On ne parlait pas de Marthe

65 pages
Extrait
de Elisa G. Bligny
On ne parlait pas de Marthe Elisa G. Bligny
Synopsis

« Ma chère Gabrielle,
C’est avec une joie mêlée de tristesse que je t’écris aujourd’hui. La joie d’abord de savoir ma sœur heureuse. Hier, dimanche, son fiancé est venu nous rendre visite en compagnie de ses parents. Paul Cholley est un jeune homme de 24 ans de belle prestance, avec une petite moustache et des yeux très clairs. (...) Comme le temps s’y prêtait, nous avons goûté dans le jardin. (...) Le printemps est ma saison préférée et le mois de mai, certainement le plus précieux de l’année. Celui qui voit éclore les premières fleurs et les premières amours. »
Au fil des lettres qu'elle envoie à Gabrielle, Marthe raconte son quotidien, dans les années 30, sa famille, ses rêves, ses espoirs,
ses amours et ce qui l’a conduite à son destin funeste, l'année de ses 23 ans.

Publié le 25 Septembre 2023

Les statistiques du livre

  1044 Classement
  52 Lectures 30 jours
  1997 Lectures totales
  +26 Progression
  107 Téléchargement
  7 Bibliothèque
 

"On ne parlait pas de Marthe" est le "Livre le +" du 16 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Elisa G. Bligny, c’est pour cela qu'elle publie son roman épistolaire sur monBestSeller.

Publié le 16 Octobre 2023

Ce livre est noté par

10 commentaires , 12 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci pour On ne parlait pas de Marthe, en découvrir le dénouement est un vrai plaisir, je ne saurais trop le conseiller. L’épilogue cueille le lecteur après une douce montée dramatique, il faut lire l’histoire jusqu’à la fin pour en saisir toute la finesse et la profondeur.

Publié le 26 Mars 2024

@Philippe Aquilina Bonjour et merci pour votre commentaire qui me touche beaucoup et pour avoir commandé mon livre. Il vous sera expédié demain. J'espère que le dénouement vous plaira et vous ferez un beau voyage en compagnie Marthe

Publié le 21 Mars 2024
3
La petite musique de votre style embarque le lecteur pour un voyage à la fois unique et universel, suranné et intemporel. Je suis séduit, je vais commander votre livre pour en savourer la lecture jusqu’au dénouement.
Publié le 21 Mars 2024
3
Bonjour, Bravo ! Je me suis laissée complètement embarquée par cette histoire. On a vraiment l'impression de lire la correspondance d'une jeune femme des années 20/30. Tout y est : l'état d'esprit de l'époque (j'ai pu lire ce genre de courriers sur de vieilles cartes postales, l'ambiance...) Vous avez une très jolie plume
Publié le 14 Janvier 2024

@amo134 Merci pour votre message touchant, et je suis persuadée que les hommes possèdent également des trésors de finesse pour écrire, eux aussi, de bien jolies lettres. Bonnes fêtes à vous, Elisa

Publié le 24 Décembre 2023
3
Quelle belle histoire. J'ai toujours aimé les romans épistolaires mais comme je ne suis qu'un homme je n'ai pas cette finesse. J'ai tout aimé, le style, la progression et la fin, mais chut, il faut la découvrir.
Publié le 24 Décembre 2023

@Albert H. Lau_1 Merci pour votre message, Elisa

Publié le 24 Novembre 2023

@Elisa G. Bligny

De douces émotions dans lesquelles on pénètre avec langueur.

