Auteur
Du 28 juin 2021
au 28 juin 2021

NUIT DE NOCE : RÊVE et RÉALITÉ !

Une Nuit de noces ouvre le champs des possibles. D'une réalité pénible aux aspirations infinies nous raconte Christiane Pablo...pour l'appel à l'écriture monBestseller
Morphée ou ErosMorphée ou Eros

-.-.-
Nous nous sommes couchés à 04h00 après une journée éprouvante. La fête s’est bien passée, les familles, les amis, nous ont quittés petit-à-petit pour rentrer chez eux, certains, après quelques blagues légèrement grivoises.
En un an de vie presque commune, nos désirs ont joué la nuit de noce à foison avant aujourd’hui.
Et alors ?
Rentrés dans la chambre, Eros affiche « pas ce soir » et c’est Morphée qui nous prend dans ses bras.
-.-.-
Dans les rêves, certaines scènes érotiques de film se jouent en streaming :
-.-.-
La clef électronique de la chambre d’hôtel que nous glissons plusieurs fois devant le signe en parapluie du wifi ne réagit pas. La porte nous résiste, cependant que nos corps font de la surchauffe.
Il prend ma bouche presque avec violence, nos langues se disputent une fois encore sur un long baiser… avant d’essayer à nouveau cette foutu clef.
Enfin la porte s’ouvre.
Il me plaque contre le mur, pas le temps de se déshabiller. Je le suis dans cette énergie. Mes mains trouvent son sexe, les siennes cherchent le mien, les vêtements souffrent : les boutons sautent, mon corsage se déchire, j’ai du mal à déchiffrer l’ouverture de son pantalon. Nos langues curieuses explorent nos corps avec avidité.
Ne pas s’emmêler les pieds dans le pantalon qui a glissé, baisser sa petite culotte avec élégance, ne pas perdre l’équilibre sur une seule jambe, la jouissance doit être sublime !
Nuit de noce olympique…

-.-.-
Toc, toc, toc…
Il est 06h30 du matin, et les derniers copains restés encore sur place, frappent à la porte pour nous apporter le petit déjeuner !
-.-.-
Christiane Pablo.

Le rêve est permis. Nous rêvons tous d'une vie meilleure, combien même ce ne serait qu'en rêve. La réalité est là, toute crue dans ces corps, qui se mélangent sans cesse pour n'en former qu'un seul. Ça fait baver et ça mouille bien. On aura pas besoin de produits synthétiques pour arriver à ses fins, qui l'enverront vers le septième ciel. La salle de bain est là pour clore les ébats. Félicitations, vous avez réussi à me mettre aux abois. Ce ne sera certainement pas le cas de mon livre "Wuhan ou la naissance de la covid-19" qui vous mouillées autant. Mais chaque livre apporté son lot de plaisir. Il faut seulement préndre plaisir à lire.

Publié le 02 Juillet 2021

@ Michel Canal
Bonjour Michel.
« Ils ont coupé avant qu’ils ne se cassent la figure ! »
C’était la blague que nous faisions avec mon mari quant apparaissait ce type de scène érotique dans un film…
Je suis contente de vous avoir fait sourire.

Publié le 30 Juin 2021

Merci @Christiane Pablo pour ce nouveau témoignage sur le thème "Nuit de noce".
On peut comprendre l’empressement, après une "très longue" journée faite d’obligations et de convenances, de se retrouver enfin seuls... pour concrétiser l’union officielle.
Heureusement que les rêves permettent des scénarios plus agréables que la réalité. Dans celui-ci, on compatit pour cette courte nuit avec un réveil "extrêmement" matinal. Et on s’interroge : les mariés avaient-ils des vêtements de rechange pour être présentables le lendemain ? Hi hi hi ! Boutons arrachés, corsage déchiré... tout en vrac lorsque les derniers fêtards viennent toquer à la porte. On imagine le désordre ambiant. Mais quelle nuit ! Bravo !

Publié le 29 Juin 2021