Chronique d'une pandémie : la Covid-19

205 pages de Michel CANAL
Chronique d'une pandémie : la Covid-19 Michel CANAL
Synopsis

Nous vivons depuis plusieurs mois au rythme de l'information, de la désinformation et des polémiques de tous ordres sur la pandémie de Covid-19 qui a plongé de nombreux pays dans une situation inédite, les affectant sur les plans sanitaire, économique, sociétal et social, responsable à ce jour (16 juin) d'au moins 431.541 décès au plan mondial, plus de 7.823.289 personnes infectées, sans que ce bilan ne soit exhaustif ni définitif.
Trop d'information tuant l'information, il m'a paru utile de faire une synthèse (de ce qui est connu) pour bien comprendre l'origine, la propagation et les effets de cette crise sanitaire qui ont conduit la moitié de l'humanité et 80% de la population active à un confinement imposé jamais vu.
Une mise à jour ultérieure n'est pas à exclure.

185 lectures depuis la publication le 16 Juin 2020

Les statistiques du livre

  132 Classement
  185 Lectures
  +23 Progression
  5 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish, un travail énorme, je confirme. Un travail insoupçonné au départ, puisque rares étaient ceux qui nous informaient objectivement et avec une marge d'erreur raisonnable.
En fait, il nous a semblé découvrir au jour le jour, tant les spécialistes, infectiologues, épidémiologistes... et les "se faisant passer pour tels" avec la complicité des médias, nous ont abreuvés jusqu'à saturation de vérités et de contre-vérités, d'affirmations et de doutes.
J'ai choisi le 16 juin pour arrêter et publier car le sujet sera encore évoqué pendant des semaines ou des mois.
Je pense que tout y est pour se forger une opinion. Sans doute est-ce perfectible. J'ai fait le choix de l'évolution chronologique sur 4 mois pour bien voir avec l'aide de statistiques et de graphiques.
Une autre phase va s'ouvrir chez nous (elle a déjà commencé) : les enquêtes, les mises en cause... et peut-être au bout des reconnus responsables... mais pas coupables.
Mais tout cela s'imbrique aussi avec les problèmes du quinquennat, la poursuite (ou non) des réformes, la fin des élections municipales, les élections sénatoriales qui se profilent, un remaniement ministériel probable, les manoeuvres politiciennes pour la présidentielle de 2022.
Alors oui, Michèle, j'ai du pain sur la planche... dans quelle galère ai-je embarqué ?
Merci pour ton analyse objective et remarquable. L'expression du soutien et de l'encouragement d'une amie auteure qui sait ce que c'est d'aller à la rencontre des lecteurs... et là en l'occurence sur un sujet pas marrant dont on ne fait pas son livre de chevet.
Amitié. Je t'embrasse. MC

Publié le 19 Juin 2020
5
Bravo pour ce travail énorme qui a dû nécessiter un sacré "débroussaillage" face au déferlement médiatique déclenché par ce petit virus. Un tâche effectuée dans un constant souci d'impartialité, ce qui, au vu des passions qui se déchaînent, représente une sacrée gageure. D'ailleurs, j'ai souri à un moment précis du récit. Je me suis dit "Hou, là, Michel va déraper !", mais non, fausse alerte. Tu nous fais juste un petit entrechat avant de rentrer gentiment "dans le rang" ;-). A la lecture des grandes épidémies qui ont marqué nos civilisations, j'ai essayé d'imaginer ce qu'il se serait passé s'ils avaient été dotés des mêmes moyens de communication que nous, à l'époque. Nous sommes tellement saturés d'infos ! Ajoutées aux grains de sel de toute nature via les réseaux sociaux, quelle cacophonie ! Bon, il me reste à te souhaiter bon courage, car qu'il s'agisse du Covid-19 ou de notre jeune président, mon petit doigt me dit que tu ne vas pas manquer de pain sur la planche... et pour un bon bout de temps :-). Merci infiniment pour le partage de ce gros travail de recherche. Je te souhaite une bonne journée et t'embrasse. Michèle
Publié le 19 Juin 2020

Merci infiniment @Duncan Cartwright, pour ce premier commentaire d'un auteur, lecteur assidu de mes synthèses.
Je salue ton courage pour avoir plongé dans cet essai de quelque 200 pages.
Tu as raison, cette pandémie fait et fera couler encore beaucoup d'encre, d'autant plus que dès la publication effectuée, on parle de prolifération dramatique en Inde, de progression aux Etats-Unis et au Brésil, de deuxième vague à Pékin, d'un nouveau gros foyer impactant 600 personnes dans un grand abattoir allemand, de foyers familiaux ici ou là suite à des réunions de famille où les mesures barrières ont été négligées.
Au chapitre intitulé Pandémie de Covid-19 : quand pourra-t-on parler de "fin" ?, je cite (page 170) le directeur de l'OMS, parlant des pays qui enregistrent une accalmie depuis plusieurs semaines : « leur plus grande menace est désormais le laisser-aller ».
Avec toute ma sympathie. Amitié. MC

Publié le 18 Juin 2020
5
@Michel Canal, Belle synthèse d'un sujet qui fera encore couler beaucoup d'encre, hélas, ai-je envie de dire. Il est vrai qu'on nous a informés, sur informés, gavés, intoxiqués même avec ce passage continu sur les écrans de tous ces spécialistes ...istes et ...logues qui donnaient leur version souvent contradictoire. Bonne chance pour la suite. Duncan,
Publié le 18 Juin 2020