TOUTES LES VERTUS DE LA HAINE

232 pages de ANTALL
TOUTES LES VERTUS DE LA HAINE ANTALL
Synopsis

Leni Marvel, professeure d'art à la Sorbonne, découvre que la mort de son père est liée à une série de crimes mettant en scène des trompe-l’œil macabres appelés "anamorphoses".
Aux côtés de Julian Corbasi, gendarme de campagne empêtré dans une vie de famille conflictuelle, Leni plonge malgré elle dans une quête de vérité en faux-semblants qui va briser toutes ses certitudes, au-delà de l'imaginable...
Car, en Alsace, persistent de vieilles rancunes et une violence imprévisible, couvant sous les rouages d'une région marquée par une haine ancestrale encore très ancrée dans la réalité.
Et le tueur à l'anamorphose n'a pas encore achevé son œuvre...

Suivez une héroïne atypique dans ce polar sur l'identité génétique, les blessures de l'histoire et les erreurs que l'on pardonne... ou pas.

Publié le 11 Mars 2024

Les statistiques du livre

  29 Classement
  663 Lectures 30 jours
  1304 Lectures totales
  +18 Progression
  75 Téléchargement
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Stog, @Sarah CROCI, @Michel LAURENT, @Catarina Viti et à vous, chers lecteurs,
Je vous livre la seule fin logique qu'il me paraisse convenir à cette histoire. C'est aussi et surtout sur sa véracité que j'ai besoin de vos retours. Alors n'hésitez pas !
Merci par avance.
ANTALL

Publié le 03 Juin 2024

@Michel LAURENT Un grand merci pour votre œil acerbe et avisé. Première fois que je récolte un commentaire si pointu. Permettez-moi de le prendre pour un regain d'intérêt de votre part. Bien que j'aie l'outrecuidance de ne vous livrer qu'un premier jet, que je travaille sans plan véritable et que je laisse volontiers les personnages m'échapper allègrement, il en ressort cette tendance maladroite à la redondance qualificative, que des retours de lecture tels que le vôtre me permettront de corriger.
Les commentaires constructifs sont ceux dont on a le plus besoin.

Il se trouve que je viens de mettre un point final à cette aventure. Je ne résiste donc pas à mettre à jour la publication, au format A4 cette fois. Vous me direz si le confort de lecture est meilleur.
Bien à vous
ANTALL

Publié le 23 Mai 2024
2.01
J’aime beaucoup le titre, moins la mise en page trop peu aérée pour une lecture en ligne confortable. L’écriture est plutôt maîtrisée, sans qu’il s’agisse pour moi de la qualité principale du livre. La redondance des qualificatifs alourdit le propos : les « grands yeux analytiques », ils auraient pu n’être que grands, « l’abomination innommable », à défaut d’être nommée, aurait peut-être pu ne pas être qualifiée, « la clarté luminescente » éblouit trop le lecteur. Enfin il ne s’agit là que de mon goût personnel... Qui m’aurait fait, si j’avais eu à mener un tel suspens, rechercher par le style la rapidité. En page 23 par exemple, j’aurais bien vu le recours à un zeugma, cette figure de style qui offre des raccourcis saisissant du genre : « il montait allègrement l’escalier puis, dans un même élan, sa jeune voisine ». Bon, j’arrête de vous titiller, en trouvant globalement l’affaire bien menée. Mais pour moi, la frustration majeure, c’est quand le suspens se termine, où plutôt ne se termine pas, en faisant buter le lecteur sur la mention « à suivre ». Là c’est cruel, vraiment cruel. Alors j’ai fait à mon tour appel au tueur aux trompe-l’oeil qui m’a conseillé d’amputer mon appréciation d’un coeur pour n’en laisser que deux. Le troisième viendra probablement avec la suite...
Publié le 22 Mai 2024

Mon cher @Stog je devais publier la version finale que je pensais aboutie mais les personnages ne l'entendent pas de cette oreille. L'intrigue apparaît plus complexe que je ne pensais. Je suis forcé de me plier à leur bon vouloir et vous faire patienter encore un peu ;-)
Amitiés
ANTALL

Publié le 12 Avril 2024
3
@Antall, excellent comme dab ! Je ne trouve pas plus juste pour qualifier ce polar que l'expression anglaise : page turner. Et, les dialogues aux figures de style débridées, dans la plus pure tradition française : j'adore!
Publié le 11 Avril 2024

@Sarah CROCI immense merci pour le temps passé à me lire. Les détails donnés me permettent de comprendre sur quoi s'appuie votre retour. En soi, la critique constructive, c'est exactement ce que l'on recherche en publiant sur MBS.
Amitiés
ANTALL

PS : le premier volet de ma trilogie policière POISONIK (publié ici sous son titre initial : Sommeil noir) a pour décor la ville de Digne-les-Bains ;-)

Publié le 22 Mars 2024
3
Belle découverte et belle construction d'histoire. L'écriture est rythmée, on ne s'ennuie pas et on a envie de découvrir la suite. Les personnages sont aboutis, avec un caractère qui colle au genre. J'ai aimé que l'intrigue se déroule en Alsace et qu'il y ait des références tant linguistiques que culturelles. C'est agréable de lire un pollar qui ne se passe pas dans la capitale ou dans une grande ville.
Publié le 21 Mars 2024

@Catarina Viti MERCI ! Le récit reste à terminer, les personnages me laissent tellement peu de répit que j'ai du mal à les suivre. Toujours un plaisir de te lire !
Amitiés
ANTALL

Publié le 13 Mars 2024
3
Allez, un tombereau d'étoiles, parce que je suis tombée dedans et... damned... pourquoi je n'ai pas le temps d'y rester ? La vie est injuste, parfois. ***** Tu commences plein gaz, et te connaissant, je suis sûre que tu tiens le rythme jusqu'à la fin. Une lecture qu'il ne faut certainement pas interrompre. Je me la garde au chaud. Je ne cracherais pas sur un peudeufeu, si tu vois c'que j'veux dire...
Publié le 11 Mars 2024