En quête d'amour sur le web

355 pages de Jean Pierre vilaceque
En quête d'amour sur le web Jean Pierre vilaceque
Synopsis

Pierre, au seuil de la vieillesse refuse la solitude qui l’attend. Il se bat désespérément pour trouver une ultime compagne sur un site de rencontre, mais il manifeste encore une exigence, l’amour doit être au rendez-vous. Il nous entraîne alors dans une démarche pathétique, mais lucide .
À l’occasion d’un message surprenant, il accepte la proposition farfelue d’une jeune femme d’écrire un roman à quatre mains. Il jette ses dernières forces dans la rédaction de ce livre par défi. Sous le couvert d’une réussite sociale honorable, il sait au fond de lui qu’il a raté sa vie. Alors il s’entête dans ses tentatives, celle de trouver l’âme sœur, celle d’écrire ce bouquin ! Jusqu’où cela le mènera-t-il ? Pour se prouver quoi finalement ?

Publié le 01 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  97 Classement
  265 Lectures 30 jours
  10169 Lectures totales
  +35 Progression
  906 Téléchargement
  31 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

24 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Jean Pierre Cilaceque
Ne t’en prie mais sache que c’est une remarque réel , seul un auteur hypocrite n’accepterait pas le talent que vous dégagez.

Publié le 04 Juillet 2023

@Marco Psy
Merci pour votre commentaire pertinent!

Publié le 30 Juin 2023

@Mamadou Baidy Diop
Merci sincèrement pour votre chaleureux commentaire. Dans cette société en pleine mutation, oui l'optimisme est de rigueur!

Publié le 30 Juin 2023

Les vieux sont dépendants de la communication WEB car cela les aident à cacher des aspects de leurs identités, notamment la vieillesse. Cependant, pour écrire un livre, l'aspect physique ne compte pas plus que l'aspect moral, et les vieux sont sages moralement.

Publié le 18 Juin 2023

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Je vois que l’optimisme est remplie dans le cœur du monsieur d’esprit grand et à qui les femmes devraient prêter attention , malheureusement la plupart ne voient pas la douceur du capricorne. C’est un beau roman je le sens! Les belles mains comme la tienne ne doivent pas s’arrêter de tracer!

Publié le 17 Juin 2023

@ ANTA AIDA LOUM,
Chère Madame,
Merci, un grand merci pour votre commentaire, qui m'a sorti de cette torpeur intellectuelle, celle qui vous envahit, vous ronge au fil des ans . Pour juste répondre a votre question, j'ai écrit ce texte, à l'origine, juste un journal intime, à l'age de soixante cinq ans, voici vingt ans. L'age ou l'époque ne peut en aucun cas justifier un écrit quelqu'il soit. Ma première réaction , à vous lire, a été:" je n'ai pas pu écrire des horreurs pareils" Je me suis précipité sur le passage incriminé. Sorti de son contexte, ce court passage peut créer une certaine confusion. J'aimerais en discuter oralement avec vous, car je ne me sens pas la force d'écrire toutes les explications et arguments que je pourrais porter à ma défense. Pour résumer , c'est pour moi une simple boutade, sans doute maladroite, pleine de dérision de la part d'un homme très fatigué, sous anxyliotique. Encore merci pour votre réaction, elles sont si rares ! Vous pouvez me contacter par le biais de Facebook.

Publié le 12 Mai 2023

@ Jean Pierre Vilaceque
je trouvais le récit intéressant jusqu'à la page 255, le passage où vous parlez des mâles ''blancs'' qui optent pour une compagne africaine ou asiatique "par leur mode de vie ancestrale et contente d'échapper à une misère certaine, elle se comportaient encore en servantes soumises, dévouées au moindre désir de leur maître."
Vous avez écrit le livre à quelle époque pour avoir une remarque aussi dégradante et humiliante vis a vis de ces peuples là ?.je suis une femme africaine de 33 ans , vivant en Afrique passionnée de lecture, j'ai été choquée et déçue de lire ce passage.

