GEMINI

27 pages
Extrait
de Marie Fontaine
GEMINI Marie Fontaine
Synopsis

Note de l'auteur : seul un extrait de 27 pages est disponible... Dans un pays contemporain, ni tout à fait la France, ni tout à fait un autre, où les lieux nous semblent familiers sans pour autant être réels, des personnes meurent subitement, au moment où elles s'y attendent le moins. Des personnes que nous pourrions tous croiser au cours de nos vies, et que nous serions tentés de tuer avec joie et délectation, tant leur bêtise est incommensurable. Toutes ces morts auraient de fortes chances de passer pour naturelles, donc inaperçues, et rester impunies, si une voix ne s'était mis en tête d'aiguiller les soupçons vers celui qui les provoque...
Et vous, si vous pouviez vous débarrasser en toute impunité de tous les indésirables qui plombent votre existence, passeriez-vous à l'acte ?

7717 lectures depuis la publication le 12 Juillet 2013

Les statistiques du livre

  585 Classement
  62 Lectures
  +228 Progression
  4.6 / 5 Notation
  29 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

24 commentaires , 18 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

восстановление зренияc56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56
c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56c56

Publié le 31 Mai 2017
5
Bonjour Marie, J'ai aimé l'extrait que vous proposez. Chaque anecdote tient en haleine, chaque personnage est dépeint d'une manière réaliste. L'atmosphère qui se dégage de votre récit est déroutante, angoissante et cocasse à la fois. En vous lisant, je me suis rappelé les sensations que j'éprouvais en regardant "destination finale" dans mon adolescence même si votre écriture subtile, intelligente, rythmée et décalée, est à un niveau bien au-dessus. Bravo. Bien amicalement.
Publié le 29 Mai 2017
5
Une écriture maîtrisée, imagée, très agréable à lire, un scenario accrocheur, des situations navrantes que nous avons tous été appelés à subir, un jour au l'autre, au détour d'un quotidien banal qui interpelle sur la bêtise humaine, j'ai lu avec beaucoup de plaisir les premières pages de votre roman. Je ne sais pas si toutes les victimes de votre "justicier" sont du même acabit, mais il me semble qu'elles souffrent d'un délit de sale gueule, qui l'incite à focaliser un peu plus leur "connerie". Serait-ce un critère de sélection significatif de préjugés inconscients associant beauté, intelligence et gentillesse à laideur, bêtise et méchanceté ? En tous cas, merci pour le partage de cette mise en bouche savoureuse. Bien à vous. Michèle
Publié le 13 Mai 2017
5
@Marie Fontaine Posté ici en 2013 (je n'étais pas encore née) ! J'imagine que vous ne passez plus ici pour relever vos compteurs, mais ça ne fait rien, j'ai tant aimé l'extrait de votre livre que je tiens à vous le dire, genre bouteille à la mer. Tant mieux si vous le trouvez, tant pis si mon message se perd dans les abysses de mBS. (Vu le nombre de rafiots qui sombrent ici sous le poids des fautes et d'orthographe et de grammaire et de syntaxe et de ponctuation et de goût - oui, je sais, ça fait beaucoup, mais quand on écrit sur ce site on ne compte pas, c'est presque une obligation contractuelle -, il ne se sentira pas seul.) J'ai aimé votre extrait et ce, pour deux raisons : la première est qu'il est rédigé dans une langue exemplaire ; la seconde est qu'il est mal élevé. Dieu que ça fait du bien de trouver ici une auteure dont l'horizon littéraire ne se borne pas à tricoter une bien niaise romance, comme on en trouve ici treize à la douzaine, tout emberlificotée de bons sentiments larmoyants et de clichés dont on croyait pourtant la race éteinte depuis plusieurs décennies, mais non - il faut se rendre à l'évidence : ils ont encore devant eux un bel avenir, au moins chez les écrivaillons de mBS qui pensent tous avoir inventé l'originalité et le mode d'emploi pour en faire de la marmelade. Vous êtes, vous, dans la littérature, alors qu'eux pataugent dans le patafouillis. Rien que cela méritait d'être dûment souligné. Amicalement. PS : Si vous lisez ce message et que l'envie vous traverse de me répondre, je crains fort que vous ayez bien du mal à me trouver. Je suis, en effet, une fugitive, sans cesse traquée par les cerbères de mBS, parce que je n'ai pas le bon goût de me soumettre au rite des mignardises obligées.
Publié le 09 Mars 2017
4
J'ai commencé, et bien commencé. Je vais donc poursuivre ! à bientôt GB
Publié le 06 Mai 2015
5
Je le note les yeux fermés, sans même ouvrir le fichier : il faut dire que j'ai eu la chance de me régaler de la version papier il y a maintenant 4 ans ! J'ai adoré "Gemini", je m'en souviens encore comme si c'était hier. Il y a des personnages que l'on n'oublie pas, et surtout quand ils sont manipulés d'une plume comme celle-là ;-)
Publié le 29 Avril 2015
3
C'est bien écrit, le style est agréable, le sujet...ça dépend des goûts !
Publié le 15 Décembre 2014
5
A lire et à relire, mais attention... Vous ne prendrez plus le train, ni l'autoroute de la même manière après ça !
Publié le 21 Novembre 2014

