Les folies

155 pages de Jean-François Dion
Les folies Jean-François Dion
Synopsis

Sa folie fut éblouissante. L’emporta dans son typhon, l’avala dans son siphon.
C’est quand tout fut fini que tout a commencé : Michel choisit de disparaître.
En une station thermale de morte saison. Où on oublie, s’ennuie, se nettoie. Massages mirages, bains de boue machines à sous, thés dansants et relire Maupassant.
Geneviève-Jenny choisit de paraître, veut devenir miss France.
Il devient Pygmalion, elle se fait Lolita.
Mais le vigile n’aime pas la racaille, la racaille n’aime pas les pédés, Michel fait des bêtises et l’assaut est donné.
Il encaissa un coup de poing au ventre d'une violence inouïe ; qui le fit reculer mais ne lui fit pas mal.
C’est au genou qu’il eut mal.
Et tout devint blanc.
Puis noir.
Et silencieux.
Cela sentit la poudre de pétard du Nouvel An chinois.

932 lectures depuis la publication le 04 Avril 2020

Les statistiques du livre

  361 Classement
  82 Lectures
  -17 Progression
  4.7 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@chathymi
Et moi j’aime beaucoup que vous aimiez beaucoup mon bouquin.
Oui c’est vrai, je vous ai un peu « dite » dans cette histoire, mais c’est un comble que vous m’en remerciiez, ce serait en effet plutôt à moi de le faire !... Alors donc : merci à vous !
JFDion

Publié le 23 Août 2020
5
jean françois Dion; Moi je l'aime beaucoup votre bouquin çi! un roman où nous nous emmêlons un peu les pinceaux, si j'puis dire. Et c'est bien agréable. Allez courage, à vos stylos, nous en attendons d'autres, des livres de vous. Merci de m'avoir un peu "dites" ...Chathymi
Publié le 22 Août 2020

@Yvy
Grand merci, chère Ivy, de votre commentaire élogieux !
Et je suis heureux que la lecture de ce nouveau roman vous ait fait passer un moment agréable pendant cette période bien pénible et compliquée.
Je suis frappé par les différences qui se manifestent entre les avis des uns et des autres sur tel ou tel point de mes écrits, et, bien que préférant évidemment qu’ils soient positifs, je trouve cela bien rassurant que chacun réagisse selon ses propres attentes et dispositions. Que vous « entendiez de mieux en mieux ma petite musique personnelle » ne fait que m’encourager à continuer en composer, soyez-en donc à nouveau chaleureusement remerciée.
Bien à vous
JFDion

Publié le 26 Avril 2020
5
Yvy
Ces temps suspendus me rendent un peu ramollo. Chic alors, votre nouveau roman, Jean-François Dion, était le bienvenu pour me sortir de la torpeur. J'ai retrouvé votre agencement des mots si particulier, vos personnages sensibles et complexes. Et votre imaginaire tumultueux, bien entendu. Votre façon de disséquer les sentiments ? une plongée dans l'inattendu. Votre sens du tempo ? parfaitement maîtrisé : très rapide d'abord, puis lent, au point qu'on craint un moment l'ennui (les thermes, les bains ça ramollit c'est connu). Et puis, ça redémarre, ça pétarade. Très vite, très fort, très, très… mais non, je ne dévoilerai pas la suite ! Vos personnages me sont toujours sympathiques. Et à vous lire j'entends de mieux en mieux votre petite musique personnelle. Merci pour ce nouveau partage.
Publié le 25 Avril 2020

@Chris Martelli
Quelle délicatesse et quelle courtoise habileté pour me dire votre avis sur mon « Les folies », soyez-en grandement remerciée !
Mais si, ce doit être moi qui ai fait que vous ayez ressenti tout cela. Il est vrai que je m’applique à simplifier mon “style” ; certains lecteurs m’en félicitent ; d’autres, comme vous apparemment, le regrettent.
Je vous remercie à nouveau de prendre toutefois de votre attention et de votre temps pour continuer à me manifester l’intérêt que vous portez à mes écrits. Et c’est bien pour continuer à recevoir de tels avis, critiques, remarques ou encouragements que je continuerai à publier mes romans sur ce site. Ils sont tellement utiles ces retours de lecteurs, ils aident tellement à continuer avancer plutôt que cesser, ou stagner.
Bien à vous
JFDion

Publié le 24 Avril 2020
4
Lit-on différemment depuis 1 mois ? Est-ce pour cela que je n’ai pas retrouvé la même magie de vos mots ? Sûrement ! Car ce n’est pas vous qui avez changé de style, ce n’est pas vous qui avait perdu cette manière assez unique que vous avez de dire des phrases qu’on a envie de retenir, ce n’est pas vous qui n’aurez plus su créer une totale empathie autour de vos personnages, ce n’est pas vous qui… Si ce n’est pas vous, c’est donc moi qui suis passée un peu à côté, ayant sans doute moins envie de ce voyage qui paraît perdu d’avance en ce temps plus sombre que de coutume ! Mais merci à vous une fois encore de publier vos livres ici et de nous en faire profiter.
Publié le 22 Avril 2020

@lamish
Chère Michèle
Je n’en attendais pas moins de vous d’être la première à mettre mes « Folies » en votre bibliothèque et à explorer mes pages. Et je suis très heureux, évidemment, qu’elles continuent de vous charmer.
Notre amie femme peintre des îles égéennes ne m’en voudra pas de l’avoir quelque peu décalquée ; j’avais en effet relu sa nouvelle « Rentrer », et revu bon nombre de ses aquarelles. Mais il est bon je crois que les inspirations circulent et se nourrissent d’autres belles plumes acérées et de pinceaux petit-gris.
Bien à vous
JFDion

Publié le 06 Avril 2020
5
Quel plaisir et quelle heureuse coïncidence que vous ayez mis ce roman en ligne juste au moment où, hier, je désespérais de trouver lecture à mon goût. Vous me savez inconditionnelle de cette patte, de ce style, de cette alliance lucidité-sensibilité-distance qui sont vôtres. Assez pour ne pas tester quelques lignes avant de vous mettre en bibliothèque ;-). J'ai souri à la lecture de vos premières pages. Y ai vu un clin d'oeil à la plume d'une amie, puis un autre, en découvrant la femme peintre... Quant au scénario et aux personnages, je les ai trouvés réalistes, originaux et décalés à souhait.Merci infiniment pour ce singulier partage qui m'a charmée, une fois de plus. Amicalement, Michèle
Publié le 05 Avril 2020