Interview
Le 22 déc 2016

Pascale Lécosse. Sur monBestSeller son texte a rencontré un éditeur

Auteur dramatique, Pascale Lécosse maîtrise parfaitement les dialogues de ses personnages. Mais elle a su dans son premier roman leur donner un sens romanesque particulièrement remarqué. "Mademoiselle à la folie" a reçu le Prix Concours monBestSeller de l'Auteur Indépendant 2016. Et déjà, La Martinière s'intéresse à l'édition de cette "tragédie intime racontée avec une légèreté grave" a déclaré Marie Leroy, directrice du département littérature. Rencontre avec une auteure qui a eu raison de croire au travail acharné et est restée accrochée à ses rêves...
Pascale Lécosse, lauréate du Prix Concours de l'Auteur Indépendant"mBS m’a apporté exactement ce que j’espérais : de la visibilité et un retour immédiat ou presque des lecteurs."

 

Le Prix Concours de l'Auteur Indépendant a couronné cette année trois nouveaux auteurs découverts sur monBestSeller.com. En 2016, ce Prix littéraire organisé depuis trois ans et reposant sur les sélections des lecteurs et du comité des lecteurs de monBestSeller (mCL) d'une part, et d'un jury d'éditeurs d'autre part, s'est enrichi du Prix des Lecteurs en partenariat avec chapitre.com (France Loisirs) et du Prix du Livre Indépendant. Trois nouveaux talents ont été primés et ont reçu chacun une proposition d'édition en 2017 de leur premier roman. Interview de Pascale Lécosse, lauréate du Prix Concours monBestSeller de l'Auteur Indépendant 2016.

 

 

Question: 

Pascale Lécosse, pouvez-vous d’abord nous dire quelques mots sur votre roman ? Pour ceux qui ne l’ont pas encore lu…

Réponse: 

Mademoiselle, à la folie est avant tout l’histoire d’une amitié indéfectible, entre deux femmes. Catherine est comédienne, le théâtre est toute sa vie, Mina l’assiste et depuis de nombreuses années, elles partagent les joies comme les peines.

                C’est un roman qui parle du théâtre, de la mémoire qui s’efface
          et du choix que l’on a d’en finir ou pas quand la maladie vous malmène.

Question: 

Votre roman aborde le thème particulier de la dépendance, du lien… Comment en avez-vous eu l'inspiration, pourquoi et comment l’avez-vous écrit ?

Réponse: 

Dans les maladies neurologiques, il y a d’un côté, le malade, de l’autre, les aidants. Pendant plus de dix ans, j’ai accompagné ma mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer. J’ai appris à interpréter ses silences, à combler ses absences. Maman était là mais il n’y avait rien dedans...
Pour un sujet aussi grave et douloureux, j’ai adopté un ton léger où l’humour du personnage de Mina nous permet de supporter l’insupportable.

Question: 

L’aventure de ce Prix a commencé il y a environ un an par l’auto publication de votre texte sur le site. Pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec monBestSeller ?

Réponse: 

Ma pièce de théâtre Père et manque était en tournée dans toute la France et je venais d’achever mon premier roman Mademoiselle à la folie. J’ai compris que ne connaissant personnellement pas d’éditeur, mes chances d’être lues étaient minces.
J’ai vu un reportage au JT de France 2, je crois, et le nom du site m’a plu. J’y suis allée, et j’ai aussitôt déposé mon texte.

Question: 

Qu’attendiez-vous de cette publication sur le site ? et qu’est-ce que cela vous a apporté ? 

Réponse: 

monBestSeller m’a apporté exactement ce que j’espérais, de la visibilité et un retour immédiat ou presque des lecteurs. J’ai évidemment repris mon texte, et je le reprendrai encore parce que c’est dans ma nature de ne jamais être satisfaite de ce que j’écris. Concernant les avis des lecteurs je les ai trouvés bien plus bienveillants à l’égard de mon travail que je ne le suis moi-même.

Question: 

Votre roman a d’abord été remarqué et sélectionné par le comité des lecteurs et monBestSeller (mCL), puis retenu par les jurés éditeurs parmi les neuf nominés. Il a enfin été consacré par le jury et a reçu le Prix Concours de l’Auteur Indépendant. Qu’est ce que cela vous inspire ?

