Le mystère Daxter

166 pages de Marion Deligny
Le mystère Daxter Marion Deligny
Synopsis

Dans un lointain futur, en Europe. L’espérance de vie a été portée à plus de deux cents ans et toute trace de nature a disparu. Les généticiens mènent la danse, formatant les masses selon les critères établis par le Grand Conseil.

Trois lycéens trentenaires, Dune (très naturelle et cultivée), Stan (extrêmement brillant) et Apollon (follement séduisant), s’apprêtent à entrer dans la vie d’adulte. Leurs querelles amoureuses font vite place à l’inquiétude lorsque les réminiscences de Stan commencent, Dune s’aperçoit qu’elle peut commander les éléments et qu’Apollon, à qui tout réussit, se lasse de ses conquêtes.

Dans le même temps, au Mexique, une jeune femme prénommée Natalia se met à parler des langues qu'elle n'a jamais apprises...

Commence alors la quête de nos quatre héros.

Publié le 05 Décembre 2020

Les statistiques du livre

  419 Classement
  85 Lectures 30 jours
  171 Lectures totales
  -73 Progression
  5 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@FaustineFaust Merci pour votre lecture et votre commentaire. Oui, j'ai été heureuse d'écrire ce livre. Ravie qu'il vous ait plu même si l'ambiance est un peu "campus". Des réminiscences, sans doute. Bon réveillon de la saint Sylvestre et au plaisir de vous lire lorsque vous aurez publié... Amicalement, Marion.

Publié le 29 Décembre 2020

Attirée par le mauve du SF comme Dune par le bleu (de Klein ?), j’ai été curieuse de savoir comment était ce monde dans ce lointain futur… ambiance campus un peu, pas flippant, sans doute un peu trop allociné pour moi. Mais très plaisant à lire. et j’imagine que cela a du l’être pour vous d’écrire dans un genre qui n’est pas votre spécialité. Merci pour ce saut au loin…

Publié le 29 Décembre 2020

@claude coudray Merci pour ce commentaire dithyrambique... Au plaisir de vous lire lorsque vous aurez publié, joyeux noël, Marion.

Publié le 24 Décembre 2020
5
genial
Publié le 23 Décembre 2020

@Annie Pic Merci pour votre note très généreuse et votre commentaire. Cet ouvrage mérite d'être retravaillé, j'en ai conscience. Désolée si j'ai souvent recours aux dialogues, c'est ce qui à mon sens rend un récit vivant... j'en abuse peut-être, je vais me pencher sur la question !
Je n'ai pas encore terminé votre ouvrage mais reviendrai vers vous dès que ce sera fait.
Avec ma complicité également, Marion.

Publié le 19 Décembre 2020
5
Bonjour Marion Deligny, le thème que vous abordez n'est pas dénué d'intérêt. Un monde où le libre arbitre ne serait plus. Un monde formaté, sous contrôle des pensées, limite robotisé. Une dictature des modes à son apogée... Dans cette étrange quête les protagonistes semblent perdus, jusqu'au jour où... Mais, permettez-moi quelques suggestions. Pour les maladresses de style, les erreurs de conjugaison, et surtout, à mon sens, trop de dialogues, (souvent trop longs) qui nuisent à l'équilibre narratif. Votre roman mériterait une relecture plus attentive. Avec ma complicité d'auteure, Annie
Publié le 19 Décembre 2020

@lamiss9 Merci pour ce début de lecture. Je vous l'accorde, les dents ne disent rien sur la personnalité... éventuellement sur les revenus afin d'aller chez l'orthodontiste et le dentiste... ne dit-on pas qu'elles "rayent le plancher" ? Ce roman a été écrit il y a plus de dix ans. D'accord pour la relecture !

Publié le 06 Décembre 2020
5
@Marion Deligny Chère Madame, autant vous le dire d'emblée, je ne suis pas une lectrice fanatique de la SFF. Pourtant - échange de bons procédés bien naturel -, puisque vous m'avez lue et avez pris la peine de commenter une de mes nouvelles, j'ai entamé la lecture de votre présent ouvrage. Et j'en suis amenée à me demander si vous accordez suffisamment d'attention à la relecture de vos textes. Dans votre bouquin précédent, vous confondiez, entre autres choses, la tranche et le dos d'un livre (ce qui est gênant, en tout cas pour moi, car la lectrice que je suis se demande illico quel sorte d'extravagant bibliothécaire s'est amusé à ranger ses livres à l'envers, et dans quel but ésotérique) ; ici, vous nous servez une phrase qui me semble pour le moins sujette à caution. En effet, vous écrivez en page 3 (si je ne m'abuse) : "... il dévoilait deux rangées de dents immenses et étincelantes, qui en disaient long sur son tempérament". Peut-être allez-vous penser que j'ergote et que, disons le mot : je déconne dans les grandes largeurs, mais je doute que la taille et l'éclat des dents d'un individu disent quoi que ce soit sur son tempérament (au mieux, tout ce qu'on peut en déduire est qu'il accorde plus ou moins d'attention à son hygiène buccale, et encore). Brèfle, c'est un simple exemple, mais comme on en trouve d'autres au fil de votre roman, on finit par douter du sérieux de toute l'entreprise... Bon, j'espère que ce commentaire ne vous hérissera pas trop le duvet sur l'échine et que vous ne regretterez pas de m'avoir tirée de ma tanière... Je reste, croyez-le bien, votre obligée. Bien à vous.
Publié le 06 Décembre 2020