Merci, Eddard :)

Publié le 04 Novembre 2014
5
Parce que tu le vaux bien^^
Publié le 04 Novembre 2014

J'aime bien le style dynamique et enlevé ainsi que les images utilisées. Désormais je vais aller découvrir ta série...

Publié le 04 Novembre 2014

Oh, merci, Marteliza et Laulaula :) Touchée...

Publié le 13 Octobre 2014
5
Bravo! J'ai franchement adoré, c'est vraiment drôle. Merci pour ce bon moment.
Publié le 13 Octobre 2014
4
Je remercie Marie Fontaine pour ce partage. J'ai eu le plaisir de lire d'autres livres de l'auteur et me suis régalée à chaque fois. En ce qui concerne cet extrait, j'ai été vraiment bluffée dès le début. L'introduction et la première histoire sont à la fois superbes et édifiantes. La langue est impeccable. Puis le mystère s'installe. Les différents extraits qui vont nous mener certainement à une réponse commune, sont un peu inégaux. Mais la lecture est prenante, surprenante et le style agréable.
Publié le 21 Septembre 2014
4
Je remercie Marie Fontaine pour ce partage. J'ai eu le plaisir de lire d'autres livres de l'auteur et me suis régalée à chaque fois. En ce qui concerne cet extrait, j'ai été vraiment bluffée dès le début. L'introduction et la première histoire sont à la fois superbes et édifiantes. La langue est impeccable. Puis le mystère s'installe. Les différents extraits qui vont nous mener certainement à une réponse commune, sont un peu inégaux. Mais la lecture est prenante, surprenante et le style agréable.
Publié le 21 Septembre 2014

Merci à vous tous, nouveaux lecteurs, pour vos notes et encouragements...

Publié le 20 Juillet 2014
4
Je mets ce livre dans ma bibliothèque du bord. Sophie
Publié le 15 Mai 2014
4
Livre interessant
Publié le 15 Mai 2014

Franchement beau titre, je termine la lecture avant de donne mon avis générale
Et si quelqu'un pouvais aussi apporter le critique sur mon livre TIFOKO…

Publié le 23 Décembre 2013

Merci encore, Lydie :)

Publié le 15 Décembre 2013

Je ne suis en effet que lectrice, plutôt éclectique, préférant le contact du papier à celui du clavier, et assez réfractaire à l'impudeur des réseaux sociaux... C'est un ami très proche, auteur et lecteur assidu du site, qui m'en avait conseillé quelques ouvrages, dont le votre. Bien à vous.

Publié le 15 Décembre 2013

Merci beaucoup, Lydie ! Êtes-vous seulement lectrice, sur ce site ? Je n'ai pas trouvé de titre à votre nom...
Bien à vous...

***

Je profite de ce commentaire pour signaler que le premier épisode d'une série littéraire que j'ai écrite récemment, "Terra Divina" est disponible gratuitement ici :

http://t.hiron.me/bLR

Publié le 15 Décembre 2013
5
Un travail abouti, un réalisme époustouflant, un cynisme savamment dosé et un style convaincant. Bref, un excellent moment d'évasion.
Publié le 14 Décembre 2013

Un grand merci également à Lyseuse, lilou06 et François Collette. Excusez-moi, je n'avais pas vu vos commentaires avant...

Publié le 13 Décembre 2013

Merci Hubert !
Voilà qui met du baume au coeur et pousse à continuer, même si... il est très difficile d'attirer l'attention dans cet océan d'écrits qu'est internet...