Réponse: 

Qu’il faut s’accrocher à ses rêves, sans jamais rien lâcher, et que sans le travail, sans le gôut de l’effort, le talent ne suffit pas.

Question: 

Marie Leroy est, selon ses propres mots, « tombée amoureuse de votre texte ». Et vous a fait une proposition d’édition à La Martinière Littérature. Y pensiez-vous ? Qu’en attendez-vous, comment voyez-vous l’avenir ?…

Réponse: 

J’en rêvais, comme les autres candidats j’imagine, je l’espérais, mais pour ne pas trop y penser, j’ai travaillé sur mon deuxième roman. Et puis, compte tenu de la qualité des textes retenus, rien n’était joué.

Il faut une rencontre entre un texte et un éditeur, j’ai eu cette chance avec Marie Leroy.

Et nous savons tous que ce n’est pas parce que vous êtes retenue que vous êtes la meilleure, tout ça c’est de l’humain, de l’alchimie entre des mots et des hommes.
Je suis très heureuse d’avoir fait le choix de monBestSeller, si c’était à refaire, je ne changerais rien et j’espère simplement en étant éditée rendre à l’équipe de mBS un peu de ce qu’elle m’a apporté. 

Propos recueillis par Isabelle de Gueltzl

VIDÉO Comment les éditeurs découvrent leurs nouveaux talents sur monBestSeller

11 CommentairesAjouter un commentaire

@Blanche Tayat merci de vos encouragements.
Bonne année
Amitiés

Publié le 21 Janvier 2017

Merci monBestSeller de m'avoir permis de faire cette grande découverte de lecture. J'en suis encore toute émue et je souhaite une longue vie et un grand succès à "Mademoiselle Lucie" et @Pascale Lécosse. Elles le méritent bien :))

Publié le 26 Décembre 2016

@Ivan Zimmermann merci de vos voeux,
À mon tour de vous souhaiter le meilleur pour 2017.
Et que l'Esprit de Noël éclaire nos coeurs et guide nos pas...
À bientôt Ivan

Publié le 23 Décembre 2016

@Pascale Lécosse Merci de votre intérêt ! Ce sera avec plaisir et émotion de connaître votre ressenti à propos de ce modeste texte qu'est "Espoir, sors-moi du noir."
Amitiés

Publié le 23 Décembre 2016

@Brian B. Merrant, je vous lirai bientôt.
Amitiés

Publié le 22 Décembre 2016

Merci @Dany b
Joyeuses fêtes pour toi et tous ceux qui te sont chers.
Je t'embrasse, en te remerciant du soutien que tu m'as témoigné tout au long de cette aventure et rendez-vous et le prochain concours de nouvelles mBS.

Publié le 22 Décembre 2016

Bravo Pascale, je te souhaite une belle et longue route avec ce roman. L'année 2016 se termine en apothéose et je suis sûre que 2017 sera du même acabit.

Publié le 22 Décembre 2016

"Qu’il faut s’accrocher à ses rêves, sans jamais rien lâcher, et que sans le travail, sans le gôut de l’effort, le talent ne suffit pas." Tellement vrai !
Bravo, car les efforts ont porté leurs fruits :-)

Publié le 22 Décembre 2016

@Corinne Le Gal, @lamish, merci pour votre soutien à toutes les deux, vos encouragements m'ont et me portent.
Je vous embrasse et vous souhaite un joyeux Noël, entourées de ceux que vous aimez.
Pascale

Publié le 22 Décembre 2016

Une belle rencontre, une belle histoire, beaucoup de simplicité et d'humilité dans votre approche, tout ceci ne me surprenant pas de votre part, chère Pascale. Je souhaite beaucoup de succès et longue vie à "Mademoiselle à la folie". Amicalement. Michèle

Publié le 22 Décembre 2016

J’avais parié que ce roman sortirait du lot lorsque je l’avais découvert sur mBs. Et je ne me suis pas trompée. Tant de sincérité ne pouvait qu’être repérée. Et je suis convaincue que "Mademoiselle… " n’a pas fini sa route. Je vous réitère mes félicitations Pascale. Je suis réellement ravie de tout ce qui vous arrive. Très bonne continuation. Amitiés. Corinne.

Publié le 22 Décembre 2016