Publié le 11 Mai 2023

@descroix Fabienne
Merci d'apprendre que vous avez rangé mon texte dans votre bibliothèque.C'est pour moi un petit signe d'encouragement qui me permet de penser qu'il vous a offert un quelconque intérêt. Comme vous pouvez le constater, ce livre a été télécharger 600 fois et mis en bibliothèque 26 fois. Malheureusement, les commentaires son très rares, a peine une dizaine! Je pense que tout auteur préferre recevoir des critiques, positives ou négatives, au silence d'une mort annoncée. Elles l'aident a se construire et à perfectionner son écriture. Merci JP

Publié le 28 Novembre 2022

@Zappy Max
Cher Monsieur,
Un grand merci pour avoir mis mon texte dans votre bibliothèque , et surtout pour votre commentaire, ils sont malheureusement rares. Se retrouver seul à 69ans, ce n'est pas évident, mon livre montre qu'il a toujours de l'espoir, si on se bat. jJe vous souhaite de tout coeur retrouver l'âme soeur. Mes amitiès JP

Publié le 28 Novembre 2022
2.4
J'ai adoré,je me suis senti tellement proche de son vécu,j'ai 69 ans,vie actuellement au Vietnam pour 6 mois,venant voir mon fils qui vie et travaille au Vietnam.une longue story avec mon ex femme vietamienne.Seul,à la recherche d'une amie ,pas trop intéressé par l'argent et parlent un peu anglais,je cherche une perle,car cela est presque impossible.Merci encore pour ce bon moment de lecture.
Publié le 27 Novembre 2022

@aouadi
Merci pour votre commentaire, et je suis heureux de vous avoir diverti. Par contre , je ne suis pas persuadé que "les vieux" pensent tous à une fin heureuse. L'évolution de la vieillesse passe par différents stades. D'abord celui de la révolte lorsque l'on prend conscience de cette décripitude inéluctable, puis ensuite celui de la résignation, ou nous n'avons plus la force d'envisager quoique ce soit. En plus des maux qui nous envahissent insidieusement,la perte progressive de l'ouie, la vue qui baisse, la difficulté de se déplacer a cause de rhumatismes envahissants, il y a cette solitude de plus en plus présente par la disparition d'êtres chers. Beaucoup en arrivent à souhaiter la mort quand la vie n'a plus aucun attrait. Mon roman repose sur cette période de révolte ou l'on commence à prendre conscience de cette déchéance, et de ce qui nous attend., seul l'amour peut vous sauver de ce triste destin!

Publié le 14 Octobre 2022

@jean-pierre
Une bonne demarche pour distraire les vieux a ce que je pense.mais reellement,c'est un peu loin car les vieux sont conscients et pensent a une fin heureuse aux restes de leurs jours.en tout cas ,merci de nous avoir divertir.

Publié le 13 Octobre 2022

@KAREN dAUCH
Les commentaires féminins sont rares, ils sont d'autant plus précieux.. Merci pour le votre, en quelques mots, vous avez parfaitement cerné l'essentiel!

Publié le 01 Octobre 2022

@jean pierre vilaceque. Un bon roman sur la vieillesse et la solitude. C'est un merveilleux message d'espoir que rien n'est jamais perdu.

Publié le 01 Octobre 2022

@Zoya22 Toujours un élément encourageant quand un lecteur ou une lectrice télécharge votre libre et le met dans sa bibliothèque. Merci

Publié le 25 Août 2022

@ Lacaze, merci d'avoir ajouter mon livre à votre bibliothèquec'est pour moi un excellent signe de reconnaissance!

Publié le 24 Août 2022

@ à Hocha et à tous les autres qui m'ont fait l'honneur d'apprécier ce livre purement autobiographique! J'avoue que j'ai hésité dans le choix de la rubrique à placer ce livre. A cause d'une quarantaine de pages ( sur presque 400) un peu chaudes, je l'ai mis en série érotique. Avec le temps, je pense qu'il aurait eu plus sa place en série psychologique, mais aurait-il eu plus de succés?. J'aimerais avoir votre avis, je vous remercie

Publié le 23 Août 2022

@Trib542
Je vous remercie pour votre analyse, qui à mes yeux est l'une des plus pertinentes que j'ai reçu. Vous avez fait abstraction des quelques scènes érotiques, à mes yeux justes anecdotiques, pour aller vers l'essentiel qui est surtout une réflexion sur la vieillesse, et tous les troubles , les craintes qu'elle peut entrainer.

Publié le 16 Janvier 2021

@Gigi56
D'abord un grand merci pour votre chaleureuse conclusion, qui résume bien mon intention première. En évoquant les quelques scènes osées, vous soulevez la grande interrogation que je me suis posé au moment de passer à l'édition finale. Je crois que j'aurais pu classer cet ouvrage dans la rubrique roman psychologique, vu le nombre faible des pages à caractères érotiques, mais j'ai eu peur de choquer des lecteurs non avertis. J'aurais pu aussi les supprimer , me direz vous, mais je ne l'ai pas fait, elles étaient là, et les interrogations douloureuses du héros sur sa sexualité vacillante auraient perdu de leur force!