Merci de ce partage,
Bien à vous,
Albert H. Laul

Publié le 24 Novembre 2023
2.4
1931 : contée à travers la relation épistolaire de deux cousines, Gabrielle et Marthe, l'histoire relate l''attirance d'abord troublante puis évidente de Marthe pour Alix, une autre jeune fille de leur entourage. Sentiments partagés qui ne s'avouent pas :"c'est ce que l'on appelle, je crois, des amours coupables" dont Marthe a d'abord honte avant de s'avouer vaincue et de céder devant le déferlement d'amour qui l'emporte dans les bras de son amante. Bravant sa famille, horrifiée par l'hypocrisie muette de sa mère, refusant de céder à la demande pressante de son père d 'épouser le jeune homme qu'il a choisi pour elle, Marthe, taxée de maladie mentale, finira enfermée dans un asile d'aliénés où elle mourra ... mais il faut lire le roman jusqu'à la fin car c'est dans l'épilogue que la vérité inattendue se révèle. Toute une époque, pas si lointaine, défile ainsi devant nos yeux, nous rappelant que trop longtemps la seule préoccupation des pères était de marier leurs filles, au mépris de leur aspiration à aimer autrement, sans honte et sans remords.
Publié le 19 Novembre 2023

Bien sûr, j'entends tout à fait votre point de vue. Sans doute n'aurait-on pas aboli l'esclavage ou la peine de mort si des intellectuels ne s'étaient pas emparés de ces combats! Même si le sophisme Belle-Époque ou le lesbianisme ont souvent moins choqué la société, finalement, que l'homosexualité masculine, le sujet ne manque pas d'intérêt et vous l'abordez avec une jolie sensibilité et beaucoup de grâce.

Publié le 15 Novembre 2023

@Armelle Guégant Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire et de commenter mon roman. Je ne pense pas que l'on puisse parler de "mode" pour évoquer l'amour de Marthe, c'est assez réducteur, sauf, peut-être, s'agissant des mises au ban de la société encore bien d'actualités. Des sujets tels les violences faites aux femmes ou l'inceste sont abondamment traités dans la littérature de nos jours et les livres, primés. Pourrait-on considérer que ces thématiques sont à la mode ? Cela en atténue-t-il la violence ? Mais je comprends que vous auriez souhaité être davantage surprise. L'histoire de Marthe m'est venue toute naturellement en regardant les photos sepia de mes ancêtres (certaines on été prise dans les années 1890), aussi, je ravie que vous ayez eu l'impression de feuilleter un album de famille et que vous vous soyez penchée "pour recueillir, en silence, son souffle". (jolie expression !) Bien à vous, Elisabeth

Publié le 15 Novembre 2023

Dès les premiers mots qui ouvrent la rencontre de Marthe et d'Alix, on a compris le sujet du livre et la raison du titre ( joli titre, par ailleurs). Déception. Un sujet bateau à force d'être à la mode, usé jusqu'à la trame à force d'être mis en scène sous toutes ses facettes! On aurait peut-être souhaité plus surprenant... ET POURTANT... On entre sans efforts dans ce récit doux et délicat, servi par une écriture sobre et naturelle qui donne le ton juste à ces confidences épistolaires. C'est charmant comme ces albums de famille surannés qu'on feuillette en rêvant à tous ces fantômes sépia, aux existences à jamais mystérieuses. Marthe est la voix de l'un de ces fantômes, qui nous livre dans un murmure lointain ses secrets. Et l'on se penche pour recueillir en silence son souffle...

Publié le 15 Novembre 2023
3
Quelle histoire magnifique ! On est transporté dans ces années trente, dans une vie où des petits bonheurs simples comme la confection de la tarte à la semoule masque des sentiments exacerbés qui emportent les personnages. Et transparait en filigrane le manque de liberté des femmes, le poids du patriarcat, de la société soi-disant bien pensante. La fin inattendue permet de terminer sur une note d'espoir, conquérir sa liberté a un prix mais que de satisfactions ! Le personnage de Marthe restera longtemps dans ma mémoire. Une petite remarque sur la composition du livre. Je trouve dommage les quelques passages narratifs qui viennent rompre la lecture des lettres. Pour moi il n'était pas nécessaire de décrire la première scène d'amour entre Marthe et Alix, celle-ci aurait pu être décrite certes de manière plus pudique (et encore !) dans une lettre à Gaby. La mère de Marthe ou le frère auraient également pu écrire pour évoquer son internement. Je pense que si vous qualifiez votre livre d'épistolaire, il doit l'être à cent pour cent. Je pense que votre livre mériterait d'être envoyé à un éditeur et avec ces quelques retouches peut-être aurait-il toutes ses chances. Je vous le souhaite bien sincèrement en tous les cas. Encore un immense merci pour ces très beaux moments de lecture. Bien à vous, Caroline
Publié le 02 Novembre 2023
3
J'aime les romans historiques et j'ai retrouvé dans cette romance épistolaire, tout ce que j'aime : une héroïne émouvante, une magnifique histoire d'amour et des lettres qui nous plongent dans le passé (ici, les années 30) comme si on y était. L'écriture est délicate, on vibre, on espère, on attend, on vit avec Marthe. Et on aimerait tellement qu'elle puisse vivre au grand jour sa belle histoire d'amour si particulière. Mais à l'époque... (et, hélas, même maintenant), on n'était pas libre d'aimer qui on voulait. Merci pour ce beau livre !
Publié le 19 Octobre 2023

