SOURIEZ! VOUS N'ETES PAS FILMES

28 pages de Philippe Clausels
SOURIEZ! VOUS N'ETES PAS FILMES Philippe Clausels
Synopsis

Il faudrait que nos échanges deviennent au moins des sourires, que nos rires deviennent communicatifs pour changer un tant soit peu le caractère de nos relations.
Il faudrait plus de dérision sur nous-mêmes pour pouvoir soigner notre prétention à toujours croire que notre soi-disant raison est la meilleure...
Il suffirait peut être de presque rien pour rendre le monde plus beau.

854 lectures depuis la publication le 08 Avril 2018

Les statistiques du livre

  553 Classement
  51 Lectures
  +38 Progression
  0 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Philippe Clausels.
Tu t'étonnes de l'absence de commentaires de lecteurs... Sans doute beaucoup ont eu la même réaction que moi : "Il nous avait habitué à bien mieux !".
Je te dis cela sans aucune méchanceté. Laisse donc l'énumération de lieux communs à d'autres qui en font leurs choux gras - je vise un certain rongeur aquatique nuisible - et fais-nous de nouveau rêver avec tes récits empreints de poésie.
Amicalement.
Philippe.

Publié le 07 Mai 2018

@Brice Epedrague
Merci d'avoir commenté ma phrase. Je préfère tous commentaires plutôt que le vide de la page blanche. A bientôt!

Publié le 03 Mai 2018

J’étais en train de lire votre nouvelle et je vois votre commentaire. Je vous comprends ! Moi j’avoue, je ne commente pas toujours les bouquins que je lis, même si ça devrait être presque systématique ici, je suis d’accord. Mais je m’y efforce, même si c’est dur parfois de dire je n’aime pas, ou je n’ai pas compris, ou je ne suis pas rentré… Plus facile de partir sans faire de bruit. Tout ça pour dire… je n’ai pas aimé, je n’ai pas compris, je ne suis pas du tout rentré dans cette farce sur-réaliste ! (tout en me disant que vous avez bien du vous marrer à la concevoir). Et donc merci d'avoir partagé vos élucubrations.

Publié le 01 Mai 2018

L'absence de commentaires malgré 127 LECTURES me questionne...

Publié le 01 Mai 2018