Publié le 11 Janvier 2021
3
à mettre entre toutes les mains...averties!
Publié le 06 Janvier 2021

Catégorie érotique.Oui,mais si vous cherchez une lecture pour vous exciter, il vaut mieux passer votre chemin.Il y aa, certes, des passages piquants,chauds, mais l'important est ailleurs;c'est à la fois un témoignage et une quête.Témoigage courageux de quelqu'un qui, prenant de l'âge,se demande s'il est toujours capable d'éprouver de l'amour,de le susciter et... de le faire.Il faut oser décrire ses incertitudes,ses réussites ,sa crainte de l'échec sentimental et/ou sexuel. Et donc, c'est aussi la recherche patiente,répétitive,inquiétante,ffrustrante d'un amour dont on peut penser que c'est le dernier. Description alerte d'un mode de recherche moderne,récit stylé,vocabulaire précis,recherché,jamais vulgaire. Belle galerie de portraits féminins,toute à l'honneur de nos compagnes. On en redemande.

Publié le 06 Janvier 2021
3
Certes l'auteur s'est fait plaisir avec la description de quelques scènes érotiques qui émaillent son récit. Chacun ou chacune y trouve son compte selon sa convenance. Ce qui m'a personnellement interpellé et c'est pour moi tout l'intérêt de ce livre, c'est son refus d'abdiquer devant cette vieillesse qui l'attend et cette solitude programmée. Cette attitude pathétique pourrait en faire un personnage tragique, s'il n'avait pas l’extrême chance de rencontrer l'amour en fin de récit. Finalement ce livre est un merveilleux messager d'espoir, le meilleur peut encore se manifester quelque soit l'age.
Publié le 28 Décembre 2020

@ federer36.
Je vous avoue que votre commentaire, au langage fleuri, m'a beaucoup amusé! Je ne suis pas tout à fait d'accord avec votre analyse qui a le mérite d'être "cash". Toute approche d'un livre est fonction de sa propre sensibilité, c'est ce qui fait qu'un roman peut offrir mille facettes, tout dépend de l'angle sous lequel il est approché. Je suis content que vous avez eu du plaisir à suivre les aventures du personnage , je vous remercie de m'en avoir fait part.

Publié le 01 Décembre 2020

Le Pierre, c’est un bon petit coquinou, on sent que le gars il se fait un
peu chier dans la vie mais bon au lit il retrouve une seconde jeunesse, il tire en rafale comme il dit, le mec il m’a fait trop rigoler sérieux. Après c’est bien son idée de faire un livre à 4 avec la Maryse, même si elle a l’air d’avoir la tête ailleurs, cela permet au narrateur de se recentrer sur un projet concret. Mais bon le Pierre, il est un peu perdu . Après on sent qu'il s'ennuie car une fois qu'il a fait le tour d'une gonzesse, il passe à la suivante mais bon c'est toujours la même chose. Finalement c'est emmerdant d'être un queutard! Bon après j'exagère car on sent qu'il serait content de vivre une relation sérieuse mais il n'est pas tombé encore sur la bonne (je n'ai pas terminé votre livre). Il fuit la solitude et la tristesse comme beaucoup. Votre personnage est fun, il a la vie en lui et finalement peu importe notre âge, on peut tous se reconnaître en lui donc on est content de suivre ses aventures.

Publié le 28 Novembre 2020

@ Iva.P, Gendre, Schmidt, Devaux, Jo bouvet, Hesmond, Jasoni, Molive,
Je vous remercie tous d'avoir mis mon livre dans votre bibliothèque, c'est pour moi un signe d'encouragement, et tous vos commentaires seront les bienvenus!

Publié le 22 Novembre 2020

@ Jean jac
Merci pour votre franchise, je comprends votre point de vue, chacun vit avec sa propre sensibilité et son propre vécu. Je vous souhaite de nombreuses lectures" joyeuses" plus en accord avec votre personnalité. Portez vous bien !

Publié le 22 Novembre 2020

J’ai l’âge du capitaine, je vous ai déjà lu ici et j’ai été attiré par le synopsis, cette impossibilité de ne pas faire le bilan. Mais c’est trop dépressif pour moi. Certainement aussi cette période plombante (mais également l’imparfait utilisé qui surligne ce regard en arrière). Bref, pas pour moi cette fois-ci. Mais je ne doute pas qu’il y ait quelques curieuses qui s’y piquent !

Publié le 20 Novembre 2020