Actualité
Le 25 jui 2021

Il faut écrire

"Il faut écrire pour soi, c'est ainsi que l'on peut arriver aux autres" disait Ionesco. Stéphane Lavaud nous livre ici toutes ses raisons d'écrire qui sont aussi toutes les nôtres. Une liste rationnelle, poétique, partiale, fantaisiste et grave qui vous fera, nous en sommes sûrs plonger votre plume dans l'encre cet été
Il faut écrire pour se connaitre. Se reconnaitre, se rencontrer. L’écriture se puise dans les sous sol de notre être. Tapi dans l’ombre, elle attend que nous luttions contre notre vertige et tendions le bras pour la ramener à la lumière.Il faut écrire pour se connaitre. Se reconnaitre, se rencontrer. L’écriture se puise dans les sous sol de notre être. Tapi dans l’ombre, elle attend que nous luttions contre notre vertige et tendions le bras pour la ramener à la lumière.

Il faut écrire.

 
Il faut écrire pour tuer le temps, pour l’assassiner, pour l’empêcher d’aller plus loin. Pour figer l’instant et le faire exploser sous la pression des mots. 
 
Il faut écrire car c’est nécessaire, salutaire. C’est la soupape qui permet à l’imagination de prendre l’air, de ne plus baigner dans l’atmosphère vicié de notre tête.
 
Il faut écrire parce que c’est une activité gracieuse, terrible et sérieuse. Sérieusement légère. Futilement importante.
 
Il faut écrire pour se perdre, pour s’oublier, pour embrasser la folie. Il faut juste faire attention à ce qu’elle ne vous rende pas votre baiser.
 
Il faut écrire pour se défendre, pour se battre, pour ne pas que la vie sape notre naïveté. Plaquer des phrases au sol, étrangler des mots, feinter puis plonger dans les jambes de l’existence.
 
Il faut écrire parce qu’il faut des livres, des livres pour rêver, pour apprendre, pour caler un pied de table.
 

Il faut écrire pour séduire. C’est important ça, séduire. Se séduire d’abord, puis séduire les autres. 

 
Il faut écrire pour se connaitre. Se reconnaitre, se rencontrer. L’écriture se puise dans les sous sol de notre être. Tapi dans l’ombre, elle attend que nous luttions contre notre vertige et tendions le bras pour la ramener à la lumière.
 
Il faut écrire pour ne pas s’endormir. Pour toucher du bout de l’ongle la vie éternelle. 
 
Il faut écrire pour offrir. Enfiler les mots comme des colliers de fleurs qu’on offrira aux êtres
 aimés.
 
Il faut écrire pour ne pas s’ankyloser, ne pas se faner comme la jeunesse, et fleurir sans cesse.
 
Il faut écrire pour chasser cette boule dans le ventre qui grossi quand on n’écrit pas.
 
Il faut écrire pour voyager lentement et profiter du paysage.
 

Il faut écrire pour se mettre à nu et laisser le soleil caresser des endroits  qui ne voient jamais la lumière.

 
Il faut écrire pour se réchauffer quand vient l’hiver. Quand le froid s’abat sur nos cœurs, que nos sentiments se recroquevillent sous l’effet du gel, Il faut écrire pour faire venir l’été.
 
Il faut écrire pour ne pas mourir. Parce que tant qu’on écrit, on est vivant.
 
Il faut écrire pour tous ceux qui ne savent pas écrire, qui ne peuvent pas, qui n’osent pas.
 
Il faut écrire pour prendre une leçon d’humilité. Même si on est rarement aussi mauvais qu’on le crois, même si on est jamais aussi bon qu’on aimerait.
 

Il faut écrire pour apprendre à écrire. Pas l’inverse.

 
Il faut écrire pas parce que c’est facile mais parce qu’il est gratifiant de faire quelque chose de difficile. 
 
Il faut écrire pour grandir, gagner en largeur d’épaules, sentir ses muscles se gorger de sang.
 
Il faut écrire même si c’est parfois l’enfer, parce que parfois, c’est le paradis.
 
Il faut écrire pour remplir un vide, pour combler une fissure ou pour évacuer un trop plein, peu importe, il faut écrire
 
Ecrire ce n’est pas être seul mais accompagné par nous même. C’est entendre des voix, des rires et des pleurs alors que rien n’existe autour de nous. C’est des discussions sans fin qui rendent bavard même les plus taiseux. Ecrire c’est être entouré d’ombres impalpables et de discussions inaudibles.
 
C’est pour toutes ces raisons qu’il faut écrire.

 

Stéphane Lavaud

@Blanchet Rachid
je pense qu'il y a 1000 raisons pour écrire, mais toutes répondent à un besoin, une envie, une urgence et pour moi, il n'y en a pas une plus noble qu'une autre à partir du moment où l'on croit à ce que l'on écrit.
s'investir, donner du temps à l'écriture est louable, qu'elle qu'en soit la raison
après il ne faut pas confondre écriture et publication.

Publié le 29 Juillet 2021

@stephane lavaud
Si les gens écrivaient d'abord pour eux, obéissant à cette très belle nécessité interne dont vous parlez si bien dans votre joli texte ("écrire pour ne pas mourir" est une chanson d'Anne Sylvestre), pourquoi seraient-ils si nombreux à saisir cette possibilité offerte par internet de "s'autopublier" ? Pourquoi tant d'écrits qui devraient rester dans des tiroirs, parce qu'ils relèvent soit de l'intime, soit de la tentative littéraire non aboutie, se retrouvent-ils élevés au statut de "romans" (ou autres étiquettes) ? Je crois qu'il y a des gens qui écrivent aussi pour être lus et reconnus, sans avoir toujours conscience de certaines exigences associées à l'idée de publication.

Publié le 29 Juillet 2021

@Thalia Remmil
merci à vous d'avoir pris le temps de laissé ce commentaire.

Publié le 28 Juillet 2021

@Freeric-Huginn
merci

Publié le 28 Juillet 2021

@stephane lavaud Je reste sous le charme de ce texte si tendrement rédigé tout en douce poésie, de mots qui s'entrelacent amoureusement pour nous exprimer tout ce qu'une personne qui écrit, et pas seulement les auteur(e)s, offre en partage à l'autre, tout autant qu'il s'offre à lui-même dans cette quête de soi, cheminement intérieur intimiste indispensable à toute rencontre. Merci !

Publié le 28 Juillet 2021
El.

Il faut écrire à son soleil quand la peur des ombres nous dévore, quand on veut lui partager de la pluie, du foin, un parchemin. Mais écrire pour rien, sans raison, juste parce qu il faut écrire, ça arrive aussi. Et c est pas si moche.

Publié le 28 Juillet 2021

Joli texte

Publié le 28 Juillet 2021

@Sylvie Petitmarie

ecrire sans coeur, ce n'est pas ecrire, c'est juste poser des mots sur du papier

Publié le 26 Juillet 2021

J adore!Quel joli texte! Je rajouterai juste qu' il faut écrire pour le plaisir et qu'aucun livre n est inutile
s' il est écrit avec le cœur.

Publié le 26 Juillet 2021