Atchikatchikatchik

14 pages de Julien Rigottier Gois
Atchikatchikatchik Julien Rigottier Gois
Synopsis

Un petit tour dans les îles, ça vous dit ?
A Tahiti, ce n'est pas le froid qui pique.
" C'est comme ça, c'est la vie " ...
En Polynésie le moustique est ton ami.
La découverte des différents types de dengues au partage du zika, est l'occasion d'un bel enrichissement personnel.
Faites aujourd'hui l'expérience du chikungunya et n'oubliez pas de vous protéger.

1654 lectures depuis la publication le 02 Décembre 2016

Les statistiques du livre

  1422 Classement
  31 Lectures
  -145 Progression
  4.8 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 5 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Merci pour ces morceaux de vies qui dénoncent une triste vérité.
Publié le 25 Juin 2019

@Fernand fallou merci de votre attention,en réponse à votre interrogation sur le titre, de la bas dit; selon la légende urbaine capilotractée, le chingungunia fut surnommé le " tchick ". Lors de rencontres entre boiteux fiévreux, le dialogue se résumait souvent à quelques " ah ... tchik ? ... ah... tchik ...aie,aie,aie ! " sonnant comme dans la certaine chanson d'une légende, suivi de sourire de compassion. Joyeux Noël, au plaisir de vous retrouver dans vos ouvrages.

Publié le 23 Décembre 2016
5
bien que je n'ai pas compris ce que veut dire atchikatchikatchik ce livre m'a beaucoup plus... peut être que ça ne veut rien dire?
Publié le 21 Décembre 2016
5
"On ne nous dit pas tout", dirait Anne Roumanoff, mais heureusement, Julien veille au grain :-)... Merci pour cette nouvelle-témoignage qui nous rappelle qu'aucune parcelle de notre planète n'est épargnée, lorsqu'il s'agit de générer des profits. Embrasse ta belle île pour moi. Bien à toi. Michèle
Publié le 18 Décembre 2016

@Zultabix merci de ton intérêt, tes conseils de maître sont précieux. J'espère pouvoir améliorer mes écrits dans le futur et vais continuer l'entraînement. Bien à toi.

Publié le 09 Décembre 2016
5
Me semble que j'avais déjà commenté, du moins donner un avis sur l'un de tes textes, mais ne me souviens plus lequel. Sur celui-ci, je vais jouer de franchise à chaud : sujet passionnant et très peu exploité en littérature (mais je suis loin de lire toute la littérature des îles), décor très bien planté, us et coutumes bien dosés, écriture douce, moderne, efficace. Seul petit bémol à mes yeux, le tout sonne un rien télégraphique. Tu sembles avoir étalé tous les ingrédients sur le plan de travail, mais avoir rechigné à te mettre aux fourneaux. Bref, cela manque de liant, d'un axe directif, d'un point de vue, tant et si bien que vers la fin la narration se délite de plus en plus. Attention, attention, ce n'est que mon avis. Je pense vraiment que tu as là, matière à nous concocter quelque chose de beaucoup plus consistant. Et, à tout le moins, j'entrevois que ces informations pourraient parfaitement s'imbriquer dans un court roman nous narrant ta vie "là-bas", comme tu as autant l'oeil de l'humain que du journaliste sur tes semblables ! Bien à toi !
Publié le 08 Décembre 2016

@Gene Macbreth, je découvre également votre monde avec plaisir. Merci de ces étoiles d'un maitre en la matière d'après ce que j'ai pu découvrir de vous récemment. Merci également d'apporter un rire même jaune face à la douleur partagée. Difficile de pas succomber 2 ans plus tard à mes amis corticoïdes. Souvent, lors de réveil, les chevilles semblent rouillées bien
à l'apogée de vieux quadra aux temples grisonnantes que je suis. Il semble également que selon l'avis de certains complotistes, nous serions victimes de rumeurs lancés par des comploteurs eux-même, à l'encontre de ceux qui se poseraient les vrais questions ... Sinon, il reste aussi la chaîne C8 et son guide "Cyril H." capable élever le niveau de conscience intérieur des plus récalcitrants. Amicalement et vous souhaitant une belle santé.

Publié le 05 Décembre 2016

@Ratiba Nasri merci pour votre intérêt et la souffrance de la vie dans nos îles ;-) Des recherches donnant de bons résultats sont menées à Tetiaroa ( ex atoll de Marlon Brando.) depuis l'implantation d'un complexe hôtelier de luxe réservé à une élite qui se déplace seulement en jet privée. Un espoir est donc permis pour éradiquer quelques nuisibles. "Maururu, mahana maitai "

Publié le 05 Décembre 2016
5
@Julien Rigottier Gois, Iaorana, Merci pour le partage qui nous fait voyager dans ce merveilleux endroit. J'ai aimé votre nouvelle joliment racontée qui dénonce les abus de certains, indifférents à la souffrance d'autrui. A quant une solution pour éradiquer ces virus et maladies tropicales qui font des ravages sur les populations. Amitiés.
Publié le 03 Décembre 2016
Julien Rigottier Gois
Biographie

...


A lire dans les actualités