J'ai réellement été transporté. Cette idée de raconter l'histoire par échange épistolaire est vraiment intéressante et lui donne une grande force. Le personnage de Marthe m'a beaucoup touché et j'ai vibré autant avec elle qu'avec les personnages qu'elle décrit. J'aime beaucoup cette double fin grâce à l'épilogue.
Merci d'avoir écrit cette belle œuvre.

Publié le 16 Octobre 2023
3
Excellent ! Je ferme à peine la dernière page et je rebondis sur les commentaires qui vous ont déjà été faits. Très belle histoire, très belle écriture, délicate, émouvante, sobre, faite de petites touches qui laissent entrevoir peu à peu l’issue. C’est ce genre d’écriture qui ne dit surtout pas tout. C’est ce genre d’histoires où l’on redoute la fin, où l’on ralentit sa lecture. Bravo et merci pour ce partage.
Publié le 13 Octobre 2023
3
Quelle femme touchante que Marthe. Quelles lettres émouvantes qui sont livrées d'une très belle écriture, tout en délicatesse. On vit la vie Marthe, on espère, on rêve, on a peur, on a mal… Ce roman nous parle d'une époque ancienne, 1930, mais le sujet est toujours d'actualité : le droit d'aimer qui on veut sans craindre d'être jugés ! Merci à l'auteur pour ce magnifique portrait de femme et cette très belle histoire d'amour.
Publié le 29 Septembre 2023
3
Un roman qui se lit d'une traite, un personnage touchant, lumineux, dans ses espoirs, ses instants de bonheur, comme dans ses moments de souffrance. Des destins en parallèle liés par un secret, une histoire d'amour interdite dont personne n'ose parler. Écrites avec finesse, chargées d'émotions, ses lettres nous donnent l'impression d'avoir partager un instant le quotidien de Marthe. Et on referme le livre, plein de tendresse et d'affection pour elle.
Publié le 29 Septembre 2023
2.4
J’ai dévoré ce roman qui se lit d’un trait au fil des lettres de Marthe On découvre son histoire et le regard croisé de ces femmes qui ont toutes une existence différente mais qui finalement sont unies par le secret. Remarquablement bien écrit ce roman dépeint une époque et une société où les relations « différentes » étaient étouffées et bannies et considérées comme une maladie …
Publié le 28 Septembre 2023

Ce roman épistolaire dépeint la vie d’une jeune fille dans les années 30, tourmentée par ses premiers amours. Le ton est juste et j’avais l’impression moins aussi de vivre à l’époque,
On se s’attend pas du tout à la fin et on a envi d’en découvrir la suite.

Publié le 28 Septembre 2023
3
Un roman très immersif. A travers cette correspondance, on s'attache vite à Marthe et se projette aisément dans son époque tout en ayant l'impression de lire une lettre qu'elle aurait écrite sur le vif. C'est un livre qui pourra toucher pas mal de personnes, le sujet est toujours d'actualité.
Publié le 28 Septembre 2023
3
Quelle belle et triste histoire  que celle de Marthe ! Un portrait lumineux particulièrement touchant, témoignage d'une époque de drames insoutenables tel l'internement de femmes jugées « hystériques » pour aimer différemment. Un roman émouvant, plein de délicatesse qui se lit avec d'une traite !
Publié le 27 Septembre 2023