Louise Casenove
Présentation

Passionnée d'écriture et de lecture...

Mourir d'amour est mon premier roman. Actuellement en cours de réecriture, la nouvelle version arrive prochainement.

Louise Casenove a noté ces livres

5
Plus qu'un témoignage, un roman bouleversant. La plume de l'auteur nous embarque dans sa vie riche et chahutée, pour ne pas dire tourmentée. Au fil des pages, on oublie que tout cela est vrai, que tout cela est dur, car c'est tout aussi insupportable que magnifique. Votre arrivée en Asie m'a transportée, votre rencontre avec Tiane m'a éblouie, la guerre m'a déchirée et vos séparations successives m'ont touchée, terriblement. Quand à votre épilogue... c'est douloureux. Car votre pudeur aurait pu à certains moments passer pour de l'indifférence alors bien sûr on l 'aurait compris. Votre coeur et votre âme étaient ailleurs, on ne vous en voulait pas ou presque pas d'être parti même quand vous étiez encore là. ET à la lecture de ces quelques mots, je me suis effondrée pour vous et pour eux. Pour ceux qui sont partis et ceux qui restent en espérant que ce livre leur est parvenu. Auquel cas @Jean Benjain Jouteur a raison et il sera temps de le publier.
Publié le 24 Septembre 2020
5
La coquine, j avais oublié les étoiles :)
Publié le 12 Septembre 2020
5
Avec les étoiles c est mieux...
Publié le 03 Septembre 2020
5
Monsieur Jouteur, je suis partagée... entre vous remercier ou vous blâmer de cette nuit presque blanche. Heureusement, je suis en vacances ! Plus sérieusement, j ai adore le style, l histoire. A mi-chemin entre On the road de Kerouac et Arcadie d Emmanuelle Bayama, en plus léger plus drôle, plus fluide. Au delà de la légèreté, on perçoit toutefois les failles, les questionnements qui ne prennent pas le dessus sur ce récit d aventures, tout en le rendant touchant et tendre. S agit il d’un tome 1 ? Si oui, hâte de lire les suivants...
Publié le 18 Août 2020
5
J'ai eu quelques hésitations avant de lire ce roman. Hypocondriaque, rescapée Covid, j'avais pour mon début de vacances déconfinées besoin de légèreté. Mais quelques livres plus tard (vite oubliés ou abandonnés, comme quoi le léger ne va pas à tout le monde) me voilà embarquée aux côtés de Max et de sa maladie. Deux jours auront suffi pour dévorer ce roman entier et passionnant, plein d'énergie et surtout plein de vie. J'ai adoré les passages à deux voies/voix, celles de Max et Lola, chacun de son côté et pourtant jamais séparés, j'ai aimé -à ma plus grande surprise- les descriptions des remèdes et traitements, j'ai arrêté d'avoir peur de la maladie, j'ai arrête d'avoir mal comme si Max m'avait soigné de toux mes maux en me racontant les siens avec ses mots à lui. Des mots francs, poétiques, éclairés, bruts. Des mots toujours remplis d'espoir. Un grand merci pour cet opus...
Publié le 13 Août 2020

Pages