Publié le 13 Décembre 2013
4
J'aime bien ce style enlevé et dynamique !
Publié le 03 Novembre 2013
3
bien écrit
Publié le 15 Août 2013
Merci Véronique, je suis touchée ! Avez-vous lu la version intégrale ? Depuis cet après-midi, il ne figure plus que le début du roman sur ce site...
Publié le 08 Août 2013
Note à l'attention des éventuels lecteurs de GEMINI : l'ouvrage n'est pas intégralement disponible, seul le début figure... Pourquoi ? Parce qu'il va être diffusé en entier sur une plate-forme de vente en ligne qui exige l'exclusivité... Merci à tous les lecteurs qui l'ont lu ici et/ou ajouté à leur bibliothèque ! Bien amicalement, Marie Fontaine
Publié le 08 Août 2013
Merci Mario, j'aime l'image des portes d'un livre que l'on ouvre pour voir à l'intérieur...
Publié le 07 Août 2013
J'ai ouvert toutes les portes et regardé avec délectation à l'intérieur... Bravo et bonne continuation. Mario Ferrisi
Publié le 07 Août 2013
5
Il y a les cons, les beaufs, les avares, les empêcheurs de tourner en rond, ceux qi abandonnent leur chien (ou leur belle-mère) sur les aires d’autoroutes, ceux qui n’arrêtent pas de parler au cinéma, au concert, les voisins qui font du bruit, ceux qui dérangent ; il y a aussi ceux qui n’en peuvent plus de la vie. Pour les premiers, le destin vous en débarrasse, pour les derniers, il soulage leur souffrance. Jusqu’au jour où un regard extérieur, notamment celui d’un inspecteur de police, rend ces morts moins naturelles qu’elles n’y paraissent. Là tout peut basculer... ou pas. Très bonne idée de l’auteur d’avoir modifié les noms propres connus (villes, chanteurs, etc...) tout en permettant au lecteur de les découvrir facilement, ce procédé va bien avec l’ambiance et le style du livre. Des situations bien construites, une écriture maîtrisée. Un livre absurde, déjanté, mais tellement vrai. Un livre qui interroge sur la nature humaine. Belle réussite. Catherine L
Publié le 02 Août 2013
5
Je suis cette auteure depuis son premier recueil de nouvelles. je ne suis jamais décue par son travail et par le professionalisme qu'elle affiche. je recommande non seulement ce livre, mais tous ses écrits.
Publié le 20 Juillet 2013
Merci pour ce commentaire Lesyl20. Les petites histoires auxquelles vous faites allusion (Olympia... crématorium...) définissent le personnage du commissaire : ce sont des extraits de sa série préférée, qu'il visionne sur son PC. Après chaque extrait, je donne des indices pour que l'on comprenne que ce n'est pas réel. Mais peut-être ces indices ne sont-ils pas suffisamment flagrants ? Ce n'est pas la première fois qu'un lecteur me fait part de sa frustration concernant la perche lancée au sujet du trafic d'organes. Idée à développer... Mais avant, il faudrait que je vienne déjà à bout des autres manuscrits que j'ai en cours...
Publié le 15 Juillet 2013
Autant dire tout de suite, j'ai aimé le rythme, cette suite de mini nouvelles qui introduisent la trame de fond, avec cette petite voix qui nous interpelle, nous interroge. Je ne m'embarrasse pas d'excessives références pour me faire un avis sur mes lectures, et tente d'apporter mon regard le plus honnête possible. L'intrigue est vraiment intéressante, la construction originale, même si je cherche encore l'intérêt des deux scènes qui nous mènent à la recherche de ce groupe de bucherons par ces deux policiers dans la forêt d'Olympia, et ce type exécuté dans le crématorium... Une perche est lancée à propos du trafic d'organes, et j'avoue avoir été frustré par ces bouteilles jetées à la mer sans que quiconque ne les repêche. Cette prise de conscience du pouvoir que le personnage prend sur ses congénères n'est pas sans rappeler l'histoire du personne du Parfum de Patrick Süskind, avec cette scène finale de liesse généralisée. Bref, un livre qui vaut le fait qu'on s'y attache sans hésiter..
Publié le 15 Juillet 2013
