Jean-Claude Marie LAVALETTE
Biographie

D'après Alfred Hitchcock, "le théâtre, c'est la vie ; ses moments d'ennui en moins". Comme il a raison !
Je suis un auteur qui n'a pas envie de déballer ses titres de noblesse (diplômes, expériences…) comme on exhibe sa légion d'honneur (que je n'ai pas, rassurez-vous), "ce ruban malheureux et rouge comme la honte" criait Léo Ferré dans "il n'y a plus rien". Le Public, lui, vient voir une pièce de théâtre et le reste… il n'en a rien à foutre.
Le Public est là pour vibrer, pleurer de rire ou de tristesse, vivre dans son cerveau ou dans ses tripes des moments fabuleux en communion avec les comédiens pour oublier que la vie, c'est du théâtre ; les emmerdes en plus.
Alors du rire, du rythme, de la pétillance, de l'amour, du sexe… et pleins de Faux-Semblants.

Jean-Claude Marie LAVALETTE a publié

Jean-Claude Marie LAVALETTE a noté ces livres

5
Bonsoir @marycousin. J’ai lu votre ouvrage et même relu certains passages. Votre talent est sans égal. Votre érudition ne l’est pas moins. Un roman courtois au 21ième siècle mais étayé sur les seuls faits historiques. Moi qui ai un côté romantique je me suis délecté. Pendant toute la lecture et grâce à votre écriture j’ai vécu ce Moyen-âge mouvementé, torturé et chevaleresque. C’est le chef d’œuvre d’une « compagne du devoir ». Manus Deï vous inscrit dans le cercle restreint des écrivaines talentueuses, de plus couronné par le comité de lecture mBs. Merci de m’avoir donné de tels moments de plaisir. Amicalement. JCML.
Publié le 03 Avril 2016
5
Bonsoir Elisa. Je n'ai pas tout à fait terminé de lire votre œuvre pour deux raisons. La première est que je lis lentement et la seconde est que je reviens sur certains de vos poèmes pour les relire à nouveau parce qu’ils me touchent personnellement. Votre style est d'une telle délicatesse, d'une telle douceur ! Je ne veux pas attendre pour vous décerner ces étoiles amplement méritées. Vous êtes une belle personne Elisa. La manière de dire vos émotions amène apaisement et sérénité. Je repars dans ma lecture. Encore un p’tit pour ma route ! Amicalement. JCML.
Publié le 24 Novembre 2015
5
Le temps file comme de l'eau entre mes doigts mais je me dois de vous répondre après le commentaire bienveillant que vous m'avez adressé. L'honneur est réciproque ! Bien que je ne sois pas un habitué du genre, il est vrai, j'ai lu avec beaucoup d'intérêt l'extrait de l'éveil de Claire. Votre roman au style accompli, léger, souple, suggestif et doux est un hommage, un hymne à la femme. Personnellement cela me va bien car j'ai un profond respect pour elle. Pour moi votre ouvrage ressemble à un essai qui oscille , telle la marche délicate d'un funambule, entre le hasard de la rencontre, l'initiation puis la découverte des plaisirs sexuels tout en tentant d'éviter l'addiction source d'esclavage, et l'amour fusion totale des corps et des esprits. Votre écriture est en constante recherche de ces points d'équilibre. C'est une manière originale et subtile de traiter de l'érotisme. Eros n'est-il pas le dieu de l'amour et de la puissance créatrice ? Dans la jungle foisonnante des textes érotiques vous vous êtes fait une place à part Michel CANAL et qui va compter. Le succès rencontré sur MBS ne me démentira pas. Je reconnais volontiers que ma pièce de théâtre ne procède pas de la même ambition. Mon but est simplement de provoquer le rire. J'espère, pour vous, que Faux-semblants en sera le déclencheur. Cordialement. JCML
Publié le 08 Novembre 2015
5
Phrases courtes... Rythme soutenu... Le style est ciselé, précis, sans répit. On vit avec Liam. On est Liam. C'est le mal être d'un jeune homme du 21ième siècle guidé par son intuition vers une quête... d'absolu. Dès le début du roman le suspens est total. Une mère dévoile ses secrets "post mortem" un peu à la manière de Robert James Waller. Ce début a les prémices d'un chef d'oeuvre du compagnonnage littéraire. Je veux aller au bout en lisant la suite bien entendu. Le jeune auteur que je suis (par l'expérience et non par l'âge), novice de MBS en présentant une pièce de théâtre "Faux-semblants" est impressionné. J'envie votre talent.
Publié le 04 Novembre 2015
5
Ecrire les mémoires d'une commode ! Il fallait oser ! Vous l'avez fait et très bien fait. Votre style est très agréable. Je le trouve tour à tour pertinent, vif, léger, grave et délicat. J'ai l'impression, mais je peux me tromper, que vous vous exprimez avec une certaine retenue, un certaine pudeur. Elles rajoutent au charme de votre écriture. Merci Dany pour ces moments d'émotion et l'originalité de votre histoire. Amicalement. JCML
Publié le 30 Octobre 2015

Pages