aux US bien sûr… où les auteurs auraient auto publiés 458 000 titres en 2013, soit + 17 % de plus que l’année précédente. En cinq ans, ça fait la bagatelle de + 437 % ! Pas de quoi être jaloux si on en croit la très officielle Bibliothèque Nationale de France (BNF) qui annonçait déjà en 2011 une progression annuelle de 30 % depuis 2004. Dans le genre succès, aux Etats Unis, les femmes écrivains ont trouvé là le moyen de sauter par-dessus le fossé des genres.

2 fois +. C’est la proportion de bestsellers auto publiés et écrits par des femmes par rapport à leur production dans l’édition traditionnelle.
67 %. C’est la proportion des titres auto édités par des femmes les mieux situés au classement des ventes (Blurb, Wattpad, CreateSpace et Smashwords). L’étude ne prenait pas en compte le top 100 Kindle d’Amazon qui ne fait pas de distinction entre livres auto édités et publication traditionnelle (61 % d’auteurs homme).
109 sur 134. C’est le nombre de best-sellers de fiction auto-édités sur la plateforme Ficshelf dont l’auteur est une femme (11 par des hommes, 14 sans précision).

Mais toujours…
20 % = "écart de salaire entre F et H dans le secteur de la culture et de la communication. Continuons de lutter !" C’était le tweet de Fleur Pellerin pour la Journée de la Femme.
80 %. C’est la proportion des auteurs hommes dans la sélection du Telegraph des 100 romans incontournables, 70% dans  “The Best Books of 2014”. 85 % des romans préférés du Guardian. Les critiques prescripteurs sont majoritairement des hommes…

Femmes auto-éditées de tous les pays… Repérées !

L’auto édition, une marche vers l’édition classique ? En tous cas, les femmes repoussent les barrières -elles ont l’habitude ;-)- pour se faire leur place dans ce monde éditorial du genre plutôt masculin. Et les exemples de gros succès féminins sont là : en France, Agnès Martin-Lugan Les gens heureux lisent et boivent du café, aux Etats-Unis, Anna Todd et sa fan fiction After, sans oublier la britannique E. L. James et ses 3 tomes de Fifty shade of grey

Lectrices supportrices ?

Les femmes lisent plus que les hommes, c’est bien connu. Et c’est vrai de 15 à plus de 60 ans ! Il n’y a que pour ceux qui ne lisent aucun livre dans l’année que la proportion s’inverse. (Insee 2012). Et ici, sur le site, les lectrices sont largement majoritaires. Lisent-elles de préférence les auteurs femmes ?
Lectrices, à vous de nous le dire !

Isabelle de Gueltzl

Aucun commentaireAjouter un commentaire