Merci Mickaël, Pour ce livre-ci c'est un choix délibéré de ma part de ne livrer que des bribes au lecteur, un peu comme s'il était un promeneur assistant au cours de sa promenade à quelques scènes, dont il ne connaîtrait ni le début ni la fin. Qui ne s'est jamais demandé, en voyant des inconnus dans la rue, un bus, un train, qui ils étaient, quelle était leur vie... ? J'avais vraiment envie de tester un schéma narratif différent de tous ceux que l'on trouve habituellement dans les livres. Un roman expérimental, en quelque sorte...
Publié le 13 Juillet 2013
Ce livre est une compilation d'histoires courtes ayant souvent un thème identique, mais avec des situations différentes. Cela oscille entre le Sud de la France, Lyon, les bords du Rhône et l'Espagne. Il y a presque toujours une belle morale dans chaque histoire. La vie, le destin, peut punir notre mauvais comportement cinq minutes après celui-ci ! Il est souvent question des bonnes manières, de la patience et du respect des autres, dont on doit faire preuve en société. La vie peut basculer d'un instant à l'autre aussi. Qu'il s'agisse du simple fait de prendre un ascenseur dans la ville lumière ou de patienter à un guichet de la poste. J'aurais aimé lire, surtout avec une écriture aussi impeccable, une histoire complète de 72 pages. Mais que d'idées qui fourmillent avec cette façon de les raconter , servies par une prose vraiment irréprochable et sans fautes !
Publié le 13 Juillet 2013
.....
Publié le 13 Juillet 2013
Merci, Magritte ! Oui, c'est vrai que Gemini était l'un des tout premiers "Livres du mois" du site French Writers World Wide, en 2011. Comme le temps passe...
Publié le 12 Juillet 2013
" Gémini" * Assassinat * Anachronique * Anonyme. Le premier roman de Marie Fontaine, auto-fictionnel polis-sier… Beau temps pour les non-voyants... Pas de nouvelles, Bonnes nouvelles ! Le livre de Marie Fontaine vous ballade entre l’autoroute A7 et A9, ballade au sens propre comme au figuré, des petites intrigues bien ficelées, pas innocentes pour autant et voyeuristes à souhait, comme le chien volontairement échappé, la gargantuesque ne veut pas se faire avoir, l’autel de la poste, Le coup de l’ascenseur, affaires non-classables, Damien chez Marc ou La symphonie inachevée, une robe de cuir et un téléphage, Marc au cinéma, semaine du quatrième âge…Une façon de vous mettre l’eau à la bouche, puisqu’il vous est malaisé de faire le lien entre toutes ces fables, dans lesquelles vous mordez à pleine dent. Et pourtant … Par ses descriptions bien construites, l’auteur vous campe les personnages, les lieux, une analyse sociologique bien typée et sans détour, elle vous instruit même sur la façon dont vous devriez les perce-voir, des individus immergés dans la grisaille humaine où la mort règle ses comptes... Les mots qui tuent, la violence du principe de non-action, la misère aveugle ? Pas tant que cela... Nous sommes tous complices et tous innocents.... Avec ce livre vous n’allez pas vous ennuyer, l’instant le plus insignifiant du quotidien, devient après coup, un des moments les plus subtils… Ce livre a été sélectionné pour le Livre du mois d'avril 2011 sur http://www.frenchwritersworldwide.com/book-of-the-month/gemini Toutes mes félicitations à Marie Fontaine !
Publié le 12 Juillet 2013
Merci, Mony ! :)
Publié le 12 Juillet 2013
Ce ne sont que de simples mots pour relater des situations on ne peut plus courantes, voire banales. Ce qui l'est moins, c'est la façon dont le personnage va réagir pour les régler à sa façon, pour qu'elles ne soient plus un problème. Il a les moyens, tous les moyens. Pourquoi n'utiliserait-il pas un don qu'il a obtenu sans avoir à le demander ? La vie, la mort, le bien, le mal, il a son idée, il décide. Un être froid, sans coeur ? Même pas, puisqu'il éprouve un amour inconditionnel pour sa Marie. Il traverse la vie, comme un simple observateur, il n'est pas de ce monde-là... Il intervient, ici ou là, parce que c'est mieux, il doit en être ainsi, tout simplement...Brrr Pour ces êtres-là ( car malheureusement dans la " vraie vie" il en existe), mieux vaut suivre le conseil de la page 175 : " A vous de ne pas prendre le risque de croiser mon chemin"..
Publié le 12 Juillet 2013