Dominique LAURENT
Biographie

Retraité, ancien chercheur en Intelligence Artificielle, supportant de moins en moins cette société muselée, inégalitaire et peu fraternelle !
J’ai développé, il y a déjà quelques années, un programme d’analyse du langage capable de réussir un examen d’entrée dans les universités japonaises en analysant un texte en anglais et en répondant aux questions posées. Je suis donc tout à fait informé des dangers de ce qu’on nomme l’intelligence artificielle.

Dominique LAURENT a publié

Dominique LAURENT a noté ces livres

1
Le supposé Philippe Ribagnac (sans doute un pseudo de plume) se prend pour Einstein et nous délivre le fruit de ses recherches dans Wikipédia... Affligeant de naïveté et de bêtise crasse, l'ouvrage est totalement inintéressant. Mécontent de la place obtenu dans le classement de mBs par ses livres, le susnommé Philippe Ribagnac a tenté de s'attaquer aux auteurs les plus lus, espérant sans doute ainsi les "déboulonner". Avec des notes basses et surtout en multipliant les commentaires dépréciatifs...
Publié le 10 Juin 2021
1
En page 1 le livre s’appelle « L’argent d’autrui » mais en page 3 ça devient « l’argent des autres »... Il est vrai que le texte traîne depuis un an et demi sur mBs, ce qui laisse le temps à beaucoup de changements. Déjà la première phrase est bancale, avec une concordance des temps fautive. On pouvait écrire « Je savais bien que certains jours tout pouvait basculer » ou « Je sais bien que certains jours tout peut basculer » mais certainement pas « je savais bien que certains jours tout peut basculer » ! Tout est à l’avenant sur la forme mais le fonds est d’un égoïsme sidérant. Ainsi le père qui vient de perdre sa femme et son fils n’est préoccupé que pas son aspect extérieur ! Il est vrai que le héros est « avocat fiscaliste » (on peut lire fournisseur d’outils aux cambrioleurs ou fournisseur d’armes aux braqueurs), c’est-à-dire le genre d’individu qui, par des acrobaties à la limite de la légalité et souvent bien plus loin que la limite, permet aux plus riches de ne pas payer les impôts que les pauvres, salariés ou non, paieront à leur place... Le genre d’être infâme dans lequel le lecteur a bien du mal à se reconnaître !
Publié le 10 Juin 2021
1
Ces poèmes autour du trou du cul n'ont strictement aucun intérêt et n'ont rigoureusement rien d'érotique. M. Ribagnac, si tel est son nom, est un auteur boursouflé d'égoïsme qui se permet de venir attaquer les auteurs plus lus que lui pour essayer de les déboulonner. C'est d'une petitesse à la hauteur de sa personne...
Publié le 10 Juin 2021
1
Bien sûr je n'ai pas tout lu, car ingurgiter cette longue litanie de clichés (les difficultés sont immenses, la gent est féminine, on est marqué "à la culotte", l'austérité est financière, le tout est couronné, les filles sont "le beau sexe", les communistes sont militants, les aspirations sont romantiques, bref le listing complet des clichés littéraires), c'est au-dessus de mes forces ! Mais j'ai grappillé quelques passages, la plupart consternants. Je pense d'ailleurs que personne n'a lu votre livre jusqu'au bout car vu le nombre de coquilles et vu que cela fait plus de 2 ans que vous l'avez mis sur ce site, si quelqu'un l'avait lu en entier il vous aurait fait corriger ces innombrables coquilles. Au hasard, page 53, "il sentirent" (sic), page 103 "dans secteur" (sic), page 157 "toi, moi et tout le monde serons parfaits" (au lieu de "seront" évidemment), page 163 "l'on s'en rendre compte". Comme je ne suis pas correcteur, j'arrête là mais vous auriez vraiment besoin d'un correcteur ! J'avais déjà vu des livres mal écrits mais vous êtes proches du record !
Publié le 10 Juin 2021
5
Bonjour @Michel Canal Il est toujours périlleux de commenter un événement en cours, surtout la covid, surtout lorsqu’il n’en est qu’à ses débuts... Et le manque de recul se ressent parfois ! Si les Chinois ont été loin d’être transparents (un rapport récent montre que la Chine comme l’OMS ont manqué de clarté au début de l’épidémie) l’affaire des urnes funéraires est retombée comme un soufflé, la preuve ayant été faite que la mortalité globale hors covid pendant le confinement pour une ville de plusieurs millions d’habitants nécessitait ces milliers d’urnes. Pas facile d’éviter le complotisme ! Vous avez le mérite d’être assez exhaustif, surtout au sortir du premier confinement et il faut le souligner. Mais la date d’écriture finale mai-juin 2020) rend un peu surréalistes certains passages. Ainsi, en page 6, vous annoncez qu’on est au stade 4 de retour à la normale alors que nous sommes maintenant revenus au stade 3, la rémission étant apparemment liée aux conditions climatiques et à l’été, la covid-19 menaçant fort d’être réactivée chaque automne. Concernant les conséquences positives du covid, je suis beaucoup plus pessimiste que vous. 2020, malgré la covid, a été l’année la plus chaude dans le monde depuis que les températures sont collationnées, donc depuis plus d’un siècle. La méthanisation due au dégel du permafrost (vous en dites un mot à la fin du texte) et la fonte des glaces se poursuivent à grande vitesse et démontrent que l'augmentation des gaz à effet de serre durera encore des décennies, quoi que fasse l’homme. Surtout, vous passez sous silence les conséquences considérables d’une part sur la santé mentale des populations (le taux de suicides a doublé chez les jeunes) et les conséquences politiques (la plupart des pays ayant connu un virage autoritaire très net avec la covid, malgré les innombrables erreurs commises par les gouvernements et spécialement par le gouvernement Macron en France). Pour être bénévole dans des cités, je peux vous dire que les conséquences de la covid sont infiniment plus rudes pour les pauvres que pour les riches, renforçant encore des inégalités considérables. Si la covid aura montré que ce sont les gens les moins bien payés qui sont les plus utiles au pays, la covid aura aussi montré que ces gens les moins bien payés sont aussi les premiers à se faire virer et les derniers à recevoir des aides...
Publié le 20 Janvier 2021

Pages

monBlog

Suivez-moi sur ...

Retrouver mon actualité

Je refuse d'enrichir un peu plus les GAFA. Donc mon livre ne peut être acheté sur Amazon, ni en format papier ni en format numérique. Contactez-moi sur ma page Facebook (https://www.facebook.com/Dominique31Laurent/) en mp si vous êtes intéressé par la version papier ou numérique du bouquin. Merci d'avance

A lire dans les actualités