Aurélien Drapier
Biographie

"L'art est un débouché sur des régions où ne domine ni le temps, ni l'espace. »
Marcel Duchamp.

Aurélien Drapier a noté ces livres

5
@KirstellSnoopy merci pour ton commentaire ! Content que tu aies pris plaisir à lire mon ouvrage !
Publié le 07 Juillet 2021
5
@Fred Opalka j'ai beaucoup apprécié votre concept (qui nécessite une bonne culture musicale) et votre position au classement prouve que je ne suis pas le seul. En effet, votre ouvrage est universel pour celui qui est un temps soit peu mélomane. Après l'écoute d'un album, la lecture de ses paroles, l'observation des photos des jaquettes, la connaissance du contexte de créations artistiques, la vie de ses interprètes, j'imagine que beaucoup d'entre nous avons créé dans notre imaginaire une histoire... J'avoue pour ma part n'avoir lu que les passages qui correspondaient à mes propres goûts musicaux - excepté pour Aya Nakamura qui a éveillé ma curiosité ;-) - ce qui représente déjà une bonne quantité d'auteurs (mes goûts étant assez éclectiques et sans doute proches des vôtres). Au-delà de votre idée, vous avez un réel talent de conteur et uneécriture particulièrement recherchée - car il s'agit bien d'écriture dont il s'agit ! - avec ce contexte musicale qui résonne toujours en sourdine au fond de notre esprit. Au hasard, j'ai beaucoup apprécié les Rita, Brel (je me serais cru dans cet univers Flamand d'après-guerre), Brassens, Gainsbourg, Led Zep, No one, Louise Attaque... Au hasard, pour votre deuxième tome, voici quelques idées : Nevermind de Nirvana, le Black album de Métallica, Blood Sugar des Red Hot, Tostaky, Ballade de Melody Nelson, ... ou encore les White Stripe, Nino Ferrer, Orelsan, SOAD, les Guns... J'arrête car la liste serait interminable ! Fred, encore merci pour ce partage !
Publié le 26 Mai 2021
5
Les notions d’au-delà, d’immortalité, de vie après la mort sont sans doute les thèmes les plus universels de l’histoire de l’humanité. @Philippe RIBAGNAC, vous les abordez d’une façon passionnante, au regard de connaissances scientifiques particulièrement précises que vous exposez avec rigueur et générosité. Je rejoins l’analyse de @Palamède quant au côté un peu trop démonstratif de votre ouvrage qui freine parfois la dimension émotionnelle de l’intrigue. Toutefois, je comprends également votre volonté de partager le fruit de telles connaissances pour les rendre accessibles aux non-initiés dont je fais partie. Un grand merci pour ce partage qui donne envie de philosopher et d’échanger sur le sens de la vie !
Publié le 14 Mai 2021
5
Un style percutant et original ! Un cocktail de bulles de BD noire et d'uppercuts à la Chuck Palahniuk sur fond de schizophrénie ! J'adore !
Publié le 05 Mai 2021
5
A travers l’histoire de Lucie, Karine Pasina de Simone réussit à nous montrer l'équilibre fragile de l'existence. Son héroïne est à la fois une femme idéaliste, sensible, épicurienne et engagée. L'humanisme dont elle fait preuve, habilement mis en abîme dans sa relation avec l'art italien du quattrocento, s'oppose au matérialisme, à la vanité et l'absurdité de notre société contemporaine. Mais, le terrible secret que porte Lucie ne risque-t-il pas de rompre cet univers où l'harmonie n'est que façade ? C’est dans un suspens crescendo que l'auteur nous livre sa réponse. Bravo à elle.
Publié le 16 